France (Indre) Luçay-le-Mâle (36360)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • Monument paroissial
informations déposées par Dubant Didier et mises à jour par Choubard Alain dernière mise à jour le 12/12/2017

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Plaque commémorative
  • Ornementation militaire - Armes
    • Équipement militaire
      • Casque
  • Ornementation civile
    • Drapeau(x)
      • Drapeaux entrecroisés
    • Urne(s)/Vase
      • Urne avec flambeau
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre
  • Représentations - Soldats
    • Soldats blessés et mourants
      • Soldat mourant
      • Poilu mourant béni par un prêtre
    • Diverses Représentations de Poilus
      • Poilu
  • Représentations animalières
    • Coq(s)
      • Coq sculpté
  • Représentations religieuses
    • Ange

Le monument à l’aspect d’un tryptique. De forme globalement rectangulaire, il est surmonté en son centre par un élément d’architecture, un arc de forme cintrée, dominé par deux urnes de teinte métallique à cannelures verticales, d’où s’échappent des flammes de teinte rouge (ce sont donc des pots à feu). Entre ces deux pots à feu, reposant sur un nuage au sommet de l’arc cintré, deux anges ailés sont agenouillés. Celui de gauche qui porte un vêtement de teinte  rose tient une palme devant lui et celui de droite qui porte un vêtement de teinte  bleue tient sur son épaule droite une autre palme.  

A l’intérieur de l’arc de forme cintrée est inscrit en lettres rouges : «LA PAROISSE DE LUCAY-LE-MALE A SES MORTS GLORIEUX ». De part et d’autre, il est possible de lire en lettres dorées : «1914 » du côté gauche et «1918 » du côté droit.

 En dessous le tympan formé par l’arc cintré contient une représentation assise de la Vierge Marie tenant l’Enfant Jésus sur ses genoux. La Vierge Marie est revêtue d’une cape bleue et sa tête voilée de blanc est entourée d’une auréole dorée. Sa main gauche est tendue vers la droite en direction d’une représentation du Christ sur la Croix, entourée de rayons de couleur jaune, ces deux derniers éléments apparaissant dans une nuée de couleur blanche.

Au même niveau que les dates 1914 et 1918, le sommet des panneaux latéraux est dominé par un décor de volutes peintes en jaune et de larges feuilles peintes en vert.

En dessous sous les dates 1914 et 1918 deux piliers plats à cannelures verticales délimitent le panneau central.

Devant la partie inférieure du pilier de gauche, un Poilu se tient de face debout, tête tournée vers sa  gauche. Il porte un casque et un uniforme de teinte bleu horizon, ainsi que des bandes moletières au-dessus de ses brodequins qui sont de couleur brune. Sur sa capote, ses bretelles de suspension de teinte brune soutiennent deux cartouchières au niveau de la ceinture. L’homme porte aussi un sac de couleur grise contre son flanc droit. Ses mains sont jointes sur le canon de  son fusil qu’il tient verticalement devant lui entre ses jambes.

Devant la partie inférieure du pilier de droite, un Gaulois debout, de face, vêtu d’une peau de bête et casqué, tient une épée verticalement, pointe vers le bas et regarde sur sa droite le Poilu.

Les panneaux latéraux et le panneau central sont occupés par la liste des 87 enfants de Luçay-le-Mâle, Morts pour la France pendant la première guerre mondiale. Les noms et prénoms sont inscrits en lettres d’or, dans un ordre pour l’essentiel alphabétique sur des plaques planes de teinte blanche à sommet arrondie. Sur le panneau central les inscriptions réparties sur deux colonnes sont séparées par une torche verticale orientée flamme vers le bas et dominée par un coq de teinte noire tourné vers la droite et positionné devant des rayons dorés formant éventail. 

A la base de ce panneau central, sous la double liste des défunts, un aumônier militaire portant un casque semble progresser vers la droite, la main gauche levée vers le ciel et la droite tenant de sa main droite son crucifix relié à son cou par un cordon. Il donne l’absolution et administre les derniers sacrements à un combattant allongé sur le sol (il s’agit de trois sacrements : pénitence, eucharistie et  extrême-onction que le prêtre délivre aux agonisants). Ce combattant casqué, en uniforme bleu horizon de Poilu ayant son paquetage dans son dos, tient de sa main droite la hampe d’un drapeau tricolore partiellement déployé sur son corps.

La partie inférieure du monument est ornée d’un trophée militaire avec un casque de type Adrian vu de face surmontant la reproduction d’une Croix de guerre suspendue à son ruban, et portant une palme de couleur dorée. Ce casque repose sur deux drapeaux tricolores pointe tournée vers l’extérieur, très légèrement inclinés vers le haut. Au-dessus des branchages encadrent le casque. L’ensemble s’inscrit dans un décor de volutes peintes en jaune et de larges feuilles peintes en vert.

Ce panneau est très proche de la production de «H. MIQUEL STATUAIRE A TOULOUSE » (voir Lescure - Ariège – église paroissiale de la Nativité de Notre Dame http://patrimoines.midipyrenees.fr/fr/rechercher/recherche-base-de-donnees/index.html?notice=IM09002260&tx_patrimoinesearch_pi1%5Bstate%5D=detail_avancee&tx_patrimoinesearch_pi1%5Bniveau_detail%5D=N3&RechercheId=51813f5044968).

Matériaux

sculpture : plâtre

Inscriptions présentes sur le monument

Au sommet
LA PAROISSE DE LUCAY-LE-MALE A SES MORTS GLORIEUX

puis
1914  et  1918

Les morts

Panneau de gauche
Allaire Léon
Azouard Jean-Bapts
Boisbourdin Camille
Boisbourdin Fernand
Baudoin Marcel
Barboux Chéry
Bigot Silvain
Brisset Maurice
Bizeau Pierre
Baudoin Henri
Berthonnet Maxime
Bonamy Eugène
Bénard Désiré
Beaujard Narcisse
Cadon Fernand
Chamaillard Louis
Chalopin Ernest
Couteau Fernand
Chauveau Basile
Crespin Édouard
Courtaux Ernest
Courtaux Henri
Darin Alphonse

Dhie Joseph
Dhie Arthur
-
Panneau central
colonne de gauche

Dumoulin Marius
Deschamps Louis
Gault Émile
Gatignon Maurice
Gaultier Osmain
Gonthier Jules
Garnier Louis
Garnier Émile
Guignard Jules
Gallier Pierre
Huret Louis
Hernoué Désiré
Jourdain Albert
Janvier Julien
Lacoste Émile
Lacoste Gaston
-
colonne de droite
Ligner René
Laujon Maurice
Laujon Camille
Lanchais Albert
Lacour Gustave
Lecomte Marcel
Martin Maurice
Morissard Cyprien
Menard Marcel
Morin Joseph
Mouré René
Naud Alfred
Nervet Eugène
Nottin Albert
Orillard Jules
Plat Jules
Plat Abel
Plault Ernest
Pinçant Prosper
Pinault Célestin
-
Panneau de droite
Pinault Émile
Pinault Charles
Robert René
Rabier Louis
Rabier Henri
Robin Célestin
Roche Fernand
Rabier Maurice
Regret Gabriel
Regret Aimé
Réty Maurice
Roynel Charles
Rabier Valentin
Rabier André
Richard Joseph
Saulnier Désiré
Saulnier Alexandre
Sicault Louis
Saulnier Clément
Trouvé Julien
Théret René
Théret Henri
Villemont Eugène
Vignale Henri
Vouillon Ernest
Théret Alphonse

Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Dans l'église

Le monument se trouve à l’intérieur de l’église Saint-Maurice, contre le mur sud.