France (Pas-de-Calais) Hucqueliers (62650)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
dernière mise à jour le 22/01/2017

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Monument
  • Ornementation militaire - Armes
    • Équipement militaire
      • Casque
  • Ornementation végétale
    • Guirlande
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre

Ce monument est un monument funéraire, assez large en opposition aux stèles généralement vues dans notre région.C'est un monument impressionnant qui vient d'ailleurs d'être remis en valeur. A Hucqueliers, la municipalité a voulu insister sur la notion de sacrifice

Matériaux

Monument en béton

Economie

Prix

14 000 francs

Inscriptions présentes sur le monument

1914-1918

MORTD POUR LA PATRIE

Ceux qui pieusement...
... sont morts pour la patrie,
Ont droit qu'à leur cercueil...
... la foule vienne et prie
(Victor Hugo)

Les morts

1914
DELRUE Gustave
LAVOGEZ Alphonse
SUEUR Abel
--
1915
SENECAT Octave
THOMAS Joseph
DEMILLY Léon
DUMAINE Albert
LECIEUX Louis
--
BAUDELIQUE Auguste
DOURDIN Jules
THOMAS Fernand
LEGROUX Albert
MAILLY Raoul
MAILLY Charles
-- 1916
CUVILLIER Auguste
LAVOGEZ Louis Marie
PRUVOST Arsène
SEILLIER Paul
--
CAPPE Alfred
HYNAUX Louis
CARPENTIER Paulus
--
1917
DELAFORGE Georges
TARLIER Charles
CAPRON Jules
--
1918
WAROT Albert
LAVOGEZ Louis Alphonse
--
CADET Eugène
FOURMANOIR Boniface
CORDIER Alphonse
ROUSSEL David
CARPENTIER Paul
DUMAINE Henri
--
1920
MARTEL Paul
--
1921
THOMAS Nestor
MAILLY Henri
BAUDELIQUE Auguste Fils
MAILLY Émile
BODART Auguste
THOMAS André
LION Marcel
QUANDALLE Auguste
BERTELOOT Albert VC

Sources / Bibliographies / Sites Internet

Historique du monument

  • 1924
  • Inauguration 24/08/1924
  • Inauguration - Presse 31/08/1924
    Source : La Croix du Pas-de-Calais

    édition du 31 août 1924 (Mémoires de pierre) Une imposante manifestation patriotique s’est déroulée dimanche à Hucqueliers, où l’association des anciens combattants avait pris l’initiative de consacrer une journée ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 31/08/1924
    édition du 31 août 1924 (Mémoires de pierre) Une imposante manifestation patriotique s’est déroulée dimanche à Hucqueliers, où l’association des anciens combattants avait pris l’initiative de consacrer une journée entière au souvenir des enfants de la commune morts au service de la France. M. le sénateur Elby avait accepté de présider toutes les parties d’un programme très chargé et M. Peyriga, sous-préfet de Montreuil, avait tenu a assister également à la cérémonie. La journée débuta par une messe solennelle pendant laquelle un chœur de jeunes filles fit entendre entre autres belles pages musicales le Crucifix de Faure, qui fut admirablement exécuté. M. le doyen Petit monta en chaire, après l’Évangile et dans une allocution très remarquée, remercia ceux qui étaient venus rendre un pieux hommage à la mémoire des soldats d’Hucqueliers tombés au champ d’honneur et dont il magnifia le dévouement. A l’issue de la cérémonie religieuse, il fut procédé devant une assistance très nombreuse à la bénédiction du magnifique monument élevé sur la Place aux morts de la commune pendant les années de la guerre. La Marseillaise clôtura la cérémonie. A midi et demi, un banquet d’une centaine de convives eut lieu au café Beaubois. Au dessert des allocutions très applaudies furent prononcées par MM. Elby, Peyriga, de la Gorce et Beaubois, dans lesquelles les orateurs tirèrent de la journée commémorative des déductions patriotiques et républicaines, réconfortantes pour l’avenir. A quatre heures, toute la population d’Hucqueliers étaient réunie devant le monument aux morts et ce fut une émouvante manifestation. Montée sur la marche la plus élevée qui conduit à l’imposant cénotaphe, Mademoiselle Richir, avec un art consommé, déclama une ode aux défenseurs du drapeau. M. de la Gorce, au nom des combattants, salua la vaillance des enfants du canton d’Hucqueliers tombés pour la plus noble des causes, puis M. le sous-préfet Peyriga dans une très brillante improvisation, rendit hommage aux martyrs glorieux qui donnèrent leur vie pour la liberté. Enfin, le sénateur Elby prononça un très beau discours. Le salut qu’il adressa aux héros du Pas-de-Calais, dans une péroraison vibrante, provoqua des applaudissements prolongés.