France (Seine-Maritime) Buchy (76750)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
informations déposées par Pezot Jean-françois et mises à jour par Laisné Michel, Choubard Alain, dernière mise à jour le 20/10/2015

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Monument
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage avec obus
      • Entourage Bornes/Chaînes
    • Plaques/Pied monument
  • Ornementation végétale
    • Palme(s)

Statuaire : Infirmière consolant poilu (1,10 x 1,10 x 1,85)

Piédestal : 2,20 x 2,20 x 2,30

Matériaux

Pierre de Lorraine dite d'Euville

Economie

Prix

22 000 francs

Souscription

6 701.25 francs

Subvention commune

1 500 francs

Subvention Etat

120 francs

Dons autres

13 000 francs

Commentaires (économie)

Dons autres : intitulé Quête dans dossier communal aux archives départementales (AD 76, 2O388)

Commentaires

Juste ou pas Juste .
En 1935, J'avais 8 ans, à la ferme de mon père, Emile Laisné, venait un vétérinaire très compétant, et très affable, nous les gamins nous l'aimions beaucoup.
En 1939 la drôle de guerre , et en 1940 la débâcle, L'évacuation puis l'occupation .
Monsieur Bercoff toujours vétérinaire habitant Buchy (seine maritime) jusqu'en 1942 .
Mais hélas il était juif !
Mon Père lui disait; « partez donc » , les allemands vont vous arrêter .
Réponse de Monsieur Bercoff, « et bien s'il m’arrête, je soignerai leurs animaux en
Allemagne, en attendant la fin de la guerre ! »
A l'époque on ne savait pas le sort réservé aux Juifs.
Donc les gendarmes français sont venus l’arrêter le 22 Juin 1942. déporté en Allemagne.
Mon Père à été trouver Madame Bercoff et lui a proposé de venir avec sa mère et sa petite
Fille pour se cacher à la ferme des granges dimes à Mauquenchy (seine maritime) .
Réponse de Madame Bercoff : «  non c'est notre destin ! les gendarmes m'ont dit que j’allais
Retrouver mon Mari en Allemagne » .
Toute la famille à été exterminée.
Je n'ai jamais oublié ces Personnes
Michel Laisné
23, rue Henri Chéron
24210 EVRECY

Inscriptions présentes sur le monument

Aux enfants de Buchy morts au champ d'honneur

Pro Patria

Les morts

Projet initial (dessin du marché de gré à gré entre la commune de Buchy et le sculpteur Ferdinand Berthelot) prévoyait une dédicace différente : À la mémoire glorieuse des enfants de Buchy morts au champ d'honneur (Source : AD76, 2O388)

AUFRAY Noé
BAUCE Arthur
BONNET Gabriel
BRIDOUX Marcel
DARDENNE Léonce
DELARUE Anatole
DENISE Léon
DUBAILLAY Auguste
DURAND Augustin
FOULON André
FOULON Joseph
LARCHER Léon
LAUVRAY Lucien
LEBARON Eugène
LEBARON Jules
LEVEUF Georges
LEVEUF Paul
LOUVET Alphonse
MANCELLE Marius
MAREST Arsène
MASSON Léon
PANIER François
PICAUT Nestor
SANTOIRE Marius
VALLEE Jules
BERCOFF Emile
BERCOFF Michel
BERCOFF Renée
FONTAINE Louis
JOURNOIS Georges
LEBARON Maurice
LÉVY Mathilde
PATINOT Louise
RONDEAU Eugénie
RONDEAU Pierre
TARDIDO Jeannine

Sources / Bibliographies / Sites Internet

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?insee=76146&dpt=76&idsource=41520&table=bp06

http://monumentsauxmorts.fr/crbst_1241.html

Jean-François PEZOT, Les Monuments aux Morts de la Première Guerre mondiale dans le département de Seine-Inférieure, U.F.R. Lettres et Sciences humaines, Université de Rouen, 1987

Historique du monument

  • 1919
  • Délibérations Conseil municipal 01/03/1919
    Source : AD76, 2O388
    Délibération décidant la construction de deux monuments aux morts
  • Autres 19/06/1919
    Source : AD 76, 2O388
    Formation d'un comité pour l'érection des monuments aux morts
  • 1920
  • Délibérations Conseil municipal 11/03/1920
    Source : Journal de Rouen, 14 mars 1920

    Jeudi dernier, les membres du Conseil municipal se sont réunis à l’effet de choisir un projet de monument à élever aux enfants du pays tombés au champ d’honneur. La municipalité ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 11/03/1920

    Jeudi dernier, les membres du Conseil municipal se sont réunis à l’effet de choisir un projet de monument à élever aux enfants du pays tombés au champ d’honneur. La municipalité s’était adjoint un « comité du monument » choisi par elle et composé de quelques notabilités du bourg. Trois projets étaient en présence. Celui de M. Ferdinand Berthelot, peintre-statuaire à Blainville-Crevon, a été adopté. Les habitants de Buchy et de la région applaudiront à ce choix et pourront voir ce projet qui sera exposé en la vitrine de M. Guérinier, entrepreneur de menuiserie, plae du Marché.

  • Marché de gré à gré 16/06/1920
    Source : AD 76, 2O388
    Marché entre la commune de Buchy et le sculpteur-statuaire Ferdinand BERTHELOT
  • Autres 23/10/1920
    Source : AD 76, 2O388
    Déclaration d'hommage public
  • 1921
  • Inauguration 12/06/1921
  • Inauguration - Presse 13/06/1921
    Source : Journal de Rouen

    Journal de Rouen, 13 juin 1921