France (Oise) Ribécourt-Dreslincourt (60170)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
informations déposées par Saget Philippe et mises à jour par Choubard Alain dernière mise à jour le 27/10/2023

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Statuaires - Soldats
    • Poilus ou soldats
      • Poilu
  • Ornementation végétale
    • Couronne
      • Couronne mortuaire et palme(s) entremélées
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Bornes/Chaînes ou barres

Matériaux

granite
pierre artificielle

Les morts

BAN Émile
BENAUT Désiré
BOULEMONT François
BRUNET Raymond
CAILLE Alfred
CAILLE Léonard
CAMUS Pierre
CARRE Éduard
CARTON Félix
CHAUVET Louis
COURBOIN Léon
DUMONT Armand
DUMONT Léon
--
DOYEN Alphonse
GOSSART Charles
HARDY Paul
LAFORCE Lucien
LEROY Édouard
LESSERTISSEUR René
MASSON Fénelon
MORET Robert
PÉTRÉ Maurice
RITOURET Paul
TROUILLET Édouard
TROUILLET Julien
VILQUIN Victorice
LEFÈVRE Gabriel
PIAR Louis
REGNIER André
VILQUIN Fernand
--
Victimes civiles
DEBUIRE Paul
LEBOEUF Ernest
LEDUC Lucienne
PORCHEZ Paul
MARICOURT André
BEJM Jean

Historique du monument

  • 1924
  • Inauguration 24/08/1924
    Source : BOCHAND Lucile

    Monument inauguré le 24 août 1924 par le Maire, M. PETTRE

  • 2018
  • Remplacement 11/11/2018
    Source : Courrier Picard

    Courrier Picard Un nouveau monument aux morts a été inauguré lors d’une cérémonie qui a réuni, dimanche, le détachement militaire de Mourmelon, gendarmes, pompiers, fanfare, élus seniors ...

    Lire la suite
    Remplacement 11/11/2018
    Courrier Picard

    Un nouveau monument aux morts a été inauguré lors d’une cérémonie qui a réuni, dimanche, le détachement militaire de Mourmelon, gendarmes, pompiers, fanfare, élus seniors et juniors, une centaine d’enfants des écoles, de nombreux villageois. Tous s’y sont donné rendez-vous pour rendre hommage aux poilus et se rappeler que cette année est celle du centenaire de la paix retrouvée.

    Taillé à l’identique
    L’ancien monument, représentant le poilu au regard calme et déterminé pointé vers l’horizon, a subi les outrages du temps. Guillaume Marti, tailleur de pierre à Mélicocq, l’a remplacé à l’identique. C’est donc un nouveau poilu qui regarde fièrement vers l’avenir. L’ancien datant d’août 1924 est désormais abrité dans une petite chapelle au cimetière de Ribécourt. Chapelle qui a servi de poste d’observation durant la Grande Guerre.
    Entre le moulage de l’ancienne statue, la taille, la sculpture de la nouvelle pierre dite pierre de savonnière et la pose de celle-ci, plus de 150 heures de travail ont été nécessaires à sa réalisation. Après le discours du maire Jean-Guy Létoffé, des enfants des écoles ont lu la triste liste des soldats du village morts pour la France. Ils ont lu aussi des lettres de poilus dont une jeune fille celle d’un arrière-grand-père. Ensuite, tous les scolaires réunis ont chanté Le soldat de Florent Pagny. Évocation poétique suivie de la lecture du message du président de la République qui appelle «  à la vigilance en souvenir de l’effroyable hécatombe de la Grande Guerre  ».