France (Pas-de-Calais) Courcelles-lès-Lens (62970)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Indochine (46-54)
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Monument communal
informations déposées par Choubard Alain et mises à jour par Casier Micheline dernière mise à jour le 13/04/2017

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Représentations - Sculptures (de série)
    • Poilu - Sentinelle (Camus - Jacomet)
  • Ornementation végétale
    • Palme(s)
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre

Matériaux

sculpture : fonte de fer bronzée

Inscriptions présentes sur le monument

LA
COMMUNE
DE
COURCELLES-LÈS-LENS
À SES ENFANTS
MORTS GLORIEUSEMENT
POUR LE DROIT
LA JUSTICE
ET LA LIBERTÉ

Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie
ont droit qu'à leur cercueil la foule vienne et prie
Victor Hugo

Les morts

1914
VENDEVILLE Louis Soldat 72e RI St Dizier
VENDEVILLE Alfred Soldat 43e RI Chavonne
DUBUS Anthime Soldat 16e Chasseurs La Pompelle
MICHELIN Louis Soldat 33e RI Anderlu-le-Priez
PETIT François Soldat 75e RI Beaumarais
BART Henri Soldat RCP Zillebecke
RASIER Fernand Soldat 120e RI Villerts-St-Christophe
MASTAING Clémentin Soldat 18e Chasseurs Ravin du Mortier
LEMAIRE Georges Soldat 50e RI Prosnes
BROUTIN François Soldat 275e RI
LEMAIRE Étienne Soldat 162e RI Zyudschoost
SCALBERT Valentin Soldat 18e Chasseurs Ravin du Mortier
VENDEVILLE Honoré Soldat 33e RI Dinant
BOUQUET Jules Soldat 33e RI Dinant
ETRILLARD Ernest Soldat Rouvroy-sur-Othain
LEGROUX Jean-Baptiste Soldat 33e RI St Richaumont
MANGÉ Georges Soldat 145e RI Moulin-sur-Touvent
FRANÇOIS Octave Soldat 33e RI Paris
PRONIER Maurice Sergent 8e RI Soupir
-
1915
DUBOIS Louis Soldat 33e RI St Memmie
DIONET Joseph Soldat 91e RI Bois Bolante
ABRY Jean Caporal 127e RI St Thierry
DELMÈRE Victor Artilleur 41e RA Arcis-le-Ponsart
DERUEL Henri Soldat 166e RI Riaville
FACOMPRÉ Léon Soldat 70e BCP Linge
LEGROUX Théodule Soldat 33e RI Perthes-les-Hurlus
LEROY Henri Pier 315e RI Auberive-sur-Suippe
LHERBIER Herbert Caporal 73e RI Ste Menehould
MAYELLE Jules François Soldat 21e RI Souchez
MAYELLE Jules Louis Soldat 1er Zouaves Souchez
NATHIEZ Jules Soldat 282e RI Souchez
----
1915
RENARD Victor Sapeur 3e Génie Neuville-St-Vaast
SCHOLLE Albert Soldat 51e RI Glennes
TAILLET Anicet Soldat 37e RI Domjevin
TISON Léon Caporal 9e Zouaves Ripont
TROTIN Louis Soldat 327e RI Paris
VIENNE Achille Soldat 43e RI Beauséjour
VIRLEUX Gaston Soldat 1er RI Ste Menehould
PANNIER Marcel Soldat 162e RI La Harazée
LEQUEUX Jules Soldat 33e RI Bois de Villet Bois
PETIT Léonard Soldat 17e Chasseurs à Pied
DUFOUR Victor Soldat 135e RI Belgique
LEMOINE Maurice Soldat 27e RA Cormicy
MAYELLE Charles Soldat 273e RI Sommepy
PISCART Alfred Soldat 1er Génie Les Islettes
CORDUANT Léon Soldat 126e RI Neuville-St-Vaast
BLANCHEZ Léon Soldat 4e Hussard Champagne
FRANÇOIS Achille Soldat 151e RI Auberive-sur-Suippe
LEMAIRE Charles Caporal 289e RI Souchez
VIENNE Louis Soldat 126e RI Les Eparges
VENDEVILLE Joseph Soldat 60e BCP Souchez
FAVIER Jean-Baptiste Soldat 273e RI Ferme Navarin
COUPEZ Adolphe Soldat 72e RI Mezeray
FAVIER Alexandre Soldat 6e BCP Champ Bataille BR 2
LUCAS Louis Soldat 33e RI Pethes-les-Hurlus
PIERRE NICOLAS Alfred Soldat 365e RI Maucou
-
1916
LEMOINE Victor Soldat 1er RI Souain
LEMOINE Henri Soldat 43e RI Etinehem
THEDREZ Pierre Sapeur 3e Génie Douaumont
GIVORT Noël Soldat 151e RI Fromeréville
GAULLET Florent Sapeur 6e Génie Vigneville
RICHARD Julien Soldat 8e RI Fleury
----
1916
DEBEY Henri Soldat 8e RI Fleury
DELOFFRE Florentin Soldat 80e RI Fleury
COUTURE Émile Sous-Lieutenant 2e Génie Berry-au-Bac
PANTIGNY Arthur Soldat 73e RI Etinehem
TABARY Frédéric Soldat 127e RI Stuttgart
TOURNAY Henri Soldat 162e RI Haumont
LEGROUX Édouard Sapeur 3e Génie Hardecourt
MASTAING Félix Soldat 1er RI Belleville
BONNEL Georges Sergent 9e Génie Mort Homme
DUBOIS Maurice Soldat 164e RI Biaches
GARIN Myrtil Adjudant 208e RI Fresnes-en-Woëvres
LONGUÉPÉE Charles Brigadier 41e RA Avocourt
--
1917
MASELE Adolphe Soldat 137e RI Troyon
MARCELLE Henri Sergent 43e RI Craonne
PACHY Léon Soldat 37e RI Verneuil
LUCAS Achille Artilleur 215e RA Luzerne
BUISSET Henri Soldat 95e RI Bois de la Grille
BOUHOURS Claude Caporal 273e RI Aulches
LEMAL Antoine Soldat 1er RI Craonne
DELANNOY Jules Caporal 5e
-
1918
WATTELIEZ Gaston Sous-Lieutenant 41e RA Guyencourt
DUMARQUEZ Fernand Caporal 73e RI Paris
LEVEQUE Émile Soldat 159e RI Montchenet
FAVIER Adolphe Sapeur 1er Génie Brevannes
COILLIOT Jules Soldat 1er RI Tarbes
COLIN Émile Soldat 14e RI Villers-Léon
LELONG Ernest Courcelles
PANNECOUCKE Joseph Courcelles
ROCH Émile Courcelles
CAFARO Louis Maréchal des Logis
MOREAU Louis Soldat
CAPELLE Louis Soldat
PINTO Alfred 22e Régiment Étrangers
-
LISSE Albert Soldat
LEDENT Marceau Soldat
BARELLE Georges Soldat
LHOEST André Soldat
-
Militaires polonais
KELLER Émile Soldat
WINKLER Henri Soldat
RAPACZ Tadeusz Soldat
SLUZAREK Jean Soldat
TISON André Sergent –Chef 1952
CATHELAIN André Maréchal des Logis 1957

Historique du monument

  • 1921
  • Inauguration 14/09/1921
  • Inauguration - Presse 18/09/1921
    Source : Le Journal de Lens

    Le Journal de Lens édition du 18 septembre 1921 Dimanche a eu lieu devant une foule d’au moins 10000 personnes, l’inauguration de la mairie, du monument aux ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 18/09/1921

    Le Journal de Lens édition du 18 septembre 1921

    Dimanche a eu lieu devant une foule d’au moins 10000 personnes, l’inauguration de la mairie, du monument aux enfants de commune morts pour la France et de la place Jean Jaurès.

    Dès 14 heures, les sociétés qui arrivent de toutes parts sont reçues par les commissaires. Elles vont ensuite se rassembler rue de Pressensé.

    A 15h15, M. Evrard, député, arrive accompagné du conseil municipal, ayant à sa tête M. Victor Leprêtre, maire et M. Fleurant Eugène, président de l’union des poilus.
    Le cortège, composé de 60 sociétés et des élèves des écoles, se met en marche aux sons d’entraînants pas redoublés, par les rues de Pressensé, des Poilus, Francisco Ferrer, Arthur Lamendin, Florent Evrard, Émile Zola, et gagne la Grand-Place, Jean Jaurès où est érigé le monument face à la mairie.
    Traversant la foule énorme qui stationne autour du marbre dont le piédestal disparaît sous les gerbes de fleurs, les sociétés se massent pendant que les autorités prennent place sur le kiosque.
    Le voile qui recouvre le monument tombe, tandis que la fanfare de Courcelles exécute la Marseillaise, puis la sonnerie de Au champ retentit.
    L’assistance écoute, recueillie et émue, les discours de M. Victor Leprêtre, de M. Fleurant et de M. Raoul Evrard qui remet tout à la fois à la commune, la place Jean Jaurès, la Mairie et le monument.

    La cérémonie terminée, la foule se disperse vers les différents points où vont avoir lieu les concerts et les fêtes de gymnastique.
    Partout, musiciens et gymnastes ont été chaleureusement applaudis.

    Le soir à 20 heures, à la mairie, il a été procédé au tirage des primes, à répartir entre les sociétés ayant pris part au cortège.
    Au cours de la fête, de gracieuses jeunes filles ont vendu des insignes au profit du monument.

    A 21 heures, un grand bal fut donné, toujours au profit du monument, dans la salle Favier.

    Enfin, pour clore la fête, à 22 heures, un magnifique feu d’artifice fut offert aux spectateurs charmés.
    M. Martial Lefebvre, au nom du comité, adresse à la population les plus vifs remerciements : « Merci aux nombreux habitants de la commune qui ont édifié des arcs de triomphe sur le parcours du cortège. Merci aux nombreuses sociétés qui ont par leur présence rehaussé l’éclat de la fête. Merci à la population toute entière qui a su témoigner dignement sa reconnaissance à ses fils tombés glorieusement pour le Droit, la Justice et la Liberté. »

  • Inauguration - Presse 18/09/1921
    Source : L’Avenir de Lens

    L’Avenir de Lens du 18 septembre 1921 relate la cérémonie et les discours d’inauguration du monument aux morts de Courcelles-les-Lens Courcelles-les-Lens a célébré, le 28 août, l’inauguration du monument aux ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 18/09/1921

    L’Avenir de Lens du 18 septembre 1921 relate la cérémonie et les discours d’inauguration du monument aux morts de Courcelles-les-Lens Courcelles-les-Lens a célébré, le 28 août, l’inauguration du monument aux enfants de la commune, morts pour la France, de la mairie et de la place Jean Jaurès.

    Dès 14 heures, la foule, que l’on peut évaluer à 10000 personnes, se presse dans les rues.

    A 15 heures 15, le cortège, composé de 60 sociétés et des élèves des écoles, se met en marche aux sons d’entraînants pas redoublés, et gagne la Grand-Place Jean Jaurès, où est érigé la monument face à la mairie.

    Malgré la foule énorme qui stationne autour du marbre dont le piédestal disparaît sous les gerbes de fleurs, les sociétés se massent pendant que les autorités prennent place sur le kiosque.
    Le voile qui recouvre le monument tombe, tandis que la fanfare de Courcelles exécute la Marseillaise, puis la sonnerie de Au Champ retentit.
    L’assistance écoute, recueillie et émue, les discours de MM. Victor Leprêtre, Fleurant et Raoul Evrard.
    La cérémonie terminée, la foule se disperse vers les différents points du village où vont avoir lieu les concerts et les fêtes de gymnastique.
    Partout musiciens et gymnastes ont été chaleureusement applaudis.

    Le soir, à 20 heures, à la mairie, il a été procédé au tirage des primes, à répartir entre les sociétés ayant pris part au cortège.

    Enfin, pour clore la fête, à 22 heures, un magnifique feu d’artifice fut offert aux spectateurs charmés.

  • 2008
  • Rénovation 11/11/2008
    Source : Voix du Nord

    Voix du Nord du 11/11/2008 (Extrait de l'article de Françoise Morelle) Le monument a été replacé le dimanche 9 novembre 2008. Le monument a été restauré à ...

    Lire la suite
    Rénovation 11/11/2008

    Voix du Nord du 11/11/2008 (Extrait de l'article de Françoise Morelle)

    Le monument a été replacé le dimanche 9 novembre 2008. Le monument a été restauré à l'occasion du 90e anniversaire de l'Armistice.

    Après une dépose soignée, le soldat a intégré les locaux des services techniques où il a subi un sablage afin de connaître l'étendue de l'érosion et faire un bilan de son état.

    Les perforations ont été rebouchées à l'aide d'une résine acrylique et, après un ponçage des zones traitées, deux couches de stop rouille ont été appliquées.

    La phase de mise en peinture a commencé par l'application de deux couches d'apprêt pour métal avant la « colorisation » du soldat.
    Un vernis de protection incolore et satiné termine la restauration de ce monument. Pendant que le soldat était restauré, une équipe nettoyait les écritures sur le monument.
    Des trous ont été percés à l'embase du monument pour permettre l'évacuation des eaux.
    Pour Jacques Isart, adjoint aux travaux : « Le travail réalisé par les services techniques est exceptionnel. Je suis fier des agents qui ont su, au travers de leur conscience professionnelle, montrer des qualités quelque peu ignorées des Courcellois ».