France (Loir-et-Cher) Bracieux (41250)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Indochine (46-54)
  • Monument communal
informations déposées par Denis Enters et mises à jour par Choubard Alain, Saget Philippe, Yziquel Jacques dernière mise à jour le 10/05/2020

Description du monument

Caractéristiques

  • Représentations - Soldats
    • Diverses Représentations de Poilus
      • Poilu avec drapeau
  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage avec obus
Description technique
La statue, en bronze représente un Poilu étreignant le drapeau, elle figure sur le catalogue de la fonderie au n° 859.
C'est une sculpture en série présente sur le monument aux morts d'un bon nombre de communes. Il en existe deux versions dont celle de Bracieux est la plus répandue (celle sans la croix).
Au pied de la hampe du drapeau on peut lire :" PRO PATRIA" (POUR LA PATRIE).
Le sculpteur : Charles BRETON
(la signature de celui-ci figure sous le pied droit de la statue)
L'architecte : René ERRE de Blois (CM du 6 mars 1921)
La fonderie : SA des fonderies et ateliers de construction du Val d'Osne  (siège sociale à Paris et usines Osne le Val –hte marne-)

Matériaux

sculpture : bronze.

Economie

Prix

17 557,02 francs

Subvention commune

5 000 francs

Dons autres

50 francs (Société "Les Loir et Chériens à Paris")

Commentaires (économie)
Dépense totale
Fourniture de la statue 7.700 00 F.
Facture Leboucq (Chantiers du Centre) 3.889,45 F.
Facture Pilboue (maçonnerie) 2540,48 F.
Facture Breton (grille) 2.278,50 F.
Honoraires d'architecte 1.148,59 F.
Total 17.557,02 F.
(Délibération du 23 septembre 1922)
A ajouter :
Voyage à la fonderie (délibération du 17 avril 1921) 109,30 F.
Frais d'inauguration (délibération du 1° juin 1922) 161, 25 F.
Total général 17.825,57 F.
À déduire
Aide de la Société "les Loir et Chériens à Paris" 50.00 F.
Subvention de l'Etat ???
Ses modalités d'attribution sont définies par l'art.81 de la loi du 31 juillet 1920, elle est calculée en fonction du nombre d'habitants et de la richesse de la Commune. Bracieux s'est positionné dès le 20 décembre 1920, mais la subvention a-t-elle été attribuée ?

Inscriptions présentes sur le monument

GUERRE
1914-1918
LA COMMUNE
DE
BRACIEUX
À SES ENFANTS
MORTS
POUR LA PATRIE
liste des Morts pour la France

Les morts

ALLAIGRE Joseph
ALLAIGRE Jules
ANKILBO Auguste
BEAUCHARD René Louis
BEIGNET Roger 
BIGOT Paul Vincent
BLONDEAU André 
BONNEAU René
BOULADOUX Antoine
BOURSIN Louis 
BOUTON Louis Maxime
BRATEAUX Edmond Jules
BRIAN Marius
BRIDIER René
BRINON François 
CAMUZARD Maurice 
CARIS Charles 
CHANTELOUP James
CHANTELOUP Marius 
CHÂTEL Axeul 
CHATEL Henry
-----
CHÉRY Hubert 
CHÉRY Sylvain 
CLÉMENT Georges
DARTIÈRE Moïse
DEFINS Eugène
DOYEN Émile 
GARNIER Louis
GATESOUPE Hubert Florent
HARDY Henri 
HARDY Louis
HÉNAULT Henri Achille
JAMET Alexandre
JAMET Gaston
JOIGNET Eugène 
JULIEN Alexandre
LAVEAU Calixte
LAVOLLÉ Abel
LEBOEUF Marcel
LEDARD Raymond
-----
LEFEBVRE Bernard
LETORT Pierre René
LONQUEU Armand Louis
LORGEOU Léon
LORJOU Alexandre
LORJOU Léon
LOUIS Justin Fernand
LUMIER Émile
MARQUÉ Raymond 
MARY Théodore Robert
PASQUIER René
PILLERAULT Émile 
PILLET Marcellin
PORCHER Robert
RAYÉ Jules
SAUSSET Sylvain
SERVEAU Fernand 
SIMON Adrien
SOULAIGRE Raoul Auguste 
WERMEERSCH Jules
BRUN Roger Claude
CANARD Henri Silvain
LETROSNE René Albert Antonin
LION Georges Adrien Paul
HERMELIN Gérard, André

Historique du monument

  • 1920
  • Délibérations Conseil municipal 1920

    Dès 1920, sous la présidence de Mr LAVOLLE, maire, le Conseil Municipal, souhaite ériger un Monument à la mémoire des Enfants de Bracieux morts pour la France.

  • 1921
  • Délibérations Conseil municipal 09/01/1921

    La population, très intéressée par ce projet, est consultée par référendum pour le choix de l'emplacement et c'est l'emplacement du cimetière qui est retenu. Le Conseil Municipal ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 09/01/1921

    La population, très intéressée par ce projet, est consultée par référendum pour le choix de l'emplacement et c'est l'emplacement du cimetière qui est retenu.

    Le Conseil Municipal vote une somme de 5000 Fr, imputable sur les ressources extraordinaires et ouvrant droit à une subvention de l'Etat, sollicitée le même jour.

  • Délibérations Conseil municipal 06/03/1921

    C'est le projet de Mr ERRE, architecte à Blois, avec son implantation à l'entrée du cimetière qui est retenu. Toutefois, il est décidé que le maire se ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 06/03/1921

    C'est le projet de Mr ERRE, architecte à Blois, avec son implantation à l'entrée du cimetière qui est retenu.

    Toutefois, il est décidé que le maire se rendra à la fonderie du Val d'Osne pour le choix définitif du sujet.

    (Délibération du 6 mars 1921)

  • Délibérations Conseil municipal 17/04/1921

    Voyage à la fonderie (délibération du 17 avril 1921) 109,30 F.

  • Délibérations Conseil municipal 06/11/1921

    Le voyage confirme le choix de la municipalité et le monument sculpté par Charles Breton et représentant un "Poilu étreignant un drapeau" est retenu et sera bientôt reçu. ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 06/11/1921

    Le voyage confirme le choix de la municipalité et le monument sculpté par Charles Breton et représentant un "Poilu étreignant un drapeau" est retenu et sera bientôt reçu.

    Le coût initial de 10.000 F a été, grâce aux négociations entre le docteur Delthil et la fonderie, ramené à 7.700 F.

    Le Monument étant reçu, le Conseil Municipal (21 août 1921) considérant :

    Que le monument est une oeuvre d'art très avantageuse pour la commune,

    Que le projet a été approuvé par le Préfet et le Conseil d'Etat

    - - - - - -

    Décide que la somme de 7.700 Fr sera mandatée et que cette dépense devra être imputée sur l'article 1° du budget additionnel de 1921

    De légères modifications au projet initial

    Afin de donner satisfaction à la population et en particulier aux veuves et familles des soldats morts pour la France, le Conseil Municipal décide de modifier quelque peu l'emplacement prévu afin que le monument soit légèrement enfoncé à l'intérieur du cimetière.

    (Délibération du 6 novembre 1921)

  • 1922
  • Délibérations Conseil municipal 24/03/1922

    Le 24 mars 1922, le maire souligne que le monument élevé à la mémoire des Morts pour la Patrie est un monument patriotique et qu'il ne doit pas comporter d'emblème ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 24/03/1922

    Le 24 mars 1922, le maire souligne que le monument élevé à la mémoire des Morts pour la Patrie est un monument patriotique et qu'il ne doit pas comporter d'emblème religieux. Il émet l'avis que la croix qui y figure soit enlevée.

    Le Conseil se range à cet avis.

  • Délibérations Conseil municipal 24/05/1922

    Le 24 mai 1922, le Conseil nomme des délégués pour préparer l'inauguration du Monument élevé à la mémoire des Enfants de Bracieux, Morts pour la France. (Le ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 24/05/1922

    Le 24 mai 1922, le Conseil nomme des délégués pour préparer l'inauguration du Monument élevé à la mémoire des Enfants de Bracieux, Morts pour la France.

    (Le Conseil Municipal a donc décidé d'employer les termes " Enfants de Bracieux ", qui sont d'ailleurs inscrits sur la plaque commémorative.)

  • Inauguration 28/05/1922
  • Délibérations Conseil municipal 01/06/1922

    Frais d'inauguration (délibération du 1° juin 1922) 161, 25 F.

  • Délibérations Conseil municipal 23/09/1922

    Dépense totale Fourniture de la statue 7.700 00 F. Facture Leboucq (Chantiers du Centre) 3.889,45 F. Facture Pilboue (maçonnerie) 2540,48 F. Facture Breton (grille) 2.278,50 F. ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 23/09/1922

    Dépense totale
    Fourniture de la statue 7.700 00 F.
    Facture Leboucq (Chantiers du Centre) 3.889,45 F.
    Facture Pilboue (maçonnerie) 2540,48 F.
    Facture Breton (grille) 2.278,50 F.
    Honoraires d'architecte 1.148,59 F.

    Total 17.557,02 F.

    (Délibération du 23 septembre 1922)

  • 1964
  • Déplacement 05/11/1964

    Le transfert du Monument Délibération du 5 novembre 1964 : "Examinant le projet de transfert du Monument aux Morts, de l'entrée principale du cimetière au ...

    Lire la suite
    Déplacement 05/11/1964

    Le transfert du Monument

    Délibération du 5 novembre 1964 :
    "Examinant le projet de transfert du Monument aux Morts, de l'entrée principale du cimetière au square de la rue de Sully, le "Conseil,après en avoir délibéré, après avoir pris connaissance des trois oppositions manifestées, considérant l'éloignement du "Monument, considérant que l'emplacement envisagé offre de bien meilleurs conditions de recueillement et de sécurité, maintient à "l'unanimité, ce transfert fait à l'occasion de la réfection actuelle de ce Monument ce qui réduit considérablement les dépense "occasionnées".

    Dans la même délibération :
    "Le maire donne lecture au Conseil, d'une lettre de Mr EMORINE président des ACPG de Bracieux qui propose que soit donné au "square ou va être transféré le Monument aux Morts le nom de Square des 11 novembre 1918 et 8 mai 1945.

    "Le Conseil, à l'unanimité, accepte cette proposition et décide l'apposition d'une plaque dans ce square."

Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Place
initialement route de Blois (à l'entrée du cimetière)
depuis 1964, square du 11 novembre 1918 et du 8 mai 1945