France (Indre) Preuilly-la-Ville (36220)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
informations déposées par Dubant Didier dernière mise à jour le 28/11/2017

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Obélisque
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage avec obus
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre
  • Ornementation végétale
    • Palme(s)
  • Ornementation associée
    • Épée et palme entrecroisées

Le Monument aux Morts est constitué d’un obélisque reposant sur un socle de forme légèrement trapézoïdale. Ce socle dont toute la partie inférieure possède une base très élargie est séparé de l’obélisque par un net ressaut. Sous le socle trois niveaux d’assise supportent le monument. Deux niveaux sont dans une pierre blanche (calcaire) de nature différentes de celle constituant le reste du monument.

Le sommet de l’obélisque se termine par un ressaut ayant en son sommet la reproduction en pierre d’une Croix de guerre.

La face antérieure de l’obélisque, porte une épée verticale, pointe vers le haut, dont la lame est recouverte par une palme. Cet ensemble est en alliage cuivreux.

Toujours sur la face antérieure, l’inscription principale qui se trouve au niveau du socle est inscrite en lettre d’or sur quatre lignes sur la partie supérieure du socle.

Une plaque de teinte noire fixée sur la base de la face antérieure du socle porte en lettres d’or sous « 1940-45 » deux prénoms et noms.

Sur le côté gauche, sur le côté droit et sur la face postérieure de la partie supérieure du socle sont gravés et soulignés à l’or, les 12 noms et prénoms, des morts pour la période de 1914 à 1918 (le classement suit globalement l’ordre des décès côté gauche, face postérieure, côté droit).

Le monument est entouré de quatre obus de gros calibre reliés par des chaînes.

Un monument similaire se trouve à Ingrandes, commune qui se trouve à quelques kilomètres au sud-ouest de Preuilly-la-Ville.   

Par sa forme et son décor le monument de Preuilly-la-Ville présente aussi de fortes similarités avec celui de Bommiers (Indre), œuvre d’Henri Perot, un tailleur de pierre d’Ambrault, qui c’est donc inspiré du modèle vendu par la société Rombaux-Roland, Entrepreneur-Graniteur à Jeumont (Nord). Résultat le Monument aux Morts de Bommiers est en calcaire d’Ambrault et non en  en « granit belge ».

* La signature du monument est gravée sur la partie droite de la base du socle, sur la face antérieure, mais est en partie recouverte par la plaque de « 1940-1945 » :

«(ROMBAU)X-ROLAND

GRANITIER

JEUMONT (NORD) ».

Matériaux

. Granit Belge (qui dans les faits est un calcaire).

Economie

Prix

4 932,50 francs

Souscription

Montant non connu

Subvention commune

4 932, 50 francs

Commentaires (économie)

4.700 francs selon le contrat du 7 décembre 1922 ; montant porté à 4.932,50 francs le 12 avril 1923

La cote 827W55 des Archives Départementales de l’Indre fait état de la réception d’une subvention

Inscriptions présentes sur le monument

Sur la face antérieure du socle :
PREUILLY-LA-VILLE A SES MORTS POUR LA PATRIE 1914 – 1918

Sur la base de la face antérieure du socle :
(ROMBAU)X-ROLAND
GRANITIER
JEUMONT (NORD)

Les morts

* Les précisions entre parenthèses proviennent des fiches individuelles sur le site internet Mémoire des Hommes.
Côté gauche de la partie supérieure du socle :
Bidault Germain (Bidault Germain Adrien Maximin, né le 20 septembre 1888 à Preuilly-la-ville (Indre), disparu le 8 septembre 1914 à Morains-le-Petit (Marne), jugement rendu le 13 octobre 1920 par le tribunal du Blanc transcrit le 21 octobre 1920 à Fontgombault (Indre)),
Lhéritier Georges (Lhéritier Georges, Marie, né le 24 avril 1882 à Preuilly-la-Ville (Indre), 2e classe au 66e Régiment d’Infanterie, tué à l’ennemi le 10 novembre 1914 à Langemark (Belgique), jugement rendu le 15 juin 1917 par le tribunal de la Seine, transcrit le 31 juillet 1917 à Paris, 2e arrondissement).
Quénault Maurice (Quenault Maurice Virgile, né le 22 août 1886 à Preuilly-la-Ville (Indre), soldat au 268e Régiment d’Infanterie, Mort pour la France le 14 novembre 1914 à Pilleken (Belgique) des suites d’une blessure de guerre, transcrit le 20 mai 1916 à Preuilly-la-Ville (Indre)),
Roy Emmanuel (Roy Emmanuel Louis, né le 19 avril 1878 à Preuilly-la-Ville (Indre), 2e classe au 41e Régiment d’Infanterie, tué à l’ennemi le 17 décembre 1914 à La Boiselle (Somme), jugement rendu le 22 juillet 1920 par le tribunal du Blanc, transcrit le 3 septembre 1920 à Fontgombault (Indre)).
Face postérieure de la partie supérieure du socle :
Chareaudeau Alfred, (Alfred Charaudeau sur la plaque à l’intérieur de l’église).
Caille Maurice (Caille Maurice Louis, Marie, né le 10 mai 1895 à Preuilly-sur-Indre (Indre), 2e classe au 412e Régiment d’Infanterie, tué à l’ennemi le 10 janvier 1916 à Minaucourt (Marne), transcrit le 2 mars 1916 à Preuilly-la ville (Indre),
Lhéritier Olivier (Lhéritier Joseph Olivier, né le 22 juin 1888 à Preuilly-la-Ville (Indre), caporal au 66e Régiment d’Infanterie, tué à l’ennemi le 23 avril 1916 à Verdun, cote 304 à Esnes (Meuse), transcrit le 9 juillet 1916 à La Haye Descartes (Indre-et-Loire)),
Fleury Gaston (Fleury Louis Joseph Gaston Roger, né le 28 mars 1895 à Preuilly-la-Ville (Indre), 2e classe au 9e Régiment de Zouaves de marche, tué à l’ennemi le 16 novembre 1916 à Sailly-Saillisel (Somme), jugement rendu le 16 mai 1923 par le tribunal du Blanc, transcrit le 1er juin 1923 à Preuilly-la-Ville (Indre)).
Côté droit de la partie supérieure du socle :
Venault Paul (Venault Paul François, né le 27 janvier 1894 à Tours (Indre-et-Loire), soldat au 90e Régiment d’Infanterie, Mort pour la France le 1er février 1917 à l’Ambulance 4/63 à Juilly (Seine-et-Marne) d’une maladie contractée en service, transcrit le 15 mai 1915 à Preuilly-la-Ville (Indre)),
Berthon Daniel (Berthon Daniel Amédée Joseph, né le 25 janvier 1896 à Preuilly-la-Ville, 2e classe au 174e Régiment d’Infanterie, porté disparu le 4 mai 1917 à Cauroy-lès-Hermonville (Marne), jugement rendu le 2 novembre 1921 par le Tribunal de Le Blanc, transcrit le 11 novembre 1921 à Preuilly-la-Ville (Indre)),
Chézeau Gabriel (Chézeau Joseph Gabriel, né le 18 mars 1897 à Preuilly-la-Ville (Indre), 2e classe au 86e Régiment d’Infanterie, tué à l’ennemi le 6 mars 1918 à Vauquois (Meuse), transcrit le 15 mai 1918 à Preuilly-la-Ville (Indre)),
Chérioux Albert (Chérioux Emile Albert, né le 27 juillet 1889 à Preuilly (Indre), 2e classe au 143e Régiment d’Infanterie, tué à l’ennemi le 31 août 1918 au ravin de Malhotel (Aisne), transcrit le 15 avril 1919 à Preuilly-la-Ville (Indre)).
Sur la face antérieure de la base du socle, en lettres d’or sur une plaque de teinte noire :
« 1940-45
Daniel Lacroix
Jean Lemaire ».

Sources / Bibliographies / Sites Internet

. Archives Départementales de l’Indre 2 O/167 art. 5.

. Livre d’or de Preuilly-la-Ville conservé aux Archives Nationales sous la cote 19860711 art. 216 F9 4116.

. GROSJEAN (Patrick). Coordination - Les monuments aux morts de l’arrondissement du Blanc (Indre). InterBrenne 2014, pages 222 à 223.

. http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?insee=36167&dpt=36&idsource=43364&table=bp07

Historique du monument

  • 1922
  • Délibérations Conseil municipal 23/04/1922
    Source : Dubant Didier

    - Le 23 avril 1922, « Monsieur le Maire (Emile Sablon) fait connaître au Conseil le produit d’une souscription faite dans la commune pour augmenter les ressources destinées à l’érection d’un ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 23/04/1922

    - Le 23 avril 1922, « Monsieur le Maire (Emile Sablon) fait connaître au Conseil le produit d’une souscription faite dans la commune pour augmenter les ressources destinées à l’érection d’un monument à la mémoire de soldats morts pour la France.

    Le Conseil décide de placer en bons de la défense nationale, le produit de cette souscription, jusqu’à l’achèvement des travaux ».

    « Vu et approuvé. Châteauroux le 1er mai 1922. Pour le Préfet, le Secrétaire Général ».

  • Délibérations Conseil municipal 23/04/1922
    Source : Dubant Didier

    - Le 23 avril 1922, « M. le Maire propose au Conseil de choisir un terrain devant servir d’emplacement au monument à la mémoire des soldats morts pour la France. ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 23/04/1922

    - Le 23 avril 1922, « M. le Maire propose au Conseil de choisir un terrain devant servir d’emplacement au monument à la mémoire des soldats morts pour la France.

    Le Conseil décide d’acheter pour la somme de 120 francs à M. Roy, propriétaire à Preuilly-la-Ville, le terrain nécessaire à l’emplacement du dit monument ».

    L’acte de vente, entre Emile Sablon, le Maire de Preuilly-la-Ville et Eugène Roy fut rédigé le 4 janvier 1923.

  • Délibérations Conseil municipal 05/11/1922
    Source : Dubant Didier

    - Le 5 novembre 1922, «le Conseil après avoir délibéré autorise M. le Maire à verser dans la caisse du Receveur municipal de la commune le produit de la souscription ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 05/11/1922

    - Le 5 novembre 1922, «le Conseil après avoir délibéré autorise M. le Maire à verser dans la caisse du Receveur municipal de la commune le produit de la souscription faite pour l’érection d’un monument aux soldats « morts pour la France ».

    « Vu et approuvé. Châteauroux le 20 décembre 1922. Pour le Préfet, le Secrétaire Général ».

  • Délibérations Conseil municipal 05/11/1922
    Source : Dubant Didier

    - Le 5 novembre 1922, « Monsieur le Maire soumet au Conseil différents modèles de monuments commémoratifs. Le Conseil, après avoir délibéré, autorise Monsieur le Maire à traiter ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 05/11/1922

    - Le 5 novembre 1922, « Monsieur le Maire soumet au Conseil différents modèles de monuments commémoratifs.

    Le Conseil, après avoir délibéré, autorise Monsieur le Maire à traiter avec M. Edouard Rombaux-Roland à Jeumont (Nord) pour l’achat d’un monument aux soldats « morts pour la France » ».

  • Marché de gré à gré 07/12/1922
    Source : Dubant Didier

    - Le 7 décembre 1922, sur papier à entête «Edouard Rombaux-Roland à Jeumont (Nord) » : « Contrat pour l’érection d’un monument commémoratif aux enfants de Preuilly-la-Ville, morts pour la France. ...

    Lire la suite
    Marché de gré à gré 07/12/1922

    - Le 7 décembre 1922, sur papier à entête «Edouard Rombaux-Roland à Jeumont (Nord) » : « Contrat pour l’érection d’un monument commémoratif aux enfants de Preuilly-la-Ville, morts pour la France.

    Entre les soussignés :

    1/ Monsieur le Maire de et à Preuilly-la-Ville (Indre),

    2/ Monsieur Léon Rombaux, successeur de Monsieur Edouard Rombaux-Roland, Entrepreneur-Graniteur à Jeumont (Nord), il a été convenu et arrêté ce qui suit :

    Monsieur Rombaux s’engage à exécuter pour le compte de la Municipalité de Preuilly-la-Ville, représentée par Monsieur le Maire de la dite commune qui accepte, la fourniture d’un monument Granit Belge n° 1029 A RR, sur semelle 0,90 m x 0,90 m, hauteur totale 2 m(ètres), sculpture en relief, panneaux polis pour texte, complet suivant dessin au 1/10 joint à la présente convention.

    L’entreprise constitue un forfait et comprend :

    1/ à la charge de l’entrepreneur : la fourniture du monument, sur wagon gare de Tournon-St-Martin ; l’envoi d’un chef poseur pour diriger et prendre part aux opérations de déchargement de charroi et de pose. La responsabilité d’accidents aux pièces du monument est assumée par l’Entrepreneur jusque fin des travaux,

    2/ à la charge de la municipalité : la construction du massif de fondation, la fourniture d’un attelage pour charroi du monument de la gare de Tournon à pied d’œuvre ; mise à la disposition du chef poseur de M. Rombaux, de deux aides, tant pour déchargement que pour convoyage et installation du monument.

    Prix : le  prix en est fixé à la somme de 4.700 francs et s’entend net, sans remise, ni escompte. Les inscriptions seront facturées en sus au prix de 1 fr(ancs) la lettre jusque 3 cm de hauteur pour gravure et dorure sur le granit, avec supplément de 0,25 fr(ancs) par cm supplémentaire en hauteur.

    Origine de la marchandise : l’Entrepreneur certifie que la matière première employée à la fabrication de ce monument, de même que la main d’œuvre ne sont pas d’origine allemande.

    Livraison : le prix ci-dessus ayant été calculé en tenant compte de l’expédition du monument de Preuilly avec celui destiné à la Municipalité de Tournon-St-Martin. Il est expressément convenu que ces envois ne pourront être faits isolément. Cette livraison pourra avoir lieu sous 12 semaines environ.

    Paiement : 4.000 francs à 8 jours de fin de pose, solde à fin août 1923 ».

    « Vu et approuvé. Châteauroux le 20 décembre 1922. Pour le Préfet, le Secrétaire Général ».

  • Commission d’art 19/12/1922
    Source : Dubant Didier

    - Le 19 décembre 1922, la Commission chargée d’examiner, du point de vue artistique, les projets de monuments aux “Morts pour la France”, se réunit à 14h30 à la Préfecture ...

    Lire la suite
    Commission d’art 19/12/1922

    - Le 19 décembre 1922, la Commission chargée d’examiner, du point de vue artistique, les projets de monuments aux “Morts pour la France”, se réunit à 14h30 à la Préfecture de l’Indre, sous la présidence du Secrétaire Général et répond « Approuvé » au projet présenté par la commune de « Preuilly-la-Ville ».

     

  • 1923
  • Factures 12/04/1923
    Source : Dubant Didier

    - Le 12 avril 1923, sur papier à entête « GRANITS – MARBRES – PIERRES. Spécialité de Labradors Syénites à Porphyres verts, bleus, rouges, noirs, etc. Poli inaltérable. ...

    Lire la suite
    Factures 12/04/1923

    - Le 12 avril 1923, sur papier à entête « GRANITS – MARBRES – PIERRES.

    Spécialité de Labradors Syénites à Porphyres verts, bleus, rouges, noirs, etc. Poli inaltérable.

    Importante usine moderne – outillage mécanique perfectionné.

    Édouard Rombaux-Roland à Jeumont (Nord) » , est établie une facture destinée à « Monsieur le maire de Preuilly-la-Ville (Indre) » :

    • « 1 monument n° 1029 A RR en 7 pièces

    globalement franco 4.700 francs - rendu posé.

    Inscriptions en sus :

    • 166 lettres de 3 cm gravées et dorées, prix 1 (francs)  =  166 (francs),
    • 42 lettres de 4 cm gravées et dorées, prix 1,25 (francs) =   52F50,
    • 2 lettres de 5 cm gravées et dorées, prix 1,50 (francs) =  3 (francs),
    • 7 accents et 3 tirets… 10 (francs),

    Taxe fiscal 1 (francs).
    Net francs : 4.932F50.

    Payable comme suit :

    • . prix : 4.000, somme payable à fin mai.
    • . prix : 932F50, somme payable à fin août

    Prix : 4.932F50 ».

  • Délibérations Conseil municipal 27/05/1923
    Source : Dubant Didier

    - Le 27 mai 1923, sous la présidence de Emile Sablon, le Maire de Preuilly-la-Ville, « le Conseil, vu la clôture de l’exercice 1922 où figuraient les crédits nécessaires pour l’érection ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 27/05/1923

    - Le 27 mai 1923, sous la présidence de Emile Sablon, le Maire de Preuilly-la-Ville, « le Conseil, vu la clôture de l’exercice 1922 où figuraient les crédits nécessaires pour l’érection d’un monument à la mémoire des enfants de la Commune de Preuilly-la-Ville, « morts pour la France ».

    Décide d’ouvrir un crédit de 4.932F50, somme qui sera inscrite au chapitre additionnel du budget de 1923 ».

  • Mémoire 04/06/1923
    Source : Dubant Didier

    - Le 4 juin 1923 un « Memorandum » est adressé «à Monsieur le Maire de et à Preuilly-la-Ville » : « Nous avons l’honneur d’accuser réception de votre lettre du 3 courant. Nous vous ...

    Lire la suite
    Mémoire 04/06/1923

    - Le 4 juin 1923 un « Memorandum » est adressé «à Monsieur le Maire de et à Preuilly-la-Ville » : « Nous avons l’honneur d’accuser réception de votre lettre du 3 courant. Nous vous retournons ci-inclus, signé en blanc, le mandat afférent à notre facture du 12 avril dernier.

    Nous vous prions de vouloir bien verser le montant de cette facture soit 4.932, 50 frs au crédit de notre compte chèques postaux Lille 9756 (compte ouvert au nom de Vve Ed. Rombaux-Roland et fils).

    Nous vous en remercions d’avance et vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, nos saluations empressées.

    Pr Vve Ed. Rombaux-Roland et fils ».

  • Paiements 08/06/1923
    Source : Dubant Didier

    - Le 8 juin 1923, le Maire de Preuilly-la-Ville établit un « mandat de payement de 4.000 francs » à l’ordre de « Monsieur Léon Rombaux, granitier à Jeumont  (Nord) » comme « 1er acompte ...

    Lire la suite
    Paiements 08/06/1923

    - Le 8 juin 1923, le Maire de Preuilly-la-Ville établit un « mandat de payement de 4.000 francs » à l’ordre de « Monsieur Léon Rombaux, granitier à Jeumont  (Nord) » comme « 1er acompte sur monument » ».

  • Paiements 05/09/1923
    Source : Dubant Didier

    - Le 5 septembre 1923, le Maire de Preuilly-la-Ville établit pour le «Monument aux morts pour la France », un « mandat de payement de 932F50 » à l’ordre de « Monsieur Léon ...

    Lire la suite
    Paiements 05/09/1923

    - Le 5 septembre 1923, le Maire de Preuilly-la-Ville établit pour le «Monument aux morts pour la France », un « mandat de payement de 932F50 » à l’ordre de « Monsieur Léon Rombaux, granitier à Jeumont  (Nord) » comme « solde sur monument ».

  • Mémoire 10/09/1923
    Source : Dubant Didier

    - Le 10 septembre 1923 un « Memorandum » est adressé «à Monsieur le Maire de et à Preuilly-la-Ville » : « Nous avons l’honneur de vous retourner sous ce pli, dûment signé le mandat ...

    Lire la suite
    Mémoire 10/09/1923

    - Le 10 septembre 1923 un « Memorandum » est adressé «à Monsieur le Maire de et à Preuilly-la-Ville » : « Nous avons l’honneur de vous retourner sous ce pli, dûment signé le mandat de paiement relatif au solde de notre facture du 12 août dernier. Nous vous remercions d’avance du versement de la somme y mentionnée, que vous voudrez bien faire au crédit de notre compte chèques postaux Lille 9756 (compte ouvert au nom de Vve Ed. Rombaux-Roland et fils).

    Par même courrier et par pli séparé, nous vous adressons le catalogue demandé avec tarif.

    Veuillez agréer, Monsieur le Maire, nos salutations empressées.

    Pr Vve Ed. Rombaux-Roland & fils ».

  • Autres 11/11/1923
    Source : Didier Dubant

    - Dimanche 11 novembre 1923, le Journal du Département annonce l’inauguration du monument pour le jour même : «Preuilly-la-Ville. Inauguration du monument aux morts. – L’inauguration du monument élevé à la ...

    Lire la suite
    Autres 11/11/1923

    - Dimanche 11 novembre 1923, le Journal du Département annonce l’inauguration du monument pour le jour même : «Preuilly-la-Ville. Inauguration du monument aux morts. – L’inauguration du monument élevé à la mémoire des enfants de la commune de Preuilly-la-Ville, morts pour la France aura lieu le dimanche 11 novembre 1923 à 13h30 » 

    (via Patrick GROSJEAN).

     

Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Rue/Route

Le monument se trouve à l’angle de la rue de la Sénebaudière (D62A) et du chemin du Puits.