France (Cantal) Aurillac (15000)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • Monument communal
informations déposées par Tallineau Jacques et mises à jour par Choubard Alain dernière mise à jour le 28/08/2015

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Monument
  • Autres représentations humaines
    • Famille
      • Famille en deuil
  • Représentations féminines
    • Femme avec divers attributs
      • Femme avec palme
    • Femme casquée
      • Femme casquée, épée et palme

Stèle d'environ 4 mètres de hauteur
On peut voir :
- sur la partie gauche, un soldat qui défend sa patrie
- sur la partie droite, femme et enfants qui attendent le retour de leur époux et père
- entre les deux, la liste des 547 personnes qui n'ont pas retrouvé leur ville.

Matériaux

pierre de taille blanche

Inscriptions présentes sur le monument

La ville d'Aurillac à ses six cents enfants morts pour la défense de la Patrie  1914-1918

suivi de la liste nominative des morts.

Les morts

Stèle et plaques en pierre noir commémorants les morts pour la Fance de 1939-1945, les morts en déportation ainsi qu'en Afrique du Nord, en Indochine et TOE.

Sources / Bibliographies / Sites Internet

http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=15014_3

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?insee=15014&dpt=15&idsource=5076&table=bp01

CHOUBARD Alain, L’histoire des 500 plus beaux monuments aux morts de France, collection Les 500 plus beaux, Clermont-Ferrand, Editions Christine Bonneton, 2014, p. 43.

Historique du monument

  • 1927
  • Inauguration 03/07/1927