France (Alpes-de-Haute-Provence) Château-Arnoux-Saint-Auban (04160)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
informations déposées par Saget Philippe et mises à jour par Choubard Alain dernière mise à jour le 13/01/2018

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Obélisque
  • Représentations féminines
    • Femme(s)
      • Femme en deuil
  • Autres représentations humaines
    • Homme/Groupe(s)
  • Ornementation militaire - Armes
    • Armes
      • Sabre brisé

Le monument aux morts : au pied d'un obélisque, une mère éplorée montre la liste des morts à un jeune homme debout brisant un glaive sur ses genoux, comme pour nous dire "plus jamais ça!". Le sommet de l'obélisque est orné d'un globe terrestre entouré d'un rameau d'olivier. Une inscription en latin "Pax, Vox Populi" suivi d'un poème de Victorin MAUREL gravé sur le socle confirme la volonté de l'auteur de dédier ce monument à la Paix. Le groupe sculpté d'Alfred SALVIGNOL est dans sa modernité stylistique, radicalement différent de tout ce que l'artiste avait réalisé auparavant.

Le monument aux morts de Chateau-Arnoux-Saint-Auban est donc un des rares exemples de monuments aux morts de la Grande Guerre d'inspiration pacifiste à la fois par le sujet et par les inscriptions.

Par arrêté préfectoral n°2010-58 du 22 février 2010, le monument aux morts de la guerre de 1914-1918 de la Commune de Chateau-Arnoux-Saint-Auban est inscrit au titre des monuments historique.

Matériaux

Sculpture : calcaire.

Economie

Prix

30.000 francs.

Souscription

7617 francs

Subvention commune

10 000 francs

Subvention Etat

240 francs

Commentaires (économie)

Le travail dusculpteur est évalué à 30 000 Fr. Une souscription publique est lancée dès 1921 sous la municipalité Heyriès. Selon la délibération municipale du 17 mai 1928, elle s'élève à 7 617 Fr. La subvention de l'Etat accordée au département des Basses Alpes est fixée à 240 Fr. La Commune vote un premier crédit de 10 000 Fr, puis un second crédit pour combler le déficil, à inscrire au budget additionnale de 1928.

Inscriptions présentes sur le monument

PAX.. VOX POPULI !

Passant incline-toi devant ce monument !
Vois cette femme en deuil montrant les hécatombes
Ses yeux taris de pleurs scrutent au loin les tombes
Où dorment tant de preux victimes du moment !

Ils firent ces Héros le solennel serment
de fermer à jamais les noires catacombes
Arrière dirent-ils les obus et les bombes£Et sois bénie, ô Paix soeur du désarmement !

Passant incline-toi Regarde cette mère !...Elle clame à son fils. La Gloire est bien amère.
La Gloire ô mon enfant, est là chez nos grands morts

Mais sache désormais, que la guerre est un Crime.
Qu'elle laisse après elle, à de cuisants remords
Ceux qui firent sombrer les Peuples dans l'abîme !

(Victorin MAUREL)
 

Les morts

AILHAUD Daniel
ALLARD Auguste
AUBERGAT Albert
AUBERGAT Eugène
BÉRAUD Marin
CHAMPSAUR Gabriel
CLÉMENT Gilbert
CUCHET Émile
CUCHET Gaston
CUCHET Louis
FAUQUE Gustave
GAUBERT Aimé
GIRAUD Victorin
GRÉGOIRE René
GUIEU Joseph
IMBERT Marcel
MALCOR Marcel
MAUREL Clément
PEYRON Marceau
ROCHE Joseph
ROUMIEU Camille
TARTONNE Paul
TURRIES Aurélien

ACCHIARDI Constant
CHAMBON Auguste
KRUZINSKA Miroslawa
MARTIN Bertin
MAURAN Pierre
PINTADO Amédée
YAZGULIAN Édouard

Historique du monument

  • 1921
  • Délibérations Conseil municipal 1921
    Source : Marise Laget

    Un monument aux morts résolument pacifiste commandé dès 1921 par le maire de l’époque, Victorin Maurel.

  • 1928
  • Érection 1928
    Source : MARTELLINI Patrick

    A l'origine, le monument avait été conçu pour être vu au carrefour des deux routes nationales, au centre du village, sur un terrain acquis par la ville pour l'occasion le ...

    Lire la suite
    Érection 1928

    A l'origine, le monument avait été conçu pour être vu au carrefour des deux routes nationales, au centre du village, sur un terrain acquis par la ville pour l'occasion le 24 février 1928.

  • Marché de gré à gré 24/07/1928
    Source : MARTELLINI Patrick

    C'est sous l'impulsion de Victorin MAUREL, maire du village que le monument devient réalité. Un marché de gré à gré est passé le 24 juillet 1928 avec le sculpteur Alfred ...

    Lire la suite
    Marché de gré à gré 24/07/1928

    C'est sous l'impulsion de Victorin MAUREL, maire du village que le monument devient réalité. Un marché de gré à gré est passé le 24 juillet 1928 avec le sculpteur Alfred SALVIGNOL installé à Nice, et auteur d'un certain nombre de monuments aux morts dans la région. La personnalité du maire est déterminante dans le choix du sujet.

  • Inauguration 11/11/1928
    Source : MARTELLINI Patrick

    Le monument est inauguré le 11 novembre 1928.

  • 1980
  • Déplacement 1980
    Source : MARTELLINI Patrick

    La circulation devenant trop intense au fil des années, la municipalité décide dans les années 1980 de mettre en valeur le monument aux morts en limite du château et de ...

    Lire la suite
    Déplacement 1980

    La circulation devenant trop intense au fil des années, la municipalité décide dans les années 1980 de mettre en valeur le monument aux morts en limite du château et de son parc, devant un écrant de verdure.

  • 2010
  • Protection MH 22/02/2010