DAMÉ Ernest- Sculpteur

Biographie

Sculpteur - Paris
  • Ernest Appolinaire Damé né le 1er octobre 1845 à Saint-Florentin (Yonne) et mort le 22 novembre 1920 à Paris, est un sculpteur français.
  • Élève de Francisque Duret, Eugène-Louis Lequesne, Eugène Guillaume et Jules Cavelier à l'École des beaux-arts de Paris, Ernest Damé reçoit une médaille de 2e classe au Salon des artistes français de 1875, une médaille de 3e classe à l'Exposition universelle de 1878 et une médaille de bronze à l'Exposition universelle de 1900.
  • Il expose le groupe Diane et Endymion au Salon de 1883. D'une esthétique néo-baroque, sa Diane cite directement la Daphné du Bernin et son berger appelle le souvenir du Faune Barberin. Il a été édité en fonte par la fonderie d'art du Val d'Osne.
  • En 1890, Damé présente au Salon — dont il est membre du jury —, son bas-relief La Charité recueillant la Vieillesse destiné à la maison de retraite de Levallois-Perret.
  • Au Salon de 1892, il envoie son groupe Le Travail chasse la Misère4, représentant "Un ouvrier forgeron, à demi nu, auprès d’une enclume, brandissant un grand marteau avec lequel il s’apprête à frapper, non pas le fer fumant, mais une vieille femme en guenilles qui rampe, en se cachant, sous un fourneau", au sujet duquel Georges Lafenestre pense que "l’on pourrait croire plutôt à quelque horrible querelle de famille se terminant par un meurtre".
  • Son Monument à Claude Chappe, érigé en 1893 à Paris à l'angle de la rue du Bac et du boulevard Saint-Germain, une de ses œuvres les plus connues, a été envoyée à la fonte sous le régime de Vichy.
  • Il meurt le 22 novembre 1920 en son domicile dans le 13e arrondissement de Paris, et, est inhumé au Cimetière parisien de Bagneux (7e division)

Œuvres

Chalindrey, rue Diderot : Monument aux morts de 1914-1918, vers 1920, statue en fonte, fonderie d'art du Val d'Osne.
Laon : Céphale et Procris, 1881, groupe en marbre. Le modèle en plâtre, d'après les Métamorphoses d'Ovide, a été exposé au Salon de 1875.
Lyon, place Raspail : Monument à Raspail, 1884, buste en bronze, envoyé à la fonte sous le régime de Vichy.
Neuilly-l'Évêque : Monument aux morts, statue en fonte, fonderie d'art du Val d'Osne.
Orchies, rue des Combattants : Monument aux morts de 1914-1918, ou La Victoire en chantant, 1922, groupe en fonte, fonderie d'art du Val d'Osne. La Victoire ailée est d'Ernest Damé, le Poilu est de Charles-Édouard Richefeu.
Paris :
    angle de la rue du Bacet du boulevard Saint-Germain : Monument à Claude Chappe, 1893, statue en bronze, envoyée à la fonte sous le régime de Vichy.
    cimetière du Père-Lachaise, division 19 : François Raspail, 1894, buste en bronze ornant la sépulture du chimiste.
    hôtel de ville, façade de la rue Lobau : Victor Jacquemont, 1880, statue en pierre.
    opéra Garnier, rotonde du Glacier : Armand Cambon, 1884, buste en marbre.
    square du Ranelagh : Fugit amor, 1879, groupe en bronze, Thiébaut fondeurs, envoyé à la fonte sous le régime de Vichy. Le modèle en plâtre a été exposé au Salon de 1877

Monuments dont il est l'un des auteurs (3)

France
Chalindrey (52600)

Rue/Route

1914-18, 1939-45, AFN-Algérie (54-62)

Colonne, Femme = Victoire ailée, Casque, Palme(s), Entourage avec obus, Crapouillot, mortier de tranchée

France
Orchies (59310)

Place

1914-18, 1939-45, AFN-Algérie (54-62), Autres

Arc de triomphe, Poilu - La Victoire en Chantant (Richefeu), Femme = Victoire ailée, Bas-relief, Croix de Guerre, Entourage Bornes/Chaînes ou barres

France
Saint-Pierre-d'Oléron (17310)

Place

1914-18, 1939-45, Indochine (46-54), AFN-Algérie (54-62)

Pilier commémoratif, Femme = Victoire ailée, Guirlande, Croix de Guerre, Entourage Grilles

Soumettre de nouvelles informations

Photothèque

Il n'y a pas de photo