France (Hérault) Montpellier (34000)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
informations déposées par Garcia Claire et mises à jour par Bruno Devillers dernière mise à jour le 14/06/2020

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Monument
      • Monument à colonnes
Edifice en forme d’hémicycle, traité à l’antique, de style corinthien. Tout le long de la corniche, l’architecte a fait graver le nom des principales batailles de la guerre (Noyon, Vervins, Aisne, Rozelieures, Orient, Champagne, La Somme, Verdun, La Marne, L’Yser, Argonne, Alsace, Dardanelles, Coucy-le-Château, Syrie, Hartmann), au-dessus  du bandeau traditionnel : "Montpellier à ses enfants morts pour la France". Les mots "Honneur" et "Patrie" ornent les piliers extérieurs.
Ce monument reprend une vieille tradition de l’architecture chrétienne, celle de la crypte : tout le sous-sol est occupé par un déambulatoire auquel on accède par quelques marches, et où le visiteur, ainsi retiré, peut lire l’impressionnante liste des enfants de Montpellier morts pour la France.
Les dates du second conflit mondial, le souvenir des morts pour la France lors de la guerre d’Algérie et des combats de Tunisie et du Maroc 1952 – 1962, ainsi qu’un hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives, y ont été ajoutés au fil du siècle.
 En 1993, lors de la construction du Corum, le monument a été déplacé à l’extrémité Est du jardin du Champ-de-mars, derrière le Pavillon populaire.
http://cimetieresdemontpellier.wordpress.com/monuments-aux-morts/

Matériaux

Pierre

Economie

Prix

30 000 francs

Subvention commune

30 000 francs

Commentaires (économie)
25000 francs pour le monument.
puis 5000 francs supplémentaires en 1924 pour la réalisation des plaques nominatives.

Commentaires

"Monument aux morts de toutes les guerres"

Inscriptions présentes sur le monument

MONTPELLIER
À SES ENFANTS MORTS POUR LA FRANCE

Trois dates :
1914, 1939, 1945
Honneur et Patrie
16 noms de bataille:
Noyon, Vervins, Aisne, Rozélieures, Orient, Champagne, La Somme, Verdun, La Marne, L'Yser, Argonne, Alsace, Dardanelles, Coucy-le-Château, Syrie, Hartmann

2 plaques :
Aux morts pour la France lors de la Guerre d'Algérie et les combats de Tunisie et du Maroc 1952-1962.
En hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives

Les morts

Les plaques avec les noms des soldats morts se trouvent dans une crypte située sous le monument, non accessible au public.
Une plaque dédiée au personnel municipal dans l'Hôtel de Ville de Montpellier
Une plaque dans le hall de l'Université de Médecine.

Historique du monument

  • 1918
  • Délibérations Conseil municipal 18/11/1918
  • 1921
  • Délibérations Conseil municipal 28/12/1921
    Source : 3 D 81

    Choix de l'emplacement définitif

  • 1922
  • Délibérations Conseil municipal 07/08/1922
    Source : 3 D 83

    Vote de crédit supplémentaire

  • Presse 26/12/1922
    Source : Twitter-Guepier92

    L'Éclair Liste des noms des militaires "Morts pour la France" telle que vient de l'arrêter le Maire de Montpellier président du Comité du Monument aux Morts ...

    Lire la suite
    Presse 26/12/1922
    L'Éclair

    Liste des noms des militaires "Morts pour la France" telle que vient de l'arrêter le Maire de Montpellier président du Comité du Monument aux Morts
    Cette liste étant destinée à être gravée sur le monument, il y a le plus grand intérêt à ce qu'elle soit la plus exacte possible.
     
  • Courriers divers 27/12/1922
    Source : Twitter-Guepier92

    Émile PERNAUD Avocat Au Maire Dans la liste des morts pour la France, je ne vois pas le nom de mon fils Paul ...

    Lire la suite
    Courriers divers 27/12/1922
    Émile PERNAUD
    Avocat

    Au Maire

    Dans la liste des morts pour la France, je ne vois pas le nom de mon fils Paul François Joseph PERNAUD disparu sous Verdun devant Dumloup le 2 avril 1916, déclaré mort par jugement du tribunal civil ainsi que vous le verrez à son état civil, né le 9 décembre 1894
    N'oubliez pas les disparus qui peuvent mériter une case spéciale
  • 1923
  • Inauguration 06/05/1923
  • 1924
  • Délibérations Conseil municipal 11/07/1924
    Source : 3 D 87

    demande de subvention complémentaire pour finaliser la réalisation des plaques avec les noms de soldats

  • 1993
  • Déplacement 1993

    Déplacement suite à l'édification du Corum

  • 2018