France (Nord) Dunkerque (59140)

Conflits commémorés
  • 1870-71
  • Monument communal
  • Monument construit pour 1870
informations déposées par Casier Micheline et mises à jour par Martine Aubry dernière mise à jour le 07/10/2019

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Autres représentations humaines
    • Homme/Groupe(s)
      • Groupe
  • Représentations féminines
    • Femme - Représentation symbolique
      • Femme = Ville
  • Ornementation civile
    • Drapeau(x)
Piédestal en pierre de forme polygonale de 4 mètres.
Groupe de figures en bronze de 3mètres de haut.
La statue, allégorie féminine, symbolise la Ville de Dunkerque.
Elle soutient un marin blessé alors qu'à ses pieds gît un soldat mourant.

Matériaux

Calcaire (gris, en plusieurs éléments) Groupe en bronze calcaire de Soignies Piédestal en pierre de forme polygonale

Commentaires

À la mémoire des victimes locales de la guerre de 1870, ce monument est donc le premier érigé à Dunkerque.

Inscriptions présentes sur le monument

LA VILLE DE DUNKERQUE
À SES ENFANTS
MORTS
POUR LA PATRIE
1870-1871

sur la plinthe, à sa gauche :
MORICE ; à sa droite :
DURENNE sur le piédestal, 

à l’arrière :
29 JUILLET
1906

en bas :
L. MORICE
STAT.
FC. MORICE
ARCH
AD. DEFFRENNES
ENTR. LILLE

Les morts

Pas de nom

Sources / Bibliographies / Sites Internet

Historique du monument

  • 1904
  • Délibérations Conseil municipal 1904
    Source : Archives -O. Ryckebusch

    En 1904, le conseil municipal décide d'ériger un monument à la mémoire des enfants de Dunkerque morts pour la Patrie durant la guerre de 1870.

  • 1906
  • Inauguration 06/07/1906

    S'agissant d'une défaite, il devenait plus difficile de valoriser les chefs et, surtout, se faisait impérativement sentir la nécessité de recréer un esprit national de vengeance. Les premières volontés d'unz ...

    Lire la suite
    Inauguration 06/07/1906

    S'agissant d'une défaite, il devenait plus difficile de valoriser les chefs et, surtout, se faisait impérativement sentir la nécessité de recréer un esprit national de vengeance. Les premières volontés d'unz statue n'apparurent qu'en 1899, près de 30 ans après la guerre, et l'inauguration n'eut lieu que le 6 juillet 1906 !

  • 2009
  • Presse 11/2009
    Source : Dunkerque Magazine

    Dunkerque Magazine, Novembre 2009, n°201, p. 26 Honneur aux combattants de1870 À Dunkerque, le premier monument aux morts a été officiellement inauguré le 29 juillet ...

    Lire la suite
    Presse 11/2009

    Dunkerque Magazine, Novembre 2009, n°201, p. 26

    Honneur aux combattants de1870
    À Dunkerque, le premier monument aux morts a été officiellement inauguré le 29 juillet 1906 sur la place de la République.

    Dédiée à la mémoire des enfants de la commune tombés durant la guerre de 1870, cette imposante composition de huit mètres de haut, dessinée par le maître statuaire parisien Léopold Morice (auteur de la statue de la République à Paris et de celle de Christophe Colomb en Colombie), comprend un piédestal octogonal en pierre de Soignies, surmonté par trois statues de bronze.
    Impressionnantes de réalisme, elles figurent symboliquement la ville de Dunkerque (ou la France, mère patrie) tenant de sa main gauche un drapeau qu’un marin blessé étreint et essaie d’embrasser avant de rendre son dernier souffle.
    À sa droite gît un fantassin mortellement touché.
    Deux martyrs anonymes de la guerre !