France (Vaucluse) Bollène (84500)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Indochine (46-54)
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Monument communal
informations déposées par Condroyer Léa et mises à jour par Pertin Jean-pierre, Choubard Alain dernière mise à jour le 18/09/2023

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Statuaires - Soldats
    • Poilus ou soldats
      • Poilu
  • Statuaires féminines
    • Femme avec accessoires
      • Femme avec palme
  • Ornementation végétale
    • Couronne
      • Couronne mortuaire
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Bornes/Chaînes ou barres

Matériaux

sculpture : calcaire

Economie

Prix

30 819 francs

Commentaires

Travail réalisé dans le cadre d'un projet mené par un professeur du Lycée Lucie Aubrac de Bollène sur la mémoire de la Grande Guerre, avec des élèves de section euro.

Inscriptions présentes sur le monument

LA VILLE DE BOLLÈNE
À SES ENFANTS MORTS
POUR LA FRANCE
1914-1918
1939-1945
TOE - AFN


Informations gravées sur l’arrière du monument
Ce monument
a été élevé
par souscription publique
À la mémoire des 184 enfants de Bollène 
morts pour la patrie.
Le comité du monument
a été fondé
en 1919.
L'inauguration et la remise
à la commune
ont eu lieu
le 9 Novembre 1930

Les morts

Plaque du haut
ANDRIEU Joseph
ASTOUX Ernest
AUBERT Casimir
AUBERT Joseph
AUBERT Louis
AUDOUARD Adrien
AUTRAN Émilien
AUTRAN Raymond
EYMARD Auguste
BARAILLER Ernest
BARRIE Louis
BASTIDON Henri
BASTIDON Louis
BASTER Albert
BATAILLER Jules
BAUD Marius
BAUTHEAC Louis
BAUTHEAS Marius
BENOIT Adrien
BENOIT Hugues
BERAUD Abel
BERNARD Émile
BONFILS Henri
BOUDON Ernest
BOUGARON Charles
BOULEDIN Pierre
BOURRET Louis
BOUSQUET Henri
BOYER Eugène
BOYER Jean
BOYER Louis
BREMOND Louis
BREYSSE Eugène
BRUN Marius
CASSIN Sébastien
-
FEDOU Pierre
FERRAND Louis
FLAUGERE Auguste
GEAY Marius
GEAY Paul
GENESTON Gabriel
GLEIZAUD François
GOURDON Félix
GRET Louis
GUICHARD Émile
GUILHAUDIN Gustave
GUILHAUDIN Laurent
GUILLAUME Joseph
GUIMIOT Alfred
HIBOT Fernand
HIELY Paul
HUGOUVIEUX Auguste
HUGOUVIEUX Victor A.
HUGUES Louis
HUGUES Séraphin
HUGUET Casimir
IMBERT Gustave
IMBERT Louis
IMBERT Marius
IMBERT Paul
JOUSSAINT Marius
JULIAN Abel
JULLIAN Jules
JULLIAN Louis
JULLIAN Théophile
JUSTAMOND Abel
LACROIX Bertin
LAFONT Émilien
LAFONT Gratien
LAGNEAU Marius
LAMBERT Gaston
LESPINASSE Georges
-
PARROT Lucien
PASCAL Henri
PASCAL Joseph
PASCAL Lucien
PASCAL Marius
PEILLARD Émile
PELLIER Albert
PERGE Augustin
PERROT Abel
PERRIN Charles
PEYRON Abel
PEYRON Charles
PEYRON Henri
PEYRON Joseph
PIEGAY Louis
PITANCE Alfred
PONTET Jules
PORTALIER Abel
PRIEUR Abel
PROT Lucien
QUEYTANT Henri
RABOU Gabriel
RAOUX Silvain
RAMIERE Albert
REBOUL Beroni
REBOUL Martin
REYNAUD Aimé
RIVIER Félix
ROBERT Henri
ROBERT Henri M.
ROBERT Paul
ROLLAND Henri
ROLLAND Marcel
ROSEAU Fernand
ROUTHIER Auguste
ROULET Albert
ROULET Hippolyte
----
Plaque du bas
CATALAN Paul
CHAPOUTON Louis
CHAPOUTON Vincent
CHARPENTIER Marius
CHARRIER Jean
CHAUVIN Henri
CLOURET Isidore
COULON Paul
CONSTANT Louis
CULLIEYREY Gustave
DARDUN Henri
DAUNIS Joseph
DAUNIS Marius
DELARGUE Gabriel
DELHOMME Firmin
DEFEVRE Arsène
DESSERRE Marius
DIDERON Aimé
DIDERON Albéric
DORY Antoine
DUBOUR Marius
DURAND Louis
ESCCOFFIER Félix
ESCOFFIER Xavier
FAQUIN Louis
FAUCHER Adrien
-
LUNEL Joseph
LUNEL Raoul
LUYCK Marius
MARSEILLE Célestin
MARTIN Philippe
MATHIEU Justin
MAURIN Louis
MAZOYER Eugène
MAZUR Félix
MEGE Albert
MERCIER Jules
MERLE Baptiste
MEYSSONNIER François
MONDAN Félicien
MONTEIL Gabriel
MONTEIL Louis
MONTEIL Paul
MONTSERRET Marius
MORGAN Antonin
MOULET Siffreln
MOURREAU Alfred
NIVON Antoine
NODE Augustin
NODE Octave
PAILLON Albert
PAILLON Roger
AGARD Jean
BENOIT Auguste
-
ROUSTAN Louis
ROUVIER Émile
ROUX Henri
ROUX Julien
SABONADIERE Marcel
SANTUCCI Louis
SAUVERON Marcel
SAUVERON Martial
SAUZADE Henri
SERVIER Germain
SOMBARDIER Jean
TAILLANT Jules
TAILLEU Gaston
TAILLEU Louis
TESTON Adrien
THOLLON Emmanuel
TOISCA René
TORTIN Marius
TOUJAN Adolphe
TRUC Marcel
TRUCHE Alphonse
VELAY Gustave
VINCENT André
VINCENT Henri
VINCENT Joseph
SALADIN Baptistin
TEYSSIER Gaston
BLANCHET Pierre
BAUMARD Jean
BAYLE Pierre
BOURRET Lucien
CHABAS Lucien
GRIMAUD Maurice
GUIRAUD Paul
HUGUES Lucien
DUPOUX Baptiste
-
JOANIN Henri
LENFANT Roger
MARTIN Albert
ROUSSIN Félix
SERVIER François
TRUCHET Marcel
BAUMANN Jean
CROISILE Jacques
-
Victimes de la Barbarie nazie

BARSAMIAN Jean (mort au combat)
BERARD Pierre (fusillé)
BERTRAND Eugène (assassiné)
BOIDIN Georges (assassiné)
CHAPUS René (déporté du travail)
DEVES Fernand (fusillé)
DEVES François (fusillé)
DUGAS Louis (assassiné)
LACHAUD Émile (déporté à Flossenbürg)
LAMBERTIN Maurice (déporté du travail)
PONT Gaby (déporté à Buchenwald)
RAUD Raymond (fusillé)
ROMBEAU André (déporté à Buchenwald)
ROZENBERG Salauna (déporté à Auschwitz)
AUBERT Henri
DELARQUE Pierre
NAVARRO Émile
-
SALADIN Edmond
SARGIAN Marcel

Sources / Bibliographies / Sites Internet

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?insee=84019&dpt=84&idsource=27140&table=bp04
http://monumentsauxmorts.fr/crbst_680.html
  • 1934 : Boudon (Henri), Deux sculpteurs bollénois : Victorien Bastet, Félix Charpentier, Villedieu, Imprimerie Hector Jacomet, p. 112, planche hors-texte XXV.
  • 1991 : Giroud (Jean) et Michel (Maryse et Raymond), Les monuments aux morts de la guerre 1914-1918 dans le Vaucluse, L'Isle-sur-la-Sorgue, Editions Scriba, p. 145, 187-190, ill. p. 80.
  • 1999 : Pradal (Jacques), Bollène, collection Mémoire en images, Joué-lès-Tours, Editions Alan Sutton, p. 70, 112.

Historique du monument

  • 1919
  • Comité d'érection 1919
    Source : Pertin Jean-Pierre

    Le comité du monument a été fondé en 1919.

  • 1920
  • Polémique 1920

    Le sculpteur travailla à titre gracieux pour sa commune de naissance, ne demandant que le remboursement des frais occasionnés pour la réalisation (transport, achat des matériaux...). Le monument n'en connut ...

    Lire la suite
    Polémique 1920
    Le sculpteur travailla à titre gracieux pour sa commune de naissance, ne demandant que le remboursement des frais occasionnés pour la réalisation (transport, achat des matériaux...). Le monument n'en connut pas moins une histoire agitée : achevé et arrivé à destination dès 1920, il ne fut installé que dix ans plus tard à cause d'un litige opposant la municipalité et Charpentier quant à l'emplacement. Les édiles privilégiaient le cimetière, tandis que l'artiste, qui l'emporta, souhaitait une place publique dans la ville.
  • 1930
  • Inauguration 09/11/1930
    Source : Pertin Jean-Pierre

    L'inauguration et la remise à la commune ont eu lieu
    le 9 Novembre 1930

  • 2013
  • Ajout d'une plaque 11/11/2013
    Source : Pertin Jean-Pierre

    Le 11 novembre 2013, à l'initiative du Souvenir Français, une plaque a été apposée sur le Monument  À la mémoire des soldats Morts pour la France en Opérations Extérieures ...

    Lire la suite
    Ajout d'une plaque 11/11/2013
    Le 11 novembre 2013, à l'initiative du Souvenir Français, une plaque a été apposée sur le Monument 
    À la mémoire des soldats Morts pour la France en Opérations Extérieures (OPEX)