France (Loire-Atlantique) Petit-Auverné (44670)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Monument communal
informations déposées par Yziquel Jacques dernière mise à jour le 13/12/2020

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Statuaires de série
    • Sculptures de série - Soldats
      • Poilu - Sentinelle (E. Camus - Jacomet)
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Bornes/Chaînes ou barres

Matériaux

  • piédestal en granit
  • statue du poilu en fonte fer ciselé
  • entourage en fer
(délibération du 9 novembre 1924)
Travaux effectués par l'Entreprise Victor Baur de Châteaubriant et par E. Camus, statuaire de Toulouse

Economie

Prix

6 380 francs

Souscription

2 000 francs

Subvention commune

3 868 francs

Subvention Etat

520 francs

Commentaires (économie)
Le coût des travaux se décompose de la façon suivante (délibération du 9 novembre 1924):
  • - piédestal en granit, inscriptions comprises: 3 100 F
  • - statue du "poilu" fonte fer ciselé: 2 200 F et transport 75 F
  • - entourage en fer et peinture: 500 F
  • - maçonnerie et fourniture de matériaux divers: 505 F
Par délibération prise le 5 septembre 1920, " le conseil municipal, après avoir délibéré, considérant qu'il a fait la dépense d'un tableau qui existe à la mairie estime qu'il n'y a pas lieu de faire une autre dépense à ce sujet".
La décision tardive de construire le monument aux morts (délibération prise le 9 novembre 1924) fait suite à une circulaire du Préfet en date du 24 octobre 1924 "faisant connaître que le Gouvernement a envisagé la possibilité de faire cesser, à partir de 1925, le concours financier de l'Etat aux dépenses exposées par les communes pour l'édification de Monuments aux Morts pour la Patrie et que les demandes de subventions qui parviendraient au Ministère de l'Intérieur après le 31 décembre 1924 seront considérées comme forcloses..."
Après bien des tergiversations, le projet ne sera validé par arrêté préfectoral que le  29 juillet 1925

Inscriptions présentes sur le monument

sur la plaque face antérieure du monument
AUX ENFANTS du PETIT AUVERNE
MORTS pour la FRANCE
1914-1918
1939-1945

Les morts

BEAUDOUIN J-M 1914
ROUL J
BLANDEAU J-M
BEAUDOUIN J
BEAUDOUIN P
BERNIER J-M
GASNIER P 1915
DAVID J
THOMY A
BODINIER J-M
COUVRAND J
TESSIER F
REVARD P
CADIOT A
DAUFFY L
BODINIER M 1915
TRIQUE J
TAILLANDIER 1916
PIAU L
TRESSEL
TRUAUD J-M
DELAUNAY J 1917
DEROUEILLE A
ERNOUL J
CHAPRON P
DUCHENE J 1918
TRICHET C
LEBAIN JM
LENAIN A
TRICHET 1942
DUDOUET J 1945
ROUL L
COHUAUD Lucien 1954
RICHARD Bernard 1960

Historique du monument

  • 1924
  • Commission d’art 27/11/1924
    Source : archives départementales 44

    saisine de la Commission départementale des monuments commémoratifs Nantes le 27 novembre 1924 Le Préfet de Loire-Inférieure à Monsieur le Président de la Commission des Monuments ...

    Lire la suite
    Commission d’art 27/11/1924
    saisine de la Commission départementale des monuments commémoratifs
    Nantes le 27 novembre 1924
    Le Préfet de Loire-Inférieure
    à Monsieur le Président de la Commission
    des Monuments Commémoratifs

    J'ai l'honneur de vous adresse le projet de monument que la commune de Petit Auverné à l'intention de faire élever à la mémoire de ses Enfants Morts pour la Patrie
    Je vous prie de le soumettre à l'examen de la Commission que vous présidez, lors de sa prochaine réunion et de me le retourner ensuite avec l'avis de cette assemblée
     
  • Commission d’art 15/12/1924
    Source : archives départementales 44

    Avis de la Commission des Monuments aux Morts   La Commission des Monuments aux Morts pour la Patrie s'est réunie le 15 décembre 1924 au lieu ordinaire ...

    Lire la suite
    Commission d’art 15/12/1924
    Avis de la Commission des Monuments aux Morts
     
    La Commission des Monuments aux Morts pour la Patrie s'est réunie le 15 décembre 1924 au lieu ordinaire de ses séances sous la présidence de M. de Goustine, Conseiller de Préfecture
    Etaient présents : MM. Leray, Architecte
    Robida, "
    Guchet "
    Duez, Maire de Saint-Sébastien
    Etaient excusés : MM. Delaroche-Vernet, député
    Duez, maire de Saint Sébastien
    Sibille, député
    Pelletier, architecte départemental
     
    Commune de Petit Auverné
    Monument à ériger sur le territoire de la commune. Le projet présenté est absolument contraire à toute idée d'esthétique, tant au point de vue des proportions qu'au point de vue des profils. La Commission est d'avis que la commune fasse établir un projet plus présentable et dressé par un homme de l'art,
    Dans ces conditions, il est impossible de donner un avis favorable.
     
    Le Président
    de Goustine
  • Commission d’art 17/12/1924
    Source : archives départementales 44

    Transmission à la mairie de la décision de la Commission des Monuments aux Morts Préfecture de Loire-Inférieure Nantes le 17 décembre 1924   Monsieur le Maire ...

    Lire la suite
    Commission d’art 17/12/1924
    Transmission à la mairie de la décision de la Commission des Monuments aux Morts
    Préfecture de Loire-Inférieure Nantes le 17 décembre 1924
     
    Monsieur le Maire
    de Petit Auverné
    s/c de M. le Sous-Préfet
     
    J'ai l'honneur de vous retourner avec l'avis de la Commission Départementale des Monuments Commémoratifs aux Morts pour la Patrie, le projet de monument que la commune de Petit Auverné a l'intention d'édifier sur la place de l'église.
    Je vous prie de vouloir bien faire modifier le plan proposé en tenant compte des indications de ladite Commission,
    Vous me renverrez ensuite le dossier qui devra être constitué conformément aux observations de la circulaire ministérielle du 10 mars 1920.
     
     
  • 1925
  • Commission d’art 03/02/1925
    Source : archives départementales 44

    Envoi du nouveau projet à la Commission départementale                                                                            Le Préfet de Loire-Inférieure                                                                         à Monsieur le Président de la Commission                                                                                 des Monuments Commémoratifs Expédié ...

    Lire la suite
    Commission d’art 03/02/1925
    Envoi du nouveau projet à la Commission départementale
                                                                               Le Préfet de Loire-Inférieure
                                                                            à Monsieur le Président de la Commission
                                                                                    des Monuments Commémoratifs
    Expédié le 3/2/1925
     
    J'ai l'honneur de vous adresser, modifié, conformément à la décision prise par la Commission des Monuments Commémoratifs dans sa réunion du 15 octobre 1924, le projet présenté par la commune de Petit Auverné.
    Je vous prie de vouloir bien le soumettre à nouveau à l'examen de cette Commission lors de sa prochaine réunion et de le retourner ensuite avec l'avis de cette assemblée.
  • Commission d’art 10/03/1925
    Source : archives départementales 44

    Préfecture de Loire-Inférieure   MINUTE   objet : Petit Auverné Nantes le 10 mars 1925 Monument aux morts pour la Patrie   Monsieur ...

    Lire la suite
    Commission d’art 10/03/1925
    Préfecture de Loire-Inférieure
     
    MINUTE
     
    objet : Petit Auverné Nantes le 10 mars 1925
    Monument aux morts
    pour la Patrie
     
    Monsieur le Maire de Petit Auverné
    s/c de M. le s/préfet
     
    Le projet de monument à ériger, par la commune de Petit Auverné, aux Morts pour la Patrie, a été soumis à nouveau à l'examen de la Commission Départementale,
    Cette assemblée dans sa séance du 7 mars a estimé que pour qu'elle puisse se prononcer, il est indispensable qu'un projet bien dessiné à l'échelle et donnant un ensemble du monument lui soit présenté, les moulures et proportions devront être bien étudiées. Elle regrette que la statue soit anti-artistique au plus haut point et se voit obligée dans ces conditions de ne pouvoir émettre un avis favorable.
    J'ai l'honneur de vous retourner pour être modifié et établi conformément à la demande de la Commission précitée le projet dont il s'agit.
     
  • Commission d’art 27/07/1925
    Source : archives départementales 44

    Approbation du projet par la Commission des Monuments aux Morts   Nantes le 27 juillet 1925   La Commission des Monuments aux Morts pour la Patrie ...

    Lire la suite
    Commission d’art 27/07/1925
    Approbation du projet par la Commission des Monuments aux Morts
     
    Nantes le 27 juillet 1925
     
    La Commission des Monuments aux Morts pour la Patrie s'est réunie le 27 juillet 1925 au lieu ordinaire de ses séances sous la présidence de M. de Goustine, Conseiller de Préfecture
    Etaient présents : MM. Leray, Architecte
    Robida, "
    Guchet "
    Duez, Maire de Saint-Sébastien
     
    Commune du Petit-Auverné
     
    Monument à ériger sur la place de l'Eglise
    Projet adopté, quoique ne répondant en rien aux observations présentées pour la troisième fois par la Commission, et tendant à obtenir un projet conforme aux principes les plus élémentaires de l'architecture et du goût. La Commission exprime son regret d'avoir à approuver un pareil monument qui ne sera pas à l'honneur de la commune.
     
    Le Président
    signé : de Goustine
     
  • Décret Approbation Préfecture 29/07/1925
    Source : archives départementales 44

    approbation préfectorale du projet de monument aux morts   Arrêté Le Préfet de la Loire-Inférieure Chevalier de la Légion d'Honneur Croix de Guerre Vu ...

    Lire la suite
    Décret Approbation Préfecture 29/07/1925
    approbation préfectorale du projet de monument aux morts
     
    Arrêté
    Le Préfet de la Loire-Inférieure
    Chevalier de la Légion d'Honneur
    Croix de Guerre
    Vu n du 10 juillet 1916
    Vu le décret du 15 juillet 1922
     
    Arrête :
     
    Article 1er- Est approuvée une délibération du 9 novembre 1924 par laquelle le Conseil Municipal de Petit-Auverné, a décidé à titre d'hommage public, l'érection d'un monument à la mémoire des enfants de la commune morts pour la France.
    Article 2 - M. le Sous-Préfet de Châteaubriant est chargé de l'exécution du présent arrêté.
     
    Nantes le 29 juillet 1925
     
  • Marché de gré à gré 09/08/1925
    Source : archives départementales 44

    traité de gré à gré avec M CAMUS  statuaire   Traité de gré à gré passé pour l'érection d'un monument aux morts de la Guerre, loi du 30 ...

    Lire la suite
    Marché de gré à gré 09/08/1925
    traité de gré à gré avec M CAMUS  statuaire
     
    Traité de gré à gré passé pour l'érection d'un monument aux morts de la Guerre, loi du 30 juin 1923 (art.12)
    Entre les soussignés :
    M. Pasquier François, Maire de la Commune de Petit Auverné (Loire-Inférieure) d'une part
    et M. Etienne Camus, statuaire à Toulouse, d'autre part,
    Il a été convenu ce qui suit :
    M. Camus s'engage à livrer pour la commune de Petit Auverné l'ordre qui lui a été transmis par son agent général pour la France et les colonies, M Henri Jacomet de Villedieu (Vaucluse) savoir : un poilu de 1m60 en fonte de fer ciselé, ton bronze patiné, avec 2 pattes de scellement, franco d'emballage, port dû, au prix de deux mille deux cents francs,
    En banque : Comptoir national d'escompte, succursale de Toulouse : E Camus c/ n° 4003
    Délai de livraison, environ un mois et demi
    Paiement : 30 jours après réception
    les frais de timbre et d'enregistrement, s'il y a lieu, sont à la charge de la commune de Petit-Auverné,
    Fait en double exemplaire à Toulouse
    Le 9 août 1925
    Le Fournisseur Le Maire
    E. Camus Pasquier
     
     
    Vu et approuvé, Nantes le 18 septembre 1925
    Châteaubriant le 17 mars 1926
  • Marché de gré à gré 14/08/1925
    Source : archives départementales 44

    Marché de gré à gré signé avec l'Entreprise Baur (approuvé le 18 septembre 1925)   Traité de gré à gré passé pour l'érection d'un monument aux morts de ...

    Lire la suite
    Marché de gré à gré 14/08/1925
    Marché de gré à gré signé avec l'Entreprise Baur (approuvé le 18 septembre 1925)
     
    Traité de gré à gré passé pour l'érection d'un monument aux morts de la Guerre, loi du 30 juin 1923 (art.12)
    Entre les soussignés :
    M. Pasquier François, Maire de la Commune de Petit Auverné (Loire-Inférieure) d'une part
    et M. Baur Victor, entrepreneur de monuments funéraires à Châteaubriant (Loire-Inférieure) d'autre part :
    Il a été convenu ce qui suit :
    M. Baur Victor, s'engage à livrer pour la commune de Petit Auverné : un monument e granit de Bretagne, avec plaque marbre pour gavure « Aux enfants de Petit-Auverné Morts pour la France 1914-1918 » et gravures sur le granit des 29 noms des Enfants morts, sans aucun frais de transport, au prix net de trois mille cent francs,
    Fait en double exemplaire
    A Petit-Auverné le quatorze août mil neuf cent vingt cinq.
     
    Le fournisseur Le Maire
     
    Vu et approuvé par le Préfet le 18 septembre 1925
  • Marché de gré à gré 10/09/1925
    Source : archives départementales 44

    transmission du marché de gré à gré à la Préfecture Petit-Auverné 10 septembre 1925   Monsieur le Préfet de la Loire-Inférieure   J'ai l'honneur de ...

    Lire la suite
    Marché de gré à gré 10/09/1925
    transmission du marché de gré à gré à la Préfecture
    Petit-Auverné 10 septembre 1925
     
    Monsieur le Préfet de la Loire-Inférieure
     
    J'ai l'honneur de vous adresser pour être soumis à votre approbation, deux traités de gré à gré, concernant le Monument aux Morts de la Commune de Petit-Auverné,
    Pour le Maire,
    L'adjoint
    L Lepeintre
     
  • 1926
  • Paiements 17/03/1926
    Source : archives départementales 44

    demande de paiement de l'Entreprise Baur   Monsieur le Maire,   Je soussigné, Baur Victor, entrepreneur de monuments funéraires à Châteaubriant Loire Inférieure demande que la ...

    Lire la suite
    Paiements 17/03/1926
    demande de paiement de l'Entreprise Baur
     
    Monsieur le Maire,
     
    Je soussigné, Baur Victor, entrepreneur de monuments funéraires à Châteaubriant Loire Inférieure demande que la commune de Petit Auverné se libère des sommes qui me sont dues pour fourniture d'un monument en granit de Bretagne avec plaque marbre gravée «Aux enfants de Petit Auverné morts pour la France 1914-1918 » livré et placé en exécution du marché en date du 14
    août 1925 en faisant porter le montant conformément aux dispositions du décret du 20 juin 1916 au crédit de mon compte ouvert à mon nom sans numéro à la Recette des finances de Châteaubriant.
     
    Châteaubriant le 17 mars 1926
     
  • Procès-verbal de Réception 15/10/1926
    Source : archives départementales 44

    Procès verbal de réception de travaux   Procès-verbal de réception des travaux d'érection d'un monument aux morts, commune du Petit-Auverné.   L'an mil neuf cent vingt ...

    Lire la suite
    Procès-verbal de Réception 15/10/1926
    Procès verbal de réception de travaux
     
    Procès-verbal de réception des travaux d'érection d'un monument aux morts, commune du Petit-Auverné.
     
    L'an mil neuf cent vingt six, le quinze du mois d'octobre,
    Nous, soussigné, maire de la commune de Petit-Auverné, assisté de Messieurs Lepeintre Louis et Barthélémy Alexandre, conseillers municipaux et de Monsieur Meslier Ernest expert
    Nous sommes transportés pour examiner et vérifier les travaux et fournitures exécutés par les sieurs Camus E. et Baur V. marbriers entrepreneurs de monuments funéraires
    Nous avons reconnu que ces travaux satisfont aux conditions du devis et se trouvent en bon état d'entretien,
    En conséquence le délai de garantie étant expiré, nous déclarons qu'il y a lieu d'en accorder la réception définitive,
    A Petit Auverné les jour mois et an susdits.
     
    Le Maire Les conseillers municipaux L'expert
     
Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Près de l'église
Monument "élevé sur le terre plein de l'église, face à la place, et à l'intersection des routes de Grande Communication n° 2 et 29 et chemin vicinal n°1" (délibération du conseil municipal en date du 9 novembre 1924).