France (Vosges) Remiremont (88200)

Conflits commémorés
  • 1870-71
  • Monument d'arrondissement
informations déposées par Ballion Christine et mises à jour par Aurélia Bénas dernière mise à jour le 21/07/2018

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Représentations féminines
    • Femme avec divers attributs
      • Femme avec drapeau
  • Ornementation civile
    • Armes de la ville
  • Ornementation végétale
    • Palme(s)
Statue sur un piedestal en granit.
Représentant un homme nu mourant dans les bras de la Patrie portant un drapeau flottant au vent.
Probablement le sujet Pro Patria présenté au Salon des Artistes Français en 1894.
Le monument fait 7,35 mètres de haut.

Matériaux

Granit

Economie

Prix

28 670,63 francs

Commentaires

Une Série de quatre lithographies créées au profit des oeuvres de bienfaisance de Remiremont et vendues lors des Journées de Remiremont du 12 septembre 1915

Inscriptions présentes sur le monument

L'ARRONDISSEMENT
DE
REMIREMONT
À SES
ENFANTS MORTS
POUR LA PATRIE
1885
--
RUAUX - ELOYES
VECOUX - TENDON
POUXEUX - LE THOLY
LA FORGE - LE MENIL
THIEFOSSE - LE THILLOT
CORNIMONT - GERBAMONT
LE VAL-D'AJOL - RAMONCHAMP
SAINT-NABORD - FAUCOMPIERRE
PLOMBIÈRES-LES-BAINS - BASSE-SUR-LE-RUPT
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE - LE GIRMONT VAL-D'AJOL
-
SAPOIS - VAGNEY
FRESSE - BUSSANG
VENTRON - CLEURIE
JARMÉNIL - FERDRUPT
DOMMARTIN - SAINT-AMÉ
ROCHESSON - REMIREMONT
LA BRESSE - LE SYNDICAT
BELLEFONTAINE - RAON-AUX-BOIS
SAINT-ÉTIENNE - RUPT-SUR-MOSELLE
SAULXURES-SUR-MOSELOTTE - LES GRANGES-DE-PLOMBIÈRES

Les morts

Pas de noms

Historique du monument

  • 1892
  • Inauguration 28/10/1892
  • 1919
  • Inauguration - Presse 04/11/1919
    Source : Le Télégramme

    Imposante manifestation Toute la population s'était portée au cimetière l'après-midi de samedi, devançant ainsi le long cortège qui, en une manifestation imposante, est allé rendre un bel ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 04/11/1919

    Imposante manifestation

    Toute la population s'était portée au cimetière l'après-midi de samedi, devançant ainsi le long cortège qui, en une manifestation imposante, est allé rendre un bel hommage aux morts de la grande guerre. Les autorités civiles et militaires, les corps constitués, précédés des délégations des écoles de garçons et de filles, et de la musique municipale, suivis par treize sociétés avec leurs drapeaux et encadrés par la compagnie des sapeurs-pompiers formaient ainsi une longue théorie.

    M. Flayelle, député, en quelques mots, a uni dan sune même pensée de reconnaissance nos morts glorieux et ceux d'outre-Atlantique qui reposent à leurs côtés et dont le noble sacrifice ajoute encore à notre deuil national et la voix de la Patrie bénit leur dernier sommeil...

    Le cortège se rendit ensuite au monument commémoratif de la place de la Gare. Une palme de fougères nouées avec un ruban aux couleurs nationales fut déposée au pied du monument.
    M. Camps, président de l'UNC apporta en hommage le souvenir respectueux et ému des survivants, aux morts de la grande épopée. Son discours fut un appel à l'union sacrée de tous els Français.

    La musique municipale joua ensuite la Marseillaise

  • 1920
  • Presse 02/03/1920
    Source : Le Télégramme

    La cérémonie du Souvenir C'est celle que les conscrits de la classe 1920 continuant en cela une pieuse et fidèle tradition du souvenir, ont accompli dimanche, dans ...

    Lire la suite
    Presse 02/03/1920

    La cérémonie du Souvenir

    C'est celle que les conscrits de la classe 1920 continuant en cela une pieuse et fidèle tradition du souvenir, ont accompli dimanche, dans la matinée, au monument de la Gare, élevé à a mémoire des enfants de l'arrondissement morts pour la Patrie.
    Au nom de ses camarades, M. Goutte est venu affirmer le dévouement à la Patrie de la classe 1920.

  • Presse 17/10/1920
    Source : Le Télégramme

    L'hommage aux morts Une réunion s'est tenue, vendredi à 3 heures, à l'Hôtel de Ville, des présidents ou délégués des Sociétés d'anciens militaires, de gymnastique et de ...

    Lire la suite
    Presse 17/10/1920

    L'hommage aux morts

    Une réunion s'est tenue, vendredi à 3 heures, à l'Hôtel de Ville, des présidents ou délégués des Sociétés d'anciens militaires, de gymnastique et de préparation militaire, des deux collèges, des écoles primaires de garçons et de filles, de la musique municipale, de la Compagnie des sapeurs-pompiers, etc., etc., en vue d'arrêter le programme de la cérémonie qui doit avoir lieu au cimetière militaire le jour de la Toussaint

    M. Georges, deuxième adjoint, président de la commission des fêtes, présidait cette réunion qu'il avait provoquée.
    Le programme a été ainsi arrêté : réunion de toutes les Sociétés avec leurs drapeaux, place de l'Hôtel de Ville, à deux heures. Le cortège précédé de la musique municipale, encadré par la Cie des sapeurs-pompiers et les délégations des collèges et des écoles primaires de garçons et de filles, se rendra au cimetière où sera déposée une couronne et prononcé un discours ; puis le cortège ira déposer une palme sur le monument de la place de la Gare.

  • Presse 02/11/1920

    Une imposante manifestation a eu lieu au cimetière militaire, où quinze sociétés d'anciens militaires, avec leurs drapeaux, la musique municipale, les pompiers, les délégations, des écoles primaires, les hautes autorités ...

    Lire la suite
    Presse 02/11/1920

    Une imposante manifestation a eu lieu au cimetière militaire, où quinze sociétés d'anciens militaires, avec leurs drapeaux, la musique municipale, les pompiers, les délégations, des écoles primaires, les hautes autorités civiles et militaires se sont rendues en cortège, suivis d'une foule énorme.

    ...

  • 1921
  • Presse 21/10/1921
  • 1960
  • Déplacement 1960
    Source : Document fourni par le conservateur du musée Charles Bruyères

    Placé à l'origine devant la gare, il a été déplacé à la fin des années 1960 au cimetière