France (Morbihan) Merlevenez (56700)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
informations déposées par Conquer Stéphane et mises à jour par Choubard Alain, Bénédicte Piveteau dernière mise à jour le 23/10/2019

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Représentations - Soldats
    • Diverses Représentations de Poilus
      • Poilu - Au Repos
  • Ornementation végétale
    • Palme(s)
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre
Le monument aux morts de Merlevenez a été construit en 1922 pour la Première Guerre mondiale et se situait originellement devant l'église puis il fut déplacé sur la place de la mairie. La population d'alors (1 306 habitants) avait perdu 54 hommes.
Cette œuvre fait partie de la série Le Poilu au repos.
La statue de Merlevenez est une sculpture en fonte de fer bronzé, au sommet d’une colonne antique en granite.
Sur le devant de la colonne, est fixé un rameau de laurier, ou palme de victoire, en bronze, elle rappelle le goût pour l'antique de cette époque. D'un point de vue symbolique, la colonne représente l'axe qui donne vie et immortalité à l'édifice qu'elle soutient et à tout ce qu'il représente. Dans la tradition celtique, elle est le symbole de l'axe du monde, notion assez proche de celle de l'arbre de vie qui soutient l'âme du guerrier lors de ses combats. Il n'est donc pas étonnant que l'on retrouve cette représentation, en petit nombre il est vrai, dans les divers monuments érigés en hommage aux « Morts pour la France », tous originaux et très particuliers.
De chaque côté du pilier, on peut voir deux grenades à flamme "échevelée.
Sa base est gravée en rouge « Merlevenez à ses enfants morts pour la France ». Cette inscription est surmontée d’une croix de Guerre. La croix de guerre 1914-1918 est une décoration militaire attribuée aux soldats méritants pour récompenser l'octroi d'une citation par le commandement militaire pour conduite exceptionnelle au cours de la Première Guerre mondiale. Elle représente une croix pattée à quatre branches avec deux épées croisées. Elle symbolise le patriotisme et la bravoure des hommes morts aux combats.
Au dos de ce monument, il est écrit : « JAMES NE VEHET ANKOÉHET » (« Jamais ne serez oubliés » en breton). Son soubassement est rectangulaire et porte l’inscription « 1914-18 », au pied des quatre faces, une plaque en marbre blanc avec les noms des soldats de Merlevenez morts sur le front.

Matériaux

granite, marbre blanc, en fonte de fer bronzé et bronze

Economie

Prix

10.200 F

Inscriptions présentes sur le monument

Face
MERLEVENEZ
À SES ENFANTS
MORTS POUR
LA FRANCE
1914-1918
Au dos de ce monument, il est écrit :
JAMES NE VEHET
ANKOÉHET
 
(« Jamais ne serez oubliés » en breton).

Les morts

ALLEOS François
ALLAIN François
BOULARD Pierre Marie
BOULARD Joseph
BREZAC Joseph
BLIMEAU Pierre Joseph
BOLAY Désiré
CONAN Joseph
-
CORLAY Julien
COGUIC Jean Marie
COGUIC François
CORLAY Alexandre
CORLAY François
CALVE Jean
CORVEST Joseph
CANDALH Joseph
COUGOULAT Joseph
DREANO Pierre
DIMEET Vincent
DANIGO Joseph
EVANO Vincent
FURAUT Henri
----
FALGUERHO Henri
GALLIC Henri
GUILLEMOTO Eugène
GUILLEMOTO Joseph
GOURDEN Jean François
GOURDEN Jean Marie
----
JOUAN Théophile
LE CARRER François
LE FLOCH Louis
LE FRAPPER Julien
LE GAL Joseph
LE GOFF Jean Vincent
LE LAN Ferdinand
LE MEILLOUR Frédéric
-
LE MOING Pierre
LE MAGUER Pierre
LE NEILLON Eugène
LE NEILLON Pierre
LE PEUTREC Henri
LE ROUX Victor
LE RUYET Jean Marie
-
MOISAN Joseph
PERRON Louis
PLENIERE Louis
PLENIERE Joseph
RAUT Jean Marie
RUNIGO Pierre
THOMAZO Jean
UHEL Frédéric
DENIS Jean
LE GULUDEC Eugène
LELOIR Pierre Marie

Historique du monument