France (Haute-Saône) Dampierre-sur-Salon (70180)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Autres
  • Monument communal
informations déposées par Petit, Jean-pierre et mises à jour par Choubard Alain, Bichet Max dernière mise à jour le 05/01/2018

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Colonne quadrangulaire
    • Plaque commémorative
  • Ornementation végétale
    • Feuille(s)
      • Feuille(s) Chêne et Feuille(s) Olivier
  • Représentations - Soldats
    • Médaillons
      • Médaillon Tête de Poilu
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Grille/Pommes de pins
    • Plaques émaillées médaillons/portraits

Monument quadrangulaire

Médaillon bronze : tête de poilu casquée

Rameaux olivier avec croix de guerre

Entourage grille

Economie

Prix

7400 Francs

Inscriptions présentes sur le monument

GRANDE GUERRE
1914 - 1918


HONNEUR GLOIRE
AUX ENFANTS DE DAMPIERRE
SOLDATS DES ARMEES
DE LA RÉPUBLIQUE
MORTS POUR LA
PATRIE

Les morts

Plaque commémorative apposée sur le mur du monument.
SOUVENIR FRANÇAIS
DAMPIERRE SUR SALON
IN MEMORIAM -
Ils s'appelaient Bertrand, Maguet, Bague ou Garnier,
Ils ont leurs noms gravés sur des dalles de pierre
Mais leurs corps mutilés ont peuplé les charniers
Creusés par les canons autour de nos frontières.

Ils s'appelaient Hérard, Baigue ou bien Cornevin :
Ils n'étaient ni moins bons ni meilleurs que nous sommes
Mais ils ont combattu l'ennemi quand il vint
Sur les bords de l'Yser ou le long de la Somme.

Ils se nommaient Saillard, Palissot, Pitolet :
Leurs fiancées n'ont pu s'agenouiller sur eux
Ni leurs mères égrener sur eux leurs chapelets
Ni les prêtres bénir leurs cadavres affreux.

Avec eux, des familles ont perdu leurs rameaux :
Ce ne sont pas les filles qui mènent la charrue
Et quand on a coupé le tronc du jeune ormeau
Il ne repousse rien, si ce n'est l'herbe drue.

Ils ont été pleurés longtemps, et puis l'oubli
S'est abattu sur eux comme sur toutes choses
Ainsi, sans sépulture deux fois ensevelis
Ils sont censés dormir et l'on dit qu'ils reposent.

Alors si, d'aventure, passant au cimetière,
Tu vas te receuillir sur quelque tombe amie,

Dis donc en leur mémoire une courte prière
Car c'est pour nous sauver qu'ils ont donné leurs vie.
Louis Joseph AYME (dit Mamu)

1914
MAGUET Emile -
CORNEVIN Marie -
CAMPAN Claude -
SAILLARD Auguste -
VITREY Charles -
BAIGUE René -
COUPETTE Pierre -
BERTRAND Joseph -
BAGUE Louis -
ROUSSELET Paul -
1915
BRULE Charles -
PITOLET Paul -
PALISSOT Ernest -
ANDRÉ Fernand -
LAUMAY Dominique -
BOUVERET Eugène -
GARNIER Paul -
1916
POISOT Charles
FAIRISE Elie -
CAISEY Charles -
VIEILLAME André -
CHAMPION Ernest -
GARNIER Louis -
1917
GRAND Paul -
PATUSSET Joseph -
BOUVET Georges -
BOUTON Gaston -
CARIOT Alphonse
1918
HERARD Joseph -
SPENLÉ Walter -
JEANNERET Eugène -
MAIREY Marcel -
BOUCHARD Pierre
MOUTENET Auguste -
1919
VISTORKY Louis Marie Joseph -
BILLOTTET René -
LAUMAY Félix -
1920
BOUCHARD Henri -
1923
MAGUET, Célestin -
MONGIN Georges -
MOUREY Jean -
VICTIMES CIVILES
CUISINIER Michel -
AGARD, Charles -
GUYOT René -
GAUTHEROT Roger
BESANCON Jean -
MAROC 1925
JOLY Auguste -

Historique du monument

Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Place

Carrefour Rue de Chamarande et Rue Louis Dornier