BIDOT Augustin- Architecte

Biographie

Architecte - habite Lons-le-Saulnier
  • BIDOT Louis Augustin - Né le 3 janvier 1865 à Lons-le-Saunier (Jura) - Décès le 8 novembre 1923 à Lons-le-Saunier (Jura)
  • L'architecte Augustin Bidot fonde son cabinet à Lons-le-Saunier (Jura) en 1880.
  • En 1934, l'agence s'installe à Neuilly sur Seine.
  • Elle est aujourd'hui dirigée par la quatrième génération de la famille.
  • Fils d’Alcide Laurent Bidot, avocat, puis notaire à Lons (1863-1885), maire de Voiteur (1905-1911), et d’Inès Bettend, Augustin Bidot étudie l’architecture à l’Ecole des beaux-Arts de Paris qu’il intègre en 1887 (élève de Deglane). Diplômé en 1890, il s’installe à Lons-le-Saunier. Il travaille surtout pour une clientèle privée : établissements industriels, dont la lunetterie Poux à Morez, construction ou aménagement de résidences bourgeoises et château ( à Arlay, Domblans, L’Etoile...). Agréé comme architecte communal en 1899, il assure aussi diverses commandes publiques (halle aux grains de Cousance, lavoir et école primaire à L'Etoile en 1900...). Il est en particulier l'auteur du monument aux morts de 1914-18 de Lons, inauguré en 1922.
  • Il habitait et avait installé son agence dans l’immeuble qu’il s’était construit vers 1900 route de Conliège face au nouveau parc thermal (actuellement 17 av. Prost), immeuble à la façade néo-gothique et au décor intérieur Henri II, inscrit à l’inventaire des Monuments historiques en 1996.
  • Il s'intéresse également à la spéléologie et participe dans les années 1890 à l'exploration de gouffres jurassiens avec le docteur Chevrot et Charles Küss (cf. fiches à ces deux noms). Il constitue en 1901 avec deux autres associés (dont un restaurateur) une société pour l'exploitation touristique des grottes de Baume-les-Messieurs, construit le chalet d'accueil et équipe un moulin pour assurer l'éclairage électrique des grottes.
  • Il avait épousé à Lons-le-Saunier le 22 février 1897 Andrée Breucq, fille de Joseph Noël désiré Adolphe Breucq et Adeline Lemaire et se trouvait donc être un beau-frère de Maurice Julien Breucq, également membre de la Société d'émulation du Jura (cf. fiche à ce nom).
  • En 1901 il habite à Lons "la maison Bidot" avec sa femme, ses deux jeunes enfants (Simon, 2 ans, et Daniel, 3 mois) et deux domestiques.
  • Il est à la tête d'une lignée de quatre générations d'architectes, dont son fils Daniel Bidot (1900-1983) et son petit-fils Noël Bidot (1928-2014)
  • Société d'émulation du Jura : membre résidant (1897-1923)

Monuments dont il est l'un des auteurs (2)

France
La-Chaux-du-Dombief (39150)

Près de l'église

1914-18, 1939-45

Piédestal, Poilu - Écrasant l'aigle (Pourquet)

France
Morbier (39400)

Cimetière communal

1914-18, 1939-45

Piédestal, Femme avec couronne main droite et drapeau main gauche, Palme(s), Entourage avec obus, Cocarde Souvenir Français

Soumettre de nouvelles informations

Photothèque

Il n'y a pas de photo