France (Seine-et-Marne) Meaux (77100)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • À une personne (Monument spécifique)
dernière mise à jour le 18/05/2017

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Statuaires - Soldats
    • Poilus ou soldats
      • Soldat(s)

Ce monument, hommage de la ville de Paris au Maréchal Gallieni, vainqueur de la Marne, fut élevé à Trilbardou, le long de la N3, sur une parcelle offerte à la ville de Paris par M. Proffit, agriculteur et 1er adjoint au maire de la commune.
La statue monumentale du Maréchal était orientée vers l’Est, regardant le champ de bataille.
Dans le même temps, le plâtre original a rejoint le parcours permanent du musée. Les deux sculptures sont des dépôts de l’Etat via le Centre national d’Arts plastiques.
La statue est l’œuvre du sculpteur Eugène Benêt (1863-1942), tombé dans l'oubli et pourtant auteur de l'œuvre publique la plus répandue en France : le poilu triomphant ou poilu victorieux.
L’Etat achète le plâtre au Salon d’automne de 1920 puis commande un tirage en bronze réalisé par la fonderie Rudier et attribué à titre de dépôt à la Ville de Paris.
La statue est d’abord destinée à une place parisienne mais finalement, le Conseil municipal de Paris acte l’édification du monument à Trilbardou par une délibération en date du 6 juillet 1923.
La statue de bronze, mesurant 4,5m, représente le général Gallieni scrutant le champ de bataille, sa main gauche ramenée sur le front comme une visière. La main droite tient le képi et une carte d'état-major.
Un arbre mutilé au bas de la sculpture symbolise l'invasion et les ravages de la guerre. Le socle en granit brut porte l’inscription sur la plinthe : septembre 1914 et sur le piédestal LA VILLE DE PARIS AU MARECHAL GALLIENI. 

Matériaux

Bronze, Granit

Inscriptions présentes sur le monument

Le socle porte l’inscription
Septembre 1914

Sur le piédestal
LA
VILLE
DE
PARIS
AU
MARÉCHAL
GALLIÉNI

Historique du monument

  • 2015
  • Déplacement 12/2015

    Erigé à Trilbardou, le long de la N3, la statue est déplacée Suite à une tentative de vol en 2007, la statue avait été retirée. La ...

    Lire la suite
    Déplacement 12/2015

    Erigé à Trilbardou, le long de la N3, la statue est déplacée

    Suite à une tentative de vol en 2007, la statue avait été retirée.
    La statue et son socle ont été restaurés et installés sur le parvis du musée de la Grande Guerre en décembre 2015.

Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Autre

sur le parvis du musée de la Grande Guerre.