France (Indre) Châteauroux (36000)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • Monument communal
  • Initiative(s) - Souvenir Français
informations déposées par Dubant Didier et mises à jour par Charraud Jérôme, Martine Aubry dernière mise à jour le 14/03/2019

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Monument
      • Monument à colonnes
  • Ornementation associée
    • Sabre et Feuilles de chêne entrecoisés
    • Casque, Palme(s)
Au moment de son inauguration le monument est décrit de la façon suivante : “c’est une énorme croix placée sur une triple socle, le tout de forme tronc-pyramidale”.
“Pour toute ornementation, deux casques de bronze (le modèle de type Adrian en pierre de teinte grise)  placés au pied sur les côtés et deux colonnes de même métal soutenant la partie horizontale de la Croix. Une épée (verticale pointe tournée vers le bas), entourée d’une guirlande de chêne, gravée sur la face perpendiculaire de la Croix semblerait indiquer que ces morts dont on honore la mémoire jouissent d’un éternel repos”. Sous chaque colonne une palme verticale borde l’extrémité de l’épée qui domine deux boules de même teinte grise que les colonnes. Une palme verticale se trouve également au même niveau sur chaque face latérale du monument.
Du côté postérieur la partie horizontale de la croix est occupée par “une petite couronne entourant une croix”. Cette couronne est encadrée des dates “1914” et “1918”. En dessous deux palmes et deux boules sont disposées de la même façon que sur la face antérieure.

Matériaux

Pierre de taille

Economie

Commentaires (économie)
Monument communal édifié par le Souvenir Français.

Commentaires

Au moment de son inauguration le monument se trouve “au milieu du cimetière militaire, côté gauche de la nécropole”.
Actuellement le monument se trouve au centre du carré militaire des combattants de la première guerre mondiale.

Inscriptions présentes sur le monument

La face antérieure porte sur le socle
1914-1918
et au-dessus, au niveau horizontal de la croix du côté gauche de l’épée l’inscription :
À NOUS
LE SOUVENIR

et du côté droit
À EUX
L’IMMORTALITÉ

Le côté postérieur du monument porte en inscription sur le socle :
IN MEMORIAM

Les morts

A la base du monument sur sa face principale existe une plaque portant l’inscription :
À TOUS LES SOLDATS
MORTS POUR LA FRANCE
MARÉCHAUX
FOCH ET JOFFRE
PRÉSIDENTS D’HONNEUR
DU SOUVENIR FRANCAIS
Pas de noms

Sources / Bibliographies / Sites Internet

Archives Départementales de l’Indre 2 O/044 art. 11.
Journal du Département de l’Indre du lundi 29 mai 1922 p. 1.

Historique du monument

  • 1921
  • Comité d'érection 05/09/1921
    Source : Dubant Didier

    Le 5 septembre 1921, Victor Souvay, le président-délégué du “Souvenir Français” à Châteauroux transmet au Préfet de l’Indre le projet de monument que le “Souvenir Français” se propose d’édifier au ...

    Lire la suite
    Comité d'érection 05/09/1921

    Le 5 septembre 1921, Victor Souvay, le président-délégué du “Souvenir Français” à Châteauroux transmet au Préfet de l’Indre le projet de monument que le “Souvenir Français” se propose d’édifier au cimetière saint-Denis (carré militaire), afin que ce projet soit soumis “à la commission militaire conformément à la circulaire de Monsieur le Ministre de l’Intérieur en date du 10 mai 1920 ”.

  • Courriers divers 03/11/1921
    Source : Dubant Didier

    Le 3 novembre 1921, le Ministre de l’Intérieur écrit au préfet de l’Indre, lui confirmant la bonne réception du dossier d’un projet d’érection de monuments aux morts dans le cimetière ...

    Lire la suite
    Courriers divers 03/11/1921

    Le 3 novembre 1921, le Ministre de l’Intérieur écrit au préfet de l’Indre, lui confirmant la bonne réception du dossier d’un projet d’érection de monuments aux morts dans le cimetière de Châteauroux, projet sur lequel dit-il son “attention a été appelée par M. Ratier, sénateur” . Il demande au Préfet de lui indiquer rapidement si le Conseil municipal de Châteauroux autorise cette construction.

  • Courriers divers 24/11/1921
    Source : Dubant Didier

    Le 24 novembre 1921, le Préfet de l’Indre adresse au Ministre de l’Intérieur la copie de la délibération du Conseil municipal de Châteauroux autorisant le Souvenir Français à ériger un ...

    Lire la suite
    Courriers divers 24/11/1921

    Le 24 novembre 1921, le Préfet de l’Indre adresse au Ministre de l’Intérieur la copie de la délibération du Conseil municipal de Châteauroux autorisant le Souvenir Français à ériger un monument dans le cimetière de cette ville à la mémoire des enfants de la commune “Morts pour la France”.

  • Courriers divers 29/11/1921
    Source : Dubant Didier

    Le 29 novembre 1921, le ministre de l’Intérieur transmet au nom du Président de la République un décret approuvant la délibération du conseil Municipal de Châteauroux.

  • 1922
  • Inauguration 28/05/1922
    Source : Dubant Didier

    Dans l’après midi du dimanche 28 mai 1922 se déroule la cérémonie d’inauguration du monument “élevé par le Souvenir Français à la mémoire des enfants de la Ville de Châteauroux, ...

    Lire la suite
    Inauguration 28/05/1922

    Dans l’après midi du dimanche 28 mai 1922 se déroule la cérémonie d’inauguration du monument “élevé par le Souvenir Français à la mémoire des enfants de la Ville de Châteauroux, tombés au Champ d’honneur”.

    Après le dépôt de plusieurs gerbes de fleurs et une bénédiction du monument par le chanoine Dupuit, archiprêtre de Saint-André, des discours sont prononcés par Victor Souvré le président-délégué du “Souvenir Français” à Châteauroux et par Joseph Patureau-Mirand (1873-1945) député de l’Indre qui présidait en l’absence du sénateur Antony Ratier (1851-1934) empêché par une indisposition. Pour finir, M. Beulay avoué déclama quelques vers écrits pour la circonstance.

    La cérémonie eut lieu en présence de M. Jules Amirault, maire de Châteauroux, des Médaillés militaires, des vétérans, des mutilés du 90e Régiment d’Infanterie, ainsi que d’officiers, sous-officiers et soldats du 3e Régiment d’Aviation de Chasse.

Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Cimetière communal
Saint-Denis (1ère division) sur un espace réservé de 9, 50 m2, au centre du carré militaire