France (Nord) Cysoing (59830)

Conflits commémorés
  • 1870-71
  • 1939-45
  • Autres
  • Monument communal
  • Monument construit pour 1870
informations déposées par Choubard Alain et mises à jour par Martine Aubry dernière mise à jour le 08/09/2019

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Représentations - Soldats
    • Guerre 1870-1871
      • 1870-Officier porte-drapeau
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Bornes/Chaînes ou barres
Sur un socle à trois niveaux, le monument est un obélisque surmonté d'un officier porte-drapeau en bronze Le monument s'élève au centre d'un cercle limité par 8 potelets reliés par une grille de fer. Un socle à trois niveaux est surmonté d'un tronc d'obélisque et d'une corniche. Enfin "un officier porte-drapeau en simili-bronze d'un poids de 1000 kg" a été placé au sommet. La première face est réservée à la dédicace, les noms des défunts sur les côtés.

Matériaux

sculpture : fonte de fer bronzée

Commentaires

Offert à la ville par A.DEWAUVRAIN ancien maire, juge de paix suppléant - 1909

Inscriptions présentes sur le monument

À LA MÉMOIRE
DES ENFANTS DE CYSOING
MORTS POUR LA PATRIE
OFFERT À LA VILLE
PAR
A. DEWAUVRAIN
ANCIEN MAIRE
JUGE DE PAIX SUPPLÉANT
1909

Sources / Bibliographies / Sites Internet

Historique du monument

  • 1909
  • Inauguration 19/06/1909

    La fête commence le samedi 19 par une salve de coups de canon, et à 21 h, se déroule la retraite aux flambeaux à laquelle participe l'ensemble des sociétés locales. ...

    Lire la suite
    Inauguration 19/06/1909
    La fête commence le samedi 19 par une salve de coups de canon, et à 21 h, se déroule la retraite aux flambeaux à laquelle participe l'ensemble des sociétés locales. L'itinéraire est connu par un programme édité à Cysoing et où figurent, en exergue, deux strophes significatives : "Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie" de V. Hugo, poète porte-flambeau, récupéré par une encore jeune République. Parti de la Brasserie Coopérative, le cortège parcourt la ville par les rues de Lille, du 4-septembre, Chanzy, Béranger, Jeanne d'Arc, Gambetta, Voltaire, Place Faidherbe pour finir sur la Grand-Place. Mais l'essentiel s'est passé le lendemain 20 juin après l'accueil des sociétés participantes lors d'un vin d'honneur. La fête d'inauguration, Grande Fête Patriotique, commence par un défilé sur un parcours pratiquement identique à celui de la veille. Participèrent pas moins de 40 sociétés, soit 15 fanfares et chorales, 11 d'anciens combattants et de soldats, 7 de sapeurs-pompiers, 3 groupes divers et enfin les élus de la commune Cysoing fournit le plus fort contingent : 6 sociétés et la municipalité ; Chéreng, Roubaix, Sainghin sont représentés par 3 sociétés. On relève la participation d'une fanfare belge, Esplechin, les représentants des villes le splus éloignées étant celles de Roubaix (3 groupes) et de Lille (Anciens militaires). Après le défilé, on dévoila le monument que tout Cysoing semble avoir déjà vu. On put entendre 6 discours dont celui du maire, M. Delepoulle, un sénateur du Nord, le député de la circonscription et m. Niessen, représentant le Souvenir Français. On exécuta ensuite une cantate à 3 voix "Aux morts pour la Patrie" sur un texte de Victor Hugo, par 250 choristes, élèves, anciens et anciennes élèves des Écoles, dirigés par l'instituteur du lieu, M. Quinchon Après une démonstration de gymnastique donnée par la Saint-Evrard de Cysoing et la Vaillante de Lezennes, la musique reprit ses droits. Un concert eut lieu sur le kiosque de la Grand-Place, exécuté par les 15 fanfares et chorales présentes Vers 20 h on remit les médailles commémoratives et à 21 h M. de Bar de Lille, fit tirer le feu d'artifice de clôture.
  • 1914
  • Cérémonies diverses 1914
    Parade militaire sur la place de la Mairie - Le Monument à l'extrême gauche - Coll. Société historique du Pays de Pévèle