France (Tarn-et-Garonne) Lauzerte (82110)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
informations déposées par Elèves De 3e Du Collège De Lauzerte et mises à jour par Choubard Alain, Saget Philippe, Jouhanneaud Martial dernière mise à jour le 12/12/2020

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Colonne quadrangulaire / Chapiteau sculpté
  • Statuaires de série
    • Médaillons de série
      • Médaillon Poilu barbu de profil (J. Pollacci, Ed. Guichard)
  • Ornementation civile
    • Armes de la ville
  • Ornementation végétale
    • Couronne
      • Couronne de lauriers
    • Palme(s)
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre
Un petit jardin clos par une grille blanche de fer forgé constitue l'espace "sacré", mis à l'écart de l'espace "profane". Le monument est surmonté de motifs végétaux.
  • - Sur la face avant, on peut voir un médaillon en bronze représentant un Poilu, ainsi que le blason de Lauzerte, cité médiévale du Quercy blanc, fondée au XIIe siècle.
  • - Sur la face arrière, apparaissent une tresse de laurier symbolisant la victoire et une croix de guerre, décoration militaire instituée en 1915 pour honorer la bravoure militaire.
Petit centre urbain au coeur du monde rural, la commune a été particulièrement touchée par la Première Guerre mondiale par rapport au département du Tarn-et-Garonne (3,9% de la population lauzertine contre 2,8% de la population Tarn-et-Garonnaise).

Matériaux

Le monument est constitué d'un bloc de pierres blanches. 
Un médaillon en bronze représentant un Poilu orne la face avant du monument. Il a été sculpté par Jules Pollacchi (1877-1958) et l'architecte se nomme Dreuilhe.

Economie

Prix

13 013 Francs

Les morts

78 noms pour la Première Guerre mondiale sont classés par ordre alphabétique, sur trois faces du monument, avec un hommage sobre : "Lauzerte à ses enfants morts pour la France". 
Deux autres plaques sont apposées sur la face arrière du monument pour rappeller le tribu apporté par la commune lors de la Seconde Guerre mondiale (3 noms apparaissent) et lors des guerres d'Indépendance de l'Algérie et d'Indochine notamment.
AMADIEU Henri
AMBOURIEU Alfred
ANDRIEU Paul
AURIENTIS Gustave
BAFFALIES Louis
BOUSQUET Étienne
BOUYSSIERES Victor
BRAGNES Paul
BRECHAND Célestin
BRUGEAU Ferdinand
BRUGEL Emmanuel
CACHARD Émile
-
CALVET Joachin
CAMBOU Léon
CIRECH Marc
COULY Ernest
COUSTOU Élie
CRAYSSAC Guillaume
CRAYSSAC Louis
DEBELMAS Aimé
DELBRU Basile
DELMAS Jean
DELVOLVÉ Basile
DENEGRE Ferdinand
DESSEAUX Armand
BOUDOU Gabriel
-------
DUBOIS Jean
DURAND Justin
FALQUES Albert
FARGAL Frédéric
FAYDI Romain
FERRATGÉ Anatole
FOURNIEL ALbert
FOURNIEL Basile
GARY Paul
GRASSET Gaston
GUIRAUDIES Auguste
JOACHIM Marius
LABARDE Éloi
-
LACOMBE Paul
LACOMBE Urbain
LAFAGE Antoine
LAFARGUE Armand
LAFARGUE Jean
LAFLORENTIE Antonin
LAFON Antoine
LAGARDE Germain
LAMARINI Antonin
LANIES Jules
LAPAX Élie
LARROQUE Octave
LAVESNES Victor
-----
LAUTURE Paul
LEYGUES Albert
LOGIOS Georges
LOLMEDE Armand
LOUBATIERES Honoré
MAGNES Jean
MARGARIDENC Antoine
MARTIN Abel
MAUREL Alban
MIRC Antoine
PARIEL Aimé
PÉCAL Albert
-
POUJAL Élie
PROUZET Jean
RAUZIERES Félix
RAUZIERES Louis
RÉGOUR Jean
REY Antonin
REY Pascal
ROUGES Antonin
ROUJOLS Marcel
SALEVEILLES Antoine
SAVIGNÉ Édouard
SIRECH Sylla
VERNAIS François
SUDRE Léon
BAJAN André
CARRIÈRES Étienne
COLETTI Pierre

Historique du monument