HIOLLE Ernest-Eugène- Sculpteur

Biographie

Sculpteur -
  • Né à Valenciennes le 5 mai 1834, mort le 5 octobre 1886
  • Eugène-Ernest Hiolle étudie la sculpture à l’École académique de Valenciennes puis entre, en 1853, à l'École des beaux-arts de Paris où il est l'élève de Laurent Séverin Grandfils (1810-1902) et de François Jouffroy (1806-1882). Il obtient un 2e prix de Rome en 1856 et le premier prix de Rome en 1862 pour son Aristée pleurant la perte de ses abeilles (École des beaux-arts de Paris).
  • Son œuvre est inspiré de la mythologie gréco-romaine, il produit des bustes et des scènes allégoriques.
  • Il travaille à la décoration du palais Garnier et pour l'hôtel de ville de Paris ainsi que pour le temple du Marais. On lui doit également le fronton de l'hôtel de ville de Cambrai.
  • Professeur à l'École des beaux-arts de Paris, il y est le maître d'Antonin Carlès.
  • Ernest-Eugène Hiolle est un des membres fondateurs de la Société des artistes français.
  • Il est enterré à Valenciennes au cimetière Saint-Roch

Œuvres

  • Nicolas Poussin, statue en pierre, 1884, Musée des Beaux-Arts de Rouen
  • Narcisse, statue en plâtre, 96 x 163 x 61 cm, 1868, Palais des beaux-arts, Lille
  • Arion assis sur le dauphin, marbre, 1868, Musée d'Orsay
  • L'Amérique du Nord, bronze, 1978 - Parvis, Musée d'Orsay

Bibliographie

Dictionnaire biographique illustré du Nord, Paris, Flammarion, 1908, p. 582-583

Monument dont il est l'un des auteurs (1)

France
Cambrai (59400)

Place

1870-71

Piédestal, Ange(s), Aigle à 2 têtes, Couronne mortuaire et palme(s) entremélées, Entourage Haie végétale