France (Tarn-et-Garonne) Moissac (82200)

Conflits commémorés
  • 1870-71
  • Monument communal
informations déposées par Yziquel Jacques dernière mise à jour le 10/04/2018

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Types de sculpture
    • Ronde-bosse
  • Représentations - Soldats
    • Guerre 1870-1871
      • 1870-Fusilier
    • Soldats blessés et mourants
      • Poilu mourant couronné par la Victoire
  • Représentations féminines
    • Femme avec divers attributs
      • Femme avec palme
    • Femme - Représentation symbolique
      • Femme = République
  • Ornementation végétale
    • Feuille(s)
      • Feuille(s) de Chêne
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Bornes/Chaînes ou barres
    • Jardinière/Bac à fleur

Le monument a été érigé en 1911 pour honorer la  mémoire des combattants de 1870-71, des guerres d'Algérie, de Tunisie, d'Italie, du Mexique et des colonies.

Le groupe sculptural, "La patrie immortalisant ses défenseurs", composé de  trois statues en fonte de fer bronzé,  identique à celui  du monument de Villefranche-sur-Saône (voir https://monumentsmorts.univ-lille.fr/monument/21887/villefranche-sur-saone-place/) est l'oeuvre du sculpteur Edouard François Millet de Marcilly.

Le socle en pierre du Poitou, a été commandé à un tailleur de pierre local, M.  MARTY Jules.

Le piédestal est orné d'une frise de feuilles de chêne  sur laquelle sont gravées les lettre RF.

A l'origine , la statue de la Femme/République tenait dans chaque main une couronne de lauriers. La couronne qu'elle tenait dans la main gauche s'est détachée et se trouve désormais sur le fusil du soldat.

Matériaux

 
 

Les morts

Pas de noms

Historique du monument

  • 1911
  • Inauguration 17/09/1911
  • 1930
  • Déplacement 1930

    Érigé à l'origine sur la Promenade du Moulin, il fut déplacé sur son emplacement actuel à la suite des inondations de 1930.