France (Alpes-Maritimes) La-Gaude (06610)

Conflits commémorés
  • 1870-71
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
informations déposées par Desclaux-lefort Séverine et mises à jour par Choubard Alain dernière mise à jour le 30/05/2018

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Obélisque sur socle
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Bornes/Chaînes ou barres

Economie

Prix

3 035 francs

Souscription

2 735,40 francs

Subvention commune

300 francs

Inscriptions présentes sur le monument

PRO PATRIA

AUX
ENFANTS DE
LA GAUDE
MORTS
POUR LA FRANCE
1914-1918

Les morts

AUBANEL Pierre
1914
LIONS Marius
MARTEU Joseph
--
1915
SCIANDRA Dominique
DATTERO Joseph
MARTEU Marcellin
JUSTAFRE Étiene
ROBINI Antoine
--
1916
MALAMAIRE Marius
GARBIES Henri
SANGUINETTI Victor
--
1917
BINACHERI Antoine
ROMAGNOLO Félix
MERLE Pierre
BERENGER Alfred
GARBIÈS Julien
--
1918
SERVELLE Pierre
AUDIBERT Henri
AUDIBERT Léon
PONZONE Gabriel 1944
RISSI Segondo 1944

Sources / Bibliographies / Sites Internet

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?insee=06065&dpt=06&idsource=24282&table=bp04

KINOSSIAN Yves, CALVALIÉ Hélène (sous la dir.), Les Monuments aux Morts 1914-1918 dans les Alpes-Maritimes, Milan, Silvana Ed., 2015, p. 190-191

Historique du monument

  • 1920
  • Délibérations Conseil municipal 28/11/1920
    Décision
  • 1923
  • Commission d’art 26/03/1923

    L'administrateur de l'école nationale d'art décoratif, Paul Aura, sollicité au titre du ministère de l'instruction publique et des Beaux-Arts donne l'avis suivant : "Ce projet a le mérite d'être simple ...

    Lire la suite
    Commission d’art 26/03/1923
    L'administrateur de l'école nationale d'art décoratif, Paul Aura, sollicité au titre du ministère de l'instruction publique et des Beaux-Arts donne l'avis suivant : "Ce projet a le mérite d'être simple et sans prétention. Il est acceptable. Toutefois, il y a lieu d'éviter l'égalité de proportion du socle et de l'obélisque. Ou bien il conviendrait d'augmenter l'importance de l'obélisque en diminuant la hauteur du socle, ou bine, et qui serait le plus simple, d'ajouter une marche : la hauteur du socle deviendrait ainsi franchement dominante"
  • Décret Approbation Préfecture 28/03/1923