France (Côtes-d'Armor) Langueux (22360)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Indochine (46-54)
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Monument communal
informations déposées par Serge Philippe Lecourt et mises à jour par Choubard Alain dernière mise à jour le 31/12/2017

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
      • Obélisque
  • Représentations - Sculptures (de série)
    • Poilu - Sentinelle (Camus - Jacomet)
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage avec obus
      • Entourage Haie végétale
  • Ornementation végétale
    • Palme(s)
  • Ornementation associée
    • Croix, palme(s) entrecroisées

L'édicule, sculpté dans du granite bleu de Saint-Brieuc, est constitué d'un soubassement à degrés sur lequel repose un obélisque décoré de palmes à l'avant et à l'arrière. Une statue en fonte d'une hauteur d'1,75 mètre représentant un Poilu repose sur un socle.

Matériaux

sculpture : fonte de fer bronzée
Obélisque : Granite bleu de Saint-Brieuc

Inscriptions présentes sur le monument

À LA MÉMOIRE
GLORIEUSE
DES ENFANTS
DE LANGUEUX
MORTS POUR LA PATRIE

Historique du monument

  • 1919
  • Emplacement 19/11/1919
    Source : http://patrimoine.region-bretagne.fr/

    L'emplacement du monument a été choisi par le conseil municipal le 19 novembre 1919

  • 1920
  • Souscriptions 04/04/1920
    Source : http://patrimoine.region-bretagne.fr/

    Le monument aux Morts de Langueux a été élevé par souscription communale ouverte du 4 au 11 avril 1920.

  • Devis 17/09/1920
    Source : http://patrimoine.region-bretagne.fr/

    les plans et devis ont été approuvés le 17 septembre 1920.

  • 1921
  • Procès-verbal de Réception 07/07/1921
    Source : http://patrimoine.region-bretagne.fr/

    Le procès-verbal de réception définitive de la statue du "Poilu" a été dressé quelques jours auparavant, le 7 juillet 1921.

  • Procès-verbal de Réception 15/07/1921
  • Inauguration 17/07/1921
  • 1924
  • Travaux 1924
    Source : http://patrimoine.region-bretagne.fr/

    Inachevé au moment de l'inauguration, l'entourage du monument a été exécuté par la Société des Tuileries et Briqueteries de Saint-Ilan en 1924.