France (Manche) Bricquebec (50260)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
informations déposées par Pézeril Rémi et mises à jour par Choubard Alain dernière mise à jour le 05/12/2018

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Sépultures
      • Mausolée
  • Représentations - Soldats
    • Soldats blessés et mourants
      • Poilu mourant - Femme casquée
  • Ornementation végétale
    • Palme(s)
La France donnant le baiser de paix au soldat mourrant" (titre sur la maquette) bronze de Ch. Desvergnes. Fondeur A. Durenne Paris. 1925
Presque deux amants ! Douceur, calme et volupté ! Deux jeunes, qui sait qu’il meurt ? Pas d’atrocités malgré le canon, une roue qui symbolise de destin, le temps , une roue qui broie les humains. La France, c’est l’épouse plus que la mère. Une toile d’araignée éphémère s’est installée là, la vie est plus forte que le bronze immortel…  L’oubli l’emportera-t-il un jour, les humains disparaîtront-ils de la planète ? Les araignées, insectes, végétaux reprendront le dessus…
Ce n’est pas un monument pacifiste qui maudit la guerre, il y a une sorte de résignation, de nécessité de la défense du pays (La France). Mais le titre du monument est resté sur la maquette (notre photo ne fait que 1282 de largeur horizontale). Pourquoi n’a-t-il pas été reproduit sur le bronze ??
Rémi Pézeril , Bricquebec / Bricbé (en normand)

Matériaux

sculpture : Bronze
socle : Granite

Commentaires

114 soldats décédés sont gravés sur une plaque de marbre fixée au verso du socle. Sur la palmette de droite en bronze est inscrit : "Les artistes amateurs" qui ont dû participer au choix du monument. Les 2826 habitants (en 1914) ont perdu 4 % de leur population totale.

Inscriptions présentes sur le monument

LA VILLE DE BRICQUEBEC
À SES ENFANTS
MORTS POUR LA FRANCE
1914 - 1918
1939 --- 1945

Sources / Bibliographies / Sites Internet

Historique du monument

  • 1925
  • Construction 1925
  • Inauguration 19/11/1925
Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Près de l'église
Mausolé devant l'église néo-gothique datant de 1896