France (Charente-Maritime) Saint-Georges-de-Didonne (17110)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Monument communal
informations déposées par Delmarle Jacques et mises à jour par dernière mise à jour le 01/02/2018

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Représentations - Soldats
    • Diverses Représentations de Poilus
      • Poilu
  • Ornementation végétale
    • Palme(s)

Poilu "On les a eus !"

Economie

Prix

15.647 F

Inscriptions présentes sur le monument

SAINT GEORGES DE DIDONNE
À SES GLORIEUX MORTS POUR LA FRANCE
1914-1918

Les morts

En arrière du monument

  • À LA MÉMOIRE DES ANCIENS
    DE LA 3E ARMÉE FRANÇAISE
    RHIN - DANUBE
    1944-1945

1914


C. BARBEAU


J. BOISSON


F. CHATON


G. CHENIN


J.L. COULON


J. DUBOIS


M. DURANCEAU


H. HEDDE


E. LAVOIX


P. LYS


M. ORGE


1915


M. BENOIT


G. BERNARD


O. BOURSEAU


A. BREAU


-


F. CHAILLAUD


H. COULIGNON


E. DEHAME


C. DUPLA


M. GARRECHE


R. EMAS JAROUSSEAU


J. GUILLAUD


F. GUILLOT


E. LUCAS


M. LUCAS


U. LATOUR


J. MOLINIE


H. MOUSNIER


A. ROY


---


1916


H. BONVALET


M. CHARRIER


A. CHENIN


J.R. COLON


L. GARRECHE


J. GUILBEAU


C. GUY


A. HEDDE


A. LEGRAND


L. LUCAS


E. MANGIN


L. MENNARD


R. ROUIL


A. SUIRE


1917


H. BERTRAND


-


E. BESSOUS


R. CHEVALIER


J. CLERO


A. DUPRUILH


M. GELINEAU


U. E. LATOUR


E. BIBAUD


1918


L. BERTRAND


T. GEORGES


L. G. LATOUR


P. LAVIGNE


E. MANEM


C. MESMIN


L. MOREAU


E. PACAUD


A. PASQUIER

BOISSON JEAN


BESSON ROBERT


BOILEAU ROLAND


COINDREAU ROBERT


DUPUY MARCEL


GAILLARD RAYMOND


GREGOIRE GASTON


-


GREUGENET CYR EDOUARD


GRIGNOUX JACQUES


MATIGNON ADRIEN


PAULAIS JACQUES


POMMIER JACQUES


REDO RENÉ


RATEAU RAYMOND


RENAUD GILBERT


-


MORTS EN MER


COMMANDANT LAVIGNE JOYEUX JEAN GABRIEL


-


MORTS EN DEPORTATION


LAFONTAN PAUL


LAFONTAN JULIETTE


ESCKENAZI ISAAC


-


VICTIMES CIVILES


CHENIN SAMUEL


LUCAS JEAN


LUCAS BERTHE


-


MOREAU ALFRED


MERLEAU PIERRE


LEVY DAVIS

BOUGEOIS DANIEL

Historique du monument

  • 1919
  • Délibérations Conseil municipal 17/08/1919
    Source : Archives départementales de la Charente-Maritime, 2 O 1838

    Le conseil municipal décide d'ériger une monument aux morts de la guerre qui vient de s'achever.

  • 1920
  • Délibérations Conseil municipal 22/02/1920
    Source : Archives départementales de la Charente-Maritime, 2 O 1838

    La place Michelet est choisie le 22 février 1920 pour accueillir ce nouveau monument, et une souscription est lancée.

  • 1921
  • Plans et propositions 23/12/1921
    Source : Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1838

    Les plans du monument sont établis le 23 décembre 1921 par M. Proust, agent-voyer à Saujon.

  • 1922
  • Délibérations Conseil municipal 22/03/1922
    Source : Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1838

    La municipalité passe deux traités séparés, l'un avec M. Gaudier-Rembaux, industriel à Aulnoye (Nord), pour la fourniture du monument, "modèle n° 2058" et suivant les plans de M. Proust, avec ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 22/03/1922

    La municipalité passe deux traités séparés, l'un avec M. Gaudier-Rembaux, industriel à Aulnoye (Nord), pour la fourniture du monument, "modèle n° 2058" et suivant les plans de M. Proust, avec gravure et dorure des noms sur une plaque en bronze fournie par la commune ; le piédestal aura 2,20 mètres de hauteur, et la statue, intitulée "On les a eus", 1,25 mètres ; l'ensemble, d'un coût de 15647 francs, sera en granit belge. L'autre traité est passé avec René Bariteau, entrepreneur à Saint-Georges-de-Didonne, pour le transport du monument depuis la gare de Royan jusqu'à sa pose sur la place Michelet.

  • 1923
  • Inauguration 24/09/1923
  • 1986
  • Déplacement 1986
    Source : Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1838

    En 1986, afin de dégager la place Michelet, le monument aux morts a été transféré à son emplacement actuel, sur l'ancienne promenade du Trier.