France (Pas-de-Calais) Heuchin (62134)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
dernière mise à jour le 04/01/2014

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Monument
  • Autres éléments
    • Plaques/Pied monument

Economie

Prix

6840 francs

Inscriptions présentes sur le monument

La commune d’HEUCHIN à ses enfants morts pour la France

Les morts

Deux plaques apposées sur la base du monument

BOCQUILLON Gaston 1892-1914
CITERNE Jules 1889-1914
FLAMENT Gaston 1894-1914
HENNEQUIN Augustin 1893-1914
POTIER Edouard 1894-1914
WARET Justin 1889-1914
ANDREU Ovide 1876-1915
BARBE Pierre 1883-1915
BERCHE César 1885-1915
COLLET Arthur 1889-1915
DECOBERT Émile 1893-1915
DUVAUCHELLE Célestin 1894-1915
EMBLANC Paul 1896-1915
MALINGUE Justin 1883-1915
ROMMENS Léon 1888-1915
SAMIER Armand 1890-1915
SAMIER Kléber 1894-1915
TENEUX Léon 1884-1915
DEBOFFLE Edouard 1896-1916
DUPUIS Fery 1875-1916
LASSALLE Alfred 1892-1916
COLLET Charles 1885-1917
DEFURNE Eugène 1897-1917
FILBIEN Paul 1887-1917
MALINGUE Frédéric 1886-1917
AVOT Paul 1869-1918
DELAIRE Léon 1894-1918
DOURNEL Émile 1889-1918
DROUVIN Firmin 1892-1918
HOURSON Robert 1894-1918
MASSE Ferdinand 1882-1918
ROLLAND Narcisse 1898-1918
ROGER Edmond 1896-1918
SAMIER Albin 1878-1918
COLMANT Emmanuel 1913-1939
SAMIER Léon 1911-1940
TANFIN Alfred 1902-1941
SAMIER Armand 1918-1942
BAILLY Eugène 1916-1963
EMBLANC Paul 1918-1945

Historique du monument

  • 1921
  • Délibérations Conseil municipal 16/08/1921
    16/08/1921 Délibération du conseil municipal d'Heuchin approuvant le choix de l'emplacement du monument
  • 1922
  • Inauguration 27/08/1922
  • Inauguration - Presse 03/09/1922
    Source : L’Abeille de la Ternoise

    du 3 septembre 1922 (Mémorial du Ternois) A la suite d’un service solennel célébré à la mémoire des enfants d’Heuchin morts pour la France, ont eu lieu, dimanche 27 ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 03/09/1922
    du 3 septembre 1922 (Mémorial du Ternois) A la suite d’un service solennel célébré à la mémoire des enfants d’Heuchin morts pour la France, ont eu lieu, dimanche 27 août, la bénédiction et l’inauguration du monument élevé pour commémorer le souvenir de ces héros. Cérémonie sobre, sans apparat, sans concours étranger, mais imposante dans sa simplicité. Le monument béni, M. le Curé fit l’appel des morts. M. l’instituteur répondait à chaque nom évoqué, « Mort pour la France ». La glorieuse liste terminée, M. le Chanoine Bridoux, un enfant du pays, chevalier de la Légion d’Honneur, présenté en quelques mots heureux par M. Rigaut, maire, prononça une allocution émouvante. Inspirée par la grande leçon de la guerre, la parole de ce prêtre, qui fit héroïquement son devoir sur les champs de bataille, trouve des accents particulièrement impressionnants pour évoquer les grands morts et montrer la signification du culte qui les entoure. M. le Docteur Delepouve président des anciens combattants, s’associa au nom de ses camarades, à l’hommage rendu aux morts. Puis l’assistance se rendit au cimetière où M. le Curé bénit les tombes des soldats morts au champ d’honneur et ramenés au pays natal.