France (Ille-et-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine (35530)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Monument communal
informations déposées par Choubard Alain dernière mise à jour le 13/11/2016

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Monument
    • Plaque commémorative

Monument Hymne à la vie Annick Leroy
Sur une base octogonale en pierre s’élève, légère et aérée, une colonne torsadée en bronze de 4,5 m de hauteur, tout au long de laquelle se déroule la grande spirale de la vie de la naissance à la mort. Les moments forts de l’existence : l’amour des parents, le jeu, la découverte, le contact avec la nature, l’amour, la communauté à travers la danse ou la musique se succèdent représentés par des personnages stylisés enchaînant leurs mouvements dans une lente et inexorable montée vers le soleil - la sagesse – symbolisée par une boule dorée.
Cet hymne à la vie est une manière de dire « plus jamais la guerre ».

Matériaux

Monument: bronze
Plaques: Granite

Historique du monument

  • 1921
  • Inauguration 19/06/1921
    Source : Alain Choubard

    de l'ancien monument

  • 2004
  • Inauguration 11/11/2004

    Monument inauguré le 11 novembre 2004 en remplacement de l'ancien. Les trois plaques de marbres de l'ancien monument sont disposées au pied du nouveau - "Hymne à la vie - ...

    Lire la suite
    Inauguration 11/11/2004

    Monument inauguré le 11 novembre 2004 en remplacement de l'ancien. Les trois plaques de marbres de l'ancien monument sont disposées au pied du nouveau - "Hymne à la vie - La grande spirale de la vie, de la naissance à la mort : images de bonheur et de partage qui remplissent l'histoire de chacun - l'amour des parents, le jeu, la découverte, le contact avec la nature, l'amour, la communauté à travers la danse ou la musique, une lente montée vers le soleil. Cette représentation tout en mouvement est une sorte d'hymne à la vie. C'est ce que chérissaient ou espéraient ces soldats morts pour la patrie, en quelque sorte le bonheur qu'ils auraient souhaité aux vivants. C'est aussi une manière de dire "plus jamais de guerre", la vie est trop belle."