Reims

51100 (Marne)
Conflits commémorés
  • 1914-18
  • Monument communal

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Exèdre (demi-cercle)
  • Types de sculpture
    • Bas-relief
  • Autres représentations humaines
    • Homme
    • Famille
      • Famille en deuil

Ce monument cherche avant tout à délivrer un message pédagogique aux générations futures ; il porte sur ses flancs deux scènes en bas-relief.
À gauche et à droite, nous avons deux bas-reliefs représentant les débuts et la fin du conflit. Le Sacrifice nous montre un homme prêt à partir au combat, un homme mort et des femmes (épouse et mère) éplorées. La leçon du passé montre aussi des morts mais les visages ne sont plus attristés ; ils ne sont pas davantage à la fête, mais pleins d'espoir. La figure la plus à gauche de ce second bas-relief est un enfant tenant un livre. L'espoir d'un monde plus instruit, tenant compte des erreurs du passé.
Au centre, la sculpture centrale en bronze symbolise la pensée. Son grand frère Le penseur de Rodin nous revient tout de suite en mémoire. Les points communs, comme le décalage des jambes, la tête baissée ou la musculature du sujet sont absolument flagrants.


On peut aussi noter qu’il n’y figure aucun nom à qui on rend hommage, contrairement à la grande majorité des monuments aux morts de France.

Matériaux

Calcaire

Inscriptions présentes sur le monument

Côté gauche
AUX FAMILLES DES MORTS
POUR EXALTER LA GRANDEUR
DE LEUR SACRIFICE

Au centre
AUX ENFANTS DE REIMS TOMBÉS AU CHAMP D'HONNEUR QUE CE MONUMENT ÉDIFIE
PAR VOTRE VILLE MEURTRIE EXPRIME À JAMAIS SON DEUIL ET SA FIERTÉ

À droite
AUX GÉNÉRATIONS
NOUVELLES POUR QU'ELLES
SACHENT ET SE SOUVIENNENT

Les morts

Pas de noms

Sources / Bibliographies / Sites Internet

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?insee=51454&dpt=51&idsource=100162&table=00

http://www.mes-ballades.com/51/reims-51100-le-monument-aux-morts-de-reims-dans-la-marne-en-france.htm

http://www.lesreimsanciens.fr/PE/IA51000514.html

Archives municipales et communautaires de Reims : 179 W 16, plans du monument aux morts ; bl210, plaquette du monument aux morts.
Olivier RIGAUD et Marc BÉDARIDA, Reims Reconstruction 1920-1930, Ville de Reims, novembre 1988.

Historique du monument

  • 1921
  • Concours 14/06/1921
    Source : MARTIN Catherine

    14 juin 1921 : l’exécution du monument est réservée aux sculpteurs rémois

  • 1924
  • Emplacement 14/01/1924
    Source : MARTIN Catherine

    14 janvier 1924 : Le Conseil décide d’ériger le monument, square de la Mission

  • Emplacement 10/03/1924
    Source : MARTIN Catherine

    10 mars 1924 : longue discussion autour du choix de l’emplacement, avant de voter par 16 voix contre 8 pour le square de la Mission

  • Délibérations Conseil municipal 03/11/1924
    Source : MARTIN Catherine

    3 novembre 1924 : Le Maire sollicite la subvention de l’Etat

  • Courriers divers 08/11/1924
    Source : MARTIN Catherine

    8 novembre 1924 : Le Préfet informe le Maire que la subvention est donnée aux communes dont le projet a reçu un avis favorable de la commission d’examen

  • Comité d'érection 02/12/1924
    Source : MARTIN Catherine

    2 décembre 1924 : Constitution d’un comité de patronage et d’un comité de propagande de l’œuvre

  • Devis 23/12/1924
    Source : MARTIN Catherine

    23 décembre 1924 : un dossier descriptif est fourni par les entrepreneurs, pour un devis de 362.824, 14 Fr

  • Adjudications 26/12/1924
    Source : MARTIN Catherine

    26 décembre 1924 : Le projet de MM. Royer et Lefèvre est choisi par la commission

  • Délibérations Conseil municipal 30/12/1924
    Source : MARTIN Catherine

    30 décembre 1924 : la commission expose au Conseil qu’il devient urgent d’aboutir si la ville espère recevoir une subvention de l’Etat, qui pourrait s’élever à 30.000 francs environ. Après étude ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 30/12/1924

    30 décembre 1924 : la commission expose au Conseil qu’il devient urgent d’aboutir si la ville espère recevoir une subvention de l’Etat, qui pourrait s’élever à 30.000 francs environ. Après étude de divers projets, c’est celui présenté par M.Royer et Lefèvre qui emporte les suffrages.

    Ce monument revient environ 400.000 Francs ; le Conseil vote alors un crédit de 250.000 Francs, et ouvre une souscription publique.

  • Courriers divers 31/12/1924
    Source : MARTIN Catherine

    31 décembre 1924 : Le dossier est envoyé en Préfecture

  • 1925
  • Courriers divers 10/01/1925
    Source : MARTIN Catherine

     

    10 janvier 1925 : Un double du dossier est envoyé aux services préfectoraux

  • 1926
  • Financement 18/06/1926
    Source : MARTIN Catherine

    18 juin 1926 : Le Ministre de l’Intérieur a versé au Trésorier Payeur Général la somme de 32.500 francs pour le monument aux morts de la ville de Reims, comme subvention ...

    Lire la suite
    Financement 18/06/1926

    18 juin 1926 : Le Ministre de l’Intérieur a versé au Trésorier Payeur Général la somme de 32.500 francs pour le monument aux morts de la ville de Reims, comme subvention de l’Etat 

  • 1930
  • Inauguration 01/06/1930
    Source : MARTIN Catherine

    Le monument aux morts de Reims est inauguré tardivement, en 1930. au lendemain de la guerre, il ne restait dans Reims que 60 maisons habitables sur 14 000. La priorité ...

    Lire la suite
    Inauguration 01/06/1930

    Le monument aux morts de Reims est inauguré tardivement, en 1930. au lendemain de la guerre, il ne restait dans Reims que 60 maisons habitables sur 14 000. La priorité était à la reconstruction ;  reconstruire les habitations , remettre en état l’ensemble des réseaux viaires, sanitaires, électriques, hydrauliques, etc.

    Placée sous la présidence du député-maire Paul Marchandeau et du cardinal Luçon, l’inauguration offre aux Rémois une œuvre de l’architecte rémois Henri Royer et du sculpteur Paul Lefebvre qui ont remporté le concours ouvert par le comité mis en place. Le gros œuvre quant à lui, sera entreprit par l’entreprise Laidebeur.

    Cette inauguration a lieu le 1er juin 1930 en présence du ministre de la guerre André Maginot et du Maréchal Pétain.

    À l'occasion de la remise du monument à la Ville de Reims et de son inauguration en 1930, une plaquette de présentation a été diffusée.