France (Finistère) Fouesnant (29170)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Monument communal
informations déposées par Coroller Joseph et mises à jour par Choubard Alain dernière mise à jour le 12/12/2018

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Monument
  • Statuaires féminines
    • Femme en pied
      • Femme en deuil
  • Ornementation végétale
    • Feuille(s)
      • Feuille(s) de Chêne
  • Ornementation religieuse
    • Croix
      • Croix latine au sommet
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Bornes/Chaînes ou barres
Parmi les Fouesnantaises ayant perdu plusieurs enfants au cours de la guerre, c’est Marie Jeanne Nézet qui fut choisie pour être le modèle du sculpteur breton René Quillivic en 1921 : elle y avait perdu trois fils et un quatrième fils ainsi que son gendre avaient été gazés.
Ce monument aux morts de Fouesnant est sans doute le plus poignant et, à juste titre, le plus connu de ceux réalisés par Quillivic.

Matériaux

Kersantite

Economie

Prix

26.157 F

Historique du monument

  • À propos...
    Source : Petit Patrimoine

    Le poème que lui a consacré Marcelle Duba en constitue la meilleure description : C’est la vieille maman de la terre Bretonne, Qui pleure sur ses ...

    Lire la suite
    À propos...

    Le poème que lui a consacré Marcelle Duba en constitue la meilleure description :

    C’est la vieille maman de la terre Bretonne,
    Qui pleure sur ses fils tombés au champ d'honneur,
    Visage buriné par l'âge et la douleur,
    Que je veux saluer sous le ciel monotone.
    Seule...Point de soldat ou d'ange qui claironne,
    Monument sobre, unique et de telle valeur,
    Qu'on admire en passant la femme et le sculpteur,
    Déposant à leurs pieds une même couronne.
    Adossée à l'église et face au cimetière,
    Coiffe de deuil, debout, recueillie, en prière,
    Marie Jeanne, mère immortelle de Fouesnant,
    Du pays tout entier n'est elle pas l'image?
    Gravité, force et grâce, où l'esprit va glanant,
    Des bois remplis d'oiseaux aux féeriques rivages."

    [Numéro du petit patrimoine : 29058_1]
     

  • 1920
  • Comité d'érection 1920

    Dés 1920, le comité en charge du "monument" decide que celui ci symbolisera les souffrances d'une mère fouesnantaise en costume de deuil dans une attitude de résignation et de prière. ...

    Lire la suite
    Comité d'érection 1920

    Dés 1920, le comité en charge du "monument" decide que celui ci symbolisera les souffrances d'une mère fouesnantaise en costume de deuil dans une attitude de résignation et de prière. Pour le modéle, le comité décide de choisir une mère qui a perdu plusieurs de ses enfants. C'est Marie Jeanne Nézet qui est choisie. Elle a non seulement perdu 3 de ses enfants (Jean, Pierre et Christophe) mais un autre fils, Yves a été gazé ainsi qu'un de ses gendres M. Bourhis. Ce dernier est par ailleurs revenu invalide, il a eu les pieds gelés au front.

    Pour la réalisation de l'oeuvre, le comité décide de retenir René Quillivic, originaire de Plouhinec et statuaire de son état.

  • 1922
  • Inauguration 02/11/1922