France (Nord) Cartignies (59244)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
informations déposées par Casier Micheline dernière mise à jour le 06/08/2017

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Colonne quadrangulaire
  • Ornementation civile et militaire
    • Casque
    • Armes
      • Armes entrecroisées
  • Ornementation végétale
    • Palme(s)
    • Couronne
      • Couronne mortuaire
  • Autres éléments
    • Plaques/Pied monument

haut de 4 mètres avec une base carré de 2 mètres de côté. Cet obélisque massif s’élargit vers la base.
Sur les quatre faces du monument figurent les noms des soldats tués lors des 2 guerres mondiales.
Trois plaques rectangulaires en marbre blanc sont fixées sur la partie basse.
Elles portent différents symboles dorés (épis de blé, couronne de laurier, rameau d’olivier, croix de guerre.)
Sur l’obélisque lui-même sont sculptés dans la pierre d’autres symboles (gerbe de fleurs, lance, casque de soldat,...) ainsi qu’une inscription : « Vaincre ou mourir. »

Economie

Souscription

5 733 francs

Subvention commune

10 000 francs

Les morts

ALAVOINE Oscar
BERTEAUX Emile
BERTEAUX Ghislain
BOISE Georges
BOSQUET Ernest
BLAMPAIN Auguste
CHAMPAGNE Albert
COLLART Emile

COLNAY Henri
DEFREYNE Octave
DUPONT Alfred
DUPONT Camille
FIEVET Paul

GRUMIAUX Albert
GENARD Emile
GOTIER Louis

HARBONNIER Ferdinand
HANON René
HOCQUET Henri
JOURDAN Jules

LAHANIER Arthur
LAMERRE Théodule
Ss Lt LEBLANC Henri
LECOMTE Jules

LEJEUNE Edgard
LEPORC Lucien
MAGNIES Zéphirin
MARY Emile
MARY Marcelin
PRISSETTE Eugène
ROYAUX Fernand

SALADIN Albert
SCOTTEZ Alfred
SOUILLARD Pierre
WERY Eugène
VINCHON Léon
VINS Léon

VINS Paul

BOURGE Hector
CARLIER Joseph
CARTIGNIES Emile

ROYAUX Gaston
WITRANT Auguste
BOSQUETTE Victor

 

 

Victimes militaires
LEBON Roger
LEUSIERE Albert
MERESSE Jules
MERESSE Gérard
MERESSE Robert
POTIN Albert
THEVENIN Albert
WALLET Louis

Victimes civiles
CHARTIAUX Henri
Mme CHARTIAUX-MATTON
GENARD Albert
MEUNIER Ernest
MORCHAIN Emile
ROSELEUR Raphaël
Mme TUCHE-MERCIER

Sources / Bibliographies / Sites Internet

Historique du monument

  • 1921
  • Marché de gré à gré 10/05/1921
    Source : AdN-Cartignies-2O-133/181-1921

    Marché entre le maire et M. Coulon, marbrier, pour une valeur de 16000F.

  • Délibérations Conseil municipal 14/05/1921
    Source : AdN-Cartignies-2O-133/181-1921

    La somme de 16000 F restée sans emploi au budget additionnel de 1920 sera reportée à celui de 1921 et allouée à l'érection du monument.

  • Inauguration 13/06/1921

    L’inauguration du monument eut lieu le 13 Juin 1921. Le matin, un service solennel est célébré pour le repos de l’âme des morts pour la patrie. L’abbé ...

    Lire la suite
    Inauguration 13/06/1921

    L’inauguration du monument eut lieu le 13 Juin 1921.

    Le matin, un service solennel est célébré pour le repos de l’âme des morts pour la patrie. L’abbé Wautier prononce un sermon avant de bénir le monument.

    Les harmonies de Floyon, Marbaix, Fourmies, Cartignies et différentes sociétés d’Anciens Combattants sont présentes. M. Charles Boise, président de l’association des Anciens Combattants, prend la parole et rend hommage à ses frères d’armes disparus. Le voile recouvrant le monument tombe et une vibrante Marseillaise, entonnée par la foule, éclate. Le maire Auguste Barret fait un discours, puis c’est le tour de M. Roseleur, président de la jeunesse.

    Enfin, c’est le solennel appel des morts avec les enfants répétant « Mort au champ d’Honneur » après la citation de chaque nom de victime. En tout, 42 enfants de Cartignies sont morts dans cette guerre.

    Des décorations posthumes sont remises aux familles de quelques soldats dont la croix de guerre pour H. Leblanc et O. Alavoine. MM. Léon Pasqual et Daniel-Vincent prennent en dernier la parole. La Marseillaise retentit à nouveau. Les enfants des écoles exécutent des choeurs patriotiques. Des concerts clôturent la journée.

  • Érection 20/07/1921
    Source : AdN-Cartignies-2O-133/181-1921

    Préfet au ministre de l'intérieur Par délibération du 14 mai 1921, le conseil municipal de Cartignies a décidé l'érection sur une place de la commune d'un monument ...

    Lire la suite
    Érection 20/07/1921

    Préfet au ministre de l'intérieur

    Par délibération du 14 mai 1921, le conseil municipal de Cartignies a décidé l'érection sur une place de la commune d'un monument aux morts.

    L'exécution du monument entraînera une dépense de 16000F couverte par:

    - crédit de 16000 F voté par le conseil municipal

    La commission d'art ayant donné un avis favorable, le Préfet demande la provocation du décret statuant sur l'affaire.