France (Seine-Maritime) Montmain (76520)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Indochine (46-54)
  • Monument communal
informations déposées par Pezot Jean-françois dernière mise à jour le 06/01/2016

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Plaque commémorative
  • Ornementation militaire - Armes
    • Équipement militaire
      • Casque
    • Armes
      • Sabre
  • Ornementation végétale
    • Feuille(s)
      • Feuille de Laurier

Economie

Prix

2000 francs

Souscription

1572 francs

Subvention commune

500 francs

Subvention Etat

50 francs

Commentaires

Arbre de la victoire planté le jour de l'inauguration (Journal de Rouen, 21 décembre 1920) n'existe plus aujourd'hui

Inscriptions présentes sur le monument

AUX ENFANTS DE MONTMAIN MORTS POUR LA FRANCE

Les morts

LECOMPTE Louis 27 mai 1915
MARTIN Edmond 9 août 1918
PERIERS Onésime 4 octobre 1915
VOLLÉE Emile 22 septembre 1914
VOLLÉE Auguste 9 avril 1916
YGER Charles 30 novembre 1917
CHOUQUET Albert Disparu
1939 - 1945
AVININ Albert 21 mai 1940
GAILLANDRE Louis 17 août 1940
DUPONT Raymond 20 juin 1940
BAILLEATRE Aimé 11 janvier 1941
Victimes civiles
BORNAND Eugénie 13 août 1944
METAIS Maurice 27 août 1944
ROUSSEAU Maurice 21 avril 1950

Sources / Bibliographies / Sites Internet

Jean-François PEZOT, Les Monuments aux Morts de la Première Guerre mondiale dans le département de Seine-Inférieure, U.F.R. Lettres et Sciences humaines, Université de Rouen, 1987

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?insee=76448&dpt=76&idsource=19716&table=bp03

Historique du monument

  • 1920
  • Comité d'érection 04/01/1920
    Source : AD 76, 2 O 1605

    Création du comité d'érection

  • Délibérations Conseil municipal 04/01/1920
    Source : AD 76, 2 O 1605

    Décision d'érection du monument

  • Délibérations Conseil municipal 04/01/1920
    Source : AD 76, 2 O 1605

    Adoption du projet

  • Hommages publics 23/10/1920
    Source : AD 76, 2 O 1605

    Décret d'hommage public rendu par le Préfet

  • Inauguration 12/12/1920
  • Inauguration - Presse 21/12/1920
    Source : Journal de Rouen

    Le 12 décembre a été inauguré la plaque commémorative érigée à la mmoire des sept soldats de la commune tombés au champ d'honneur. Ce monument, qui consiste en une pierre ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 21/12/1920

    Le 12 décembre a été inauguré la plaque commémorative érigée à la mmoire des sept soldats de la commune tombés au champ d'honneur. Ce monument, qui consiste en une pierre sculptée, encastrée dans le mur de la vieille église, a eu comme architecte M. Delabarre de Rouen; les sculptures ont été exécutées par MM. Roze et Guilloux.

    À neuf heures et demie, M. Hardy, maire, entouré de son conseil municipal, se réunit à la mairie avec les anciens combattants, auxquels les dames et les jeunes filles de Montmain offrirent un drapeau. Puis arrivèrent les démobilisés de Fresne-le Plan, les sapeurs-pompiers de Saint-Aubin-Épinay et la fanfare de l'Union de Saint-Pierre-de-Franqueville.

    Le cortège, comprenant les enfants des écoles, se rendit à l'église, où la grand-messe fut célébrée par M. le chanoine Gaillardon, supérieur de l'institution Join-Lambert. M. l'abbé Paillette, professeur au même établissement, prononça une patriotique allocution et bénit le drapeau des démobilisés. Mme Lecoufley, de Montmain; M. Dupont, baryton; M. Marais, violocelliste; M. Lebreton, organiste, prétèrent leur concours musical à la cérémonie, à l'issue de laquelle un arbre de la victoire, planté auprès de la plaque commémorative, fut béni par M. le chanoine Wagner, curé de Saint-Paul de Rouen.

    L'après-midi, une nombreuse assistance se réunissait place de la Mairie, sous la présidence de M. de Pomereu, sénateur de la Seine-Inférieure, entouréde MM. Monnier, conseiller général de Boos; Foliot, maire de Boos; Dr Flahaut, de la Neuville, ainsi que d'un grand nombre de maires des communes voisines, avec délégations de combattants.

    Le cortège se rendit à l'église pour assister aux vêpres des morts, au cours desquelles M. l'abbé Greverend, curé de N.-D.-de-Franqueville, desservant de Montmain,rendit un hommage ému aux morts de la guerre. La quête faite au profit du monument par M. et Mme Hardy produisit 231 Francs.

    Puis le cortège auquel vint se joindre M. Labrégère, secrétaire général de la préfecture, se rendit à la plaque commémorative qui fut bénie par M. l'abbé Delalande, curé-doyen de Boos.

    M. G. Cordonnier, adjoint, fit la remise de la plaque. après l'appel des morts, de patriotiques discours furent prononcés par MM. Hardy, André Cordonnier, président; Floret, secrétaire de l'Association des anciens combattants; de Pomereu et Labrégère.

    Les enfants des écoles récitèrent des poésies; des palmes et des fleurs furent déposées au pied du monument. L'exécution de la Marseillaise par la fanfare termina la cérémonie à l'issue de laquelle un vin d'honneur fut offert à la mairie aux autorités et aux démobilisés.

Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Autre

Sur le mur extérieur de l'église, face à la route de Lyons