France (Pas-de-Calais) Vis-en-Artois (62156)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
informations déposées par Montécot Francis et mises à jour par Delphine Dufour dernière mise à jour le 19/08/2021

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Statuaires - Soldats
    • Poilus ou soldats
      • Poilu avec drapeau
  • Ornementation végétale
    • Couronne
      • Couronne mortuaire et palme(s) entremélées
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Bornes/Chaînes ou barres

Inscriptions présentes sur le monument

Sur le socle de la statue :
PRO PATRIA
VIS-EN-ARTOIS
À SES
HÉROÏQUES ENFANTS
MORTS POUR LA
FRANCE
1914-1918
A la base du monument :
ILS ONT MÉRITÉ DE LA PATRIE

Les morts

Deux plaques sont posées devant le monument :
1. "LA JEUNESSE DE VIS A SON CAMARADE HEROIQUE ANDRE MERCIER"
2. "LES PRISONNIERS ET DEPORTES A LEURS CAMARADES MORTS POUR LA FRANCE"
1914
CATILLON Julien 25 ans Soldat 233e RI 23 août
WIART Moïse 26 ans Soldat 127e RI 23 août
LEROUX Jules 30 ans Caporal 233e RI 9 7bre
DUGIMONT Alexandre 37 ans Chef de Brigade de Gendarmerie 1ere Légion 23 7bre
LEMAIRE Siméon 37 ans Soldat 5e RIT 2 octobre
DEVIENNE Henri 29 ans Soldat 351e RI 10 octobre
DUHAMEL Eugène 24 ans Soldat 84e RI 9 novembre
--
1915
RINGEVAD Eugène 24 ans Soldat 127e RI 3 mars
LECHERF Moïse 21 ans Soldat 8e RI 5 mai
DEQUÉANT Jules 35 ans Soldat 233e RI 25 juin
DANEL Pierre 41 ans Soldat 233e RI 6 octobre
--
1916
MERCIER Jean-Baptiste 31 ans Caporal 233e RI 24 février
DERON Georges 34 ans Soldat 55e RAC 29 mars
VIRLIN Louis 25 ans Soldat 150e RI 25 mai
DUBOIS Émile 27 ans 47e Bataillon Chasseurs Alpins 22 août
OLIVIER Philibert 33 ans Soldat 43e RI 11 7bre
DELANNOY Henri 33 ans Maréchal des Logis 5e RAC 1e Xbre
--
1917
TABARY Nicolas 32 ans Soldat 233e RI 25 janvier
MASCLEF Jules 26 ans Caporal 127e RI 16 avril
LEDENT Louis 23 ans Soldat 18e Bataillon Chasseurs à Pied 17 avril
PEIGNE Jules 22 ans Soldat 127e RI 18 avril
STRIQUE Clovis 31 ans Soldat 54e RI Coloniale 9 mai
DELANNOY Maurice 21 ans Soldat 129e RI 11 août
WATEL Arthur 32 ans Sergent 4e R. Zouaves 14 9 PRI
--
1918
CORETTE Marius 26 ans Brigadier 217e RAC 6 février
PRUVOST Adam 31 ans Maréchal des Logis 375e RAC 1er juin
THIEVET Paul 42 ans Soldat 5 RIT 30 7bre
DUJARDIN Alfred
--
Victimes civiles
1916
MOREAU François
--
1918
Prisonniers civils
DOUILLY Juste
DUHAMEL Eugène
BISSON Jules
MERCIER André
DELANNOY André
--
1945
MERCIER André (mort en déportation à Bergen-Belsen)

Historique du monument

  • 1921
  • Inauguration - Presse 03/04/1921
    Source : Archives du Souvenir Français - Médiathèque Arras
    Inauguration d'un monument provisoire en présence des autorités britanniques
  • 1923
  • Courriers divers 12/01/1923
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Concerne l'autorisation de faire appel à la générosité publique

  • Courriers divers 08/06/1923
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Maire au Minsitre
    Concerne la demande de souscription publique

  • Délibérations Conseil municipal 23/06/1923
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Monument
    Approbation du traité
    d'après devis et croquis

  • Délibérations Conseil municipal 27/09/1923
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Emprunt de 5000 F pur l'érection du monument

  • Comptabilité 16/10/1923
  • Délibérations Conseil municipal 22/11/1923
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Organisation d'une souscription

  • 1924
  • Souscriptions 21/02/1924
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Reçu de 11182,15 frs

  • Courriers divers 04/04/1924
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Arrivée du wagon ...

  • Souscriptions 17/04/1924
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Entreprise P. Vizzavona 13, rue de Chabrol Paris Xe Chantier de Vis-en-Artois Entreprise pour 3000 F M. Vizzavona lui-même pour 1000 ...

    Lire la suite
    Souscriptions 17/04/1924

    Entreprise P. Vizzavona
    13, rue de Chabrol
    Paris Xe

    Chantier de Vis-en-Artois

    Entreprise pour 3000 F
    M. Vizzavona lui-même pour 1000 F
    Le soussigné pour 1000 F

  • Marché de gré à gré 17/06/1924
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Entre le Maire et Monsieur GOURDON Entrepreneur de marbrerie, 33 rue Poussin à Paris

    24500 frs

  • Devis 23/06/1924
  • Courriers divers 26/06/1924
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Marbreries Générales

    Demande la liste de snoms à mettre sur le monument

  • Commission d’art 28/06/1924
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Comuniqué à M. Besnier

  • Rapport Ponts-et-Chaussées 05/07/1924
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Aucune observation quant à l'emplacement

  • Décret Approbation Préfecture 07/07/1924
  • Arrêté 07/07/1924
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Emprunt  pour le monument

    5000 F

  • Courriers divers 10/07/1924
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Accuse réception de l'envoi de 5000 frs

  • Souscriptions 28/07/1924
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Reçu de souscription 5718,05 frs

  • Courriers divers 28/07/1924
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Concernant les fondations finies

  • Inauguration 10/08/1924
  • Inauguration - Presse 17/08/1924
    Source : La Croix du Pas-de-Calais

    du 17 août 1924 (Mémoires de pierre) Dimanche dernier la population de Vis-en-Artois a honoré la mémoire de ses enfants au nombre de 31, tombés pendant la guerre pour ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 17/08/1924
    du 17 août 1924 (Mémoires de pierre) Dimanche dernier la population de Vis-en-Artois a honoré la mémoire de ses enfants au nombre de 31, tombés pendant la guerre pour la défense du pays. La décoration du village est un régal pour l’esprit et pour le cœur. Des drapeaux flottent partout, des arcs de triomphe, des oriflammes aux vives couleurs, et dans cette parure de fête, une foule nombreuse, ardente et respectueuse à la fois. Le matin, dans l’église trop petite pour contenir la foule émue qui s’y presse, M. le curé de la paroisse célèbre une magnifique messe. Puis, après l’évangile, dans une allocution d’une envolée superbe, il rappelle la mémoire des héros et retrace leurs vertus. Après la bénédiction du monument, tous les habitants se rendent au cimetière et les drapeaux s’inclinent devant chaque tombe. Dès 14 heures, les musiques de Croisilles et de Biache-Saint-Vaast et les 33 sociétés de combattants des villages voisins, drapeaux et clairons en tête, arrivent dans le village et sont reçus par la municipalité et le comité d’érection du monument. Des vins d’honneur leur sont servis. Le cortège se forme ensuite dans la rue d’Hendecourt. Les enfants du village en prennent la tête et la fanfare de Biache-Saint-Vaast ouvre la marche, suivie des autorités. M. Bertin-Ledoux, secrétaire général de la préfecture du Pas-de-Calais, entouré de la municipalité, M. Decaudin Paul, président des anciens combattants et du comité d’organisation, M. Marc Scailliéretz, délégué de l’union départementale des anciens combattants. M. Evrard, conseiller général, M. Sylvain, conseiller d’arrondissement, M. le capitaine Vasseur et MM. les maires des communes environnantes. Après avoir parcouru toutes les rues de la localité, les sociétés se rangent face au monument auquel les drapeaux font une garde d’honneur. Avant de commencer la série des discours, un enfant récite une poésie patriotique, les élèves des écoles chantent très purement le Pro Patria et nous arrivons au discours. C’est d’abord le salut des conscrits de la classe 1924 à leurs aînés, à ceux qui leur ont tracé le chemin pendant la Grande Guerre. Le jeune Delannoy Loréal au nom de ses camarades, s’acquitte parfaitement de cette tâche et d’unanimes applaudissements accueillent ses paroles. Le dévoué président de l’union des anciens combattants de Vis-en-Artois, M. Paul Décaudin, président du comité d’organisation, remet alors le monument à la municipalité. En termes élevés, il remercie tous ceux qui ont apporté leur concours à cette œuvre de reconnaissance, il glorifie le poilu et son rôle durant les hostilités. Puis, le voile qui recouvrait le monument tombe et l’orateur termine en faisant l’appel des 31 soldats de Vis-en-Artois morts au champ d’honneur. Des gerbes de fleurs sont déposées sur le socle, une fillette présente gentiment un bouquet au président du comité d’organisation. M. Drancourt, maire de la commune, accepte au nom de la municipalité le dépôt qu’on veut bien lui confier. Il a un mot aimable pour les organisateurs, un merci cordial à tous. M. Marc Scaillierez, au nom du comité départemental de l’UNC, glorifie le rôle de nos héros. « Ils ont gagné la guerre par leurs vertus, ils ont préparé la paix, qu’on ne les oublie jamais, qu’on n’oublie jamais les enseignements qu’ils nous ont donnés ! ». M. Evrard, conseiller général du canton de Vitry, célèbre l’héroïsme des enfants de Vis-en-Artois pendant la guerre ; il exalte les qualités de la population civile pendant l’occupation, son courage à relever son village de ses ruines. M. le capitaine Vasseur dit le bonheur qu’il a de se trouver parmi ses anciens frères d’armes. Il exalte le courage des enfants de Vis-en-Artois, qui, dès septembre 1914 sur les rives de l’Yser, se montraient déjà les fiers artisans de la victoire et forçaient l’admiration de tous ceux qui les voyaient à l’œuvre. Il fait confiance en face des manifestations revanchardes des Allemands, au sang-froid et à l’union des Français. Enfin, M. Bertin-Ledoux, secrétaire général de la préfecture du Pas-de-Calais, clôt la série des discours. En des termes éloquents et d’une parfaite ordonnance, il rappelle les souffrances de la population de Vis-en-Artois, son dénuement sous le joug des Allemands, sa misère après l’armistice. Il dit la magnifique conduite de ses soldats et la façon dont ils allèrent au sacrifice et à la gloire. « Que ces leçons ne soient pas perdues ! » La Marseillaise est exécutée. Les drapeaux s’inclinent, les clairons sonnent Aux Champs, toutes les têtes se découvrent, la cérémonie officielle est terminée. La société de gymnastique de Biache-Saint-Vaast exécute ensuite quelques mouvements d’ensemble très appréciés par l’assistance et les fanfares font entendre quelques beaux morceaux de circonstance. Il convient de féliciter les organisateurs et plus particulièrement M. Paul Décaudin qui s’est dépensé sans compter pour assurer la réussite de cette belle manifestation.
  • Souscriptions 22/09/1924
    Source : AdPdC-Vis-en-Artois-2O-12960

    Reçu du percepteur au 5 sept. 2599,80 frs

  • 1925
  • Souscriptions 16/04/1925