France (Meurthe-et-Moselle) Toul (54200)

Conflits commémorés
  • 1870-71
  • Monument communal
informations déposées par Martine Aubry dernière mise à jour le 18/04/2020

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Colonne quadrangulaire / Chapiteau sculpté
  • Ornementation végétale
    • Couronne
      • Couronne mortuaire et palme(s) entremélées
Les 2 frontons de 1914-18 encadrent le monument de 1870-71
Il est formé d'un soubassement quadrangulaire orné d'un petit bastion crénelé, avec l'écusson et la devise de la ville de Toul.
Le soubassement est surmonté d'une pyramide carrée, légèrement amincie au sommet, portant sur la face principale un bouclier fêlé, une branche de laurier et un glaive brisé.
Le tout est amorti par un chapiteau sculpté

Inscriptions présentes sur le monument

1870
À LA MÉMOIRE DES VICTIMES DU SIÈGE
1875

Autour du blason, la devise de Toul :
PIA, PRISCA ET FIDELIS

Arrière
GARDE NATIONALE          SAPEURS POMPIERS
3E ET 4E BATAILLONS D'INFANTERIE MOBILE DE LA MEURTHE
4E BATTERIE D'ARTILLERIE MOBILE DE LA MEURTHE
GENDARMERIE DE LA MEURTHE
DÉPÔT DU 63E RÉGIMENT D'INFANTERIE
DÉPÔT DU 4E CUIRASSIERS
DÉTACHEMENT DU 1ER RÉGIMENT DU TRAIN DES ÉQUIPAGES

Les morts

Garde Mobile
FLOUPTAIL Charles Sergent
ROYER Vital François
SIMON Nicolas
LEFEVRE
MICHEL
ROUSSEL Joseph
NICOLAS Joseph Émile Caporal
BAYEL Jules Sergent Major
SCHNEIDER Nicolas
BARBE Martin
MUNIER Édouard
MARC Félix
VAUTRIN Louis
GRANDEURY Claude
MEREL Eugène
GAILLARD Nicolas
TANIERE Camille
LEBREF Joseph
GAUMAN Joseph
-
63e Régiment d'Infanterie
VILLEMAIN Auguste
----
Population civile
HIVERT Étienne
MITTARD Étienne
BERGUÈRE Louise
DESVOSGES Georges
BORNE Joseph
DUNTZ Varna Charlotte
DUNTZ Constant
EVRARD Joséphine dame ELOY
THIELOY Jean Baptiste
LEGER Étienne
GERARDIN Veuve
-
Gardes nationaux
POITTE Honoré
CLAUDIN Constant
SIMON Louis
TOUSSAINT Adolphe
-
Sapeurs pompiers
ANDRÉ Hyacinthe
PICARD Charles
-
Francs Tireurs
MONIES Sergent

Historique du monument

  • 1875
  • Inauguration 1875
    avait été inauguré en 1875 sur l'esplanade (cours Raymond Poincaré, anciennement Alsace-Lorraine). 
  • 1923
  • Déplacement 1923
    Il a été déplacé pour former cet ensemble Avenue Victor Hugo, de l'autre côté de la Porte de France.