France (Eure) Bernay (27300)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument cantonal
  • Monument d'arrondissement
informations déposées par Jouhanneaud Martial et mises à jour par Choubard Alain, Pata Chloée dernière mise à jour le 06/06/2017

Description du monument

Caractéristiques

  • Statuaires féminines
    • Victoire ailée
      • Victoire ailée, casquée, palme
  • Types de sculpture
    • Ronde-bosse
  • Statuaires - Soldats
    • Soldats morts
      • Poilu mort

Allégorie de l'Immortalité enlevant un Poilu.

Matériaux

(de la sculpture) : bronze

des parties maçonnées : brique et enduit, podium en calcaire (restauré en avril  2016 en calcaire de Bourgogne)

Economie

Prix

140 000 francs

Commentaires

Monument communautaire de l'ensemble des morts de l'arrondissement de Bernay.

Sources / Bibliographies / Sites Internet

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?insee=27056&dpt=27&idsource=16575&table=bp03

http://monumentsauxmorts.fr/crbst_105.html

Archives Départementales, 140 T 7.

CHOUBARD Alain, L’histoire des 500 plus beaux monuments aux morts de France, collection Les 500 plus beaux, Clermont-Ferrand, Editions Christine Bonneton, 2014, p. 70.

PATA Chloée, Le monument aux morts communautaire. http://www.ville-bernay27.fr/fiche_peda_type.pdf
 

Historique du monument

  • 1918
  • Comité du monument 12/1918
    Source : PATA Chloée

    En décembre 1918, le sous préfet de Bernay, Jean Penaud suggère aux maires de construire un monument en hommage aux Poilus - morts ou vivants - de l’arrondissement. Il propose ...

    Lire la suite
    Comité du monument 12/1918

    En décembre 1918, le sous préfet de Bernay, Jean Penaud suggère aux maires de construire un monument en hommage aux Poilus - morts ou vivants - de l’arrondissement. Il propose de l’établir à Bernay, «ville de garnison favorable aux démonstrations patriotiques». Auguste Célos, maire de Bernay, se saisit du projet et un comité est organisé pour assurer le montage financier de l’opération. Il est présidé par le juge de paix de la ville : M. Daniel. Le choix se porte sur la création d’une œuvre originale purement locale, c’est pourquoi le comité propose de faire appel à Louis-Aimé Lejeune, natif de Livet-sur-Authou, où il vient régulièrement visiter ses parents.

    Contacté par le sous-préfet, le sculpteur se rend une première fois à Bernay en juin 1919 où il est reçu par le maire.

  • 1920
  • Travaux 1920
    Source : PATA Chloée

    Au printemps 1920, la place Carnot, est en travaux, sous la direction de Gaston Duboc pour devenir le digne écrin du monument aux morts. L’édicule est construit selon les dessins ...

    Lire la suite
    Travaux 1920

    Au printemps 1920, la place Carnot, est en travaux, sous la direction de Gaston Duboc pour devenir le digne écrin du monument aux morts. L’édicule est construit selon les dessins de Louis-Aimé Lejeune et la statue y prend place.

  • 1921
  • Inauguration 31/07/1921

    le monument aux morts de l’arrondissement est inauguré. A cette occasion, est organisée une pleine journée de cérémonies et festivités (exhibition sportive, banquet...).