France (Charente-Maritime) Barzan (17120)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • Monument communal
dernière mise à jour le 27/01/2018

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Représentations - Soldats
    • Diverses Représentations de Poilus
      • Poilu - Au Repos
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage avec obus
      • Entourage Grilles

PIedestal avec statue de poilu au repos au sommet

Matériaux

Fonte
Calcaire - pierre de taille de Thénac

Inscriptions présentes sur le monument

BARZAN
A SES
ENFANTS
MORTS POUR
LA FRANCE
1914 - 1918

Les morts

1914
FERDINAND M.
-
1915
ROCHÉ O.
DURAND P.
SEGUIN J-B.
MARTIN L. J.
LUCAZEAU E.F.
LÉZEAU H.

RAIMOND C.
LÉZEAU X.H.
GROLLEAU A.
-
1916
JOUSSE C.
TESSON L.E.
DOUBLET L.E.
---
1916
GARÉCHÉ L.
-
1917
LAVERGNE J.H.
-
1918
THENAUD E.R.
MOREAU A.M.
SEGUIN E.E.
DURAND C.P.
FAVRE A.F.
DURAND M.N.
GROUSSEAU J.H.
-
1919
MOULINEAU F.
DOUBLET J-B. P.

Historique du monument

  • 1922
  • Délibérations Conseil municipal 12/02/1922
    Source : Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : E dépôt 43/36, 1 M 5

    La décision d'ériger un monument aux morts de la guerre 1914-1918 est prise par le conseil municipal le 12 février 1922.

  • Devis 09/07/1922
    Source : Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 146

    Tandis que l'on lance une souscription, un devis est présenté le 9 juillet par la société Rombaux-Roland, à Jeumont (Nord). Celle-ci s'engage à fournir la statue "en fonte bronzée". Le ...

    Lire la suite
    Devis 09/07/1922

    Tandis que l'on lance une souscription, un devis est présenté le 9 juillet par la société Rombaux-Roland, à Jeumont (Nord). Celle-ci s'engage à fournir la statue "en fonte bronzée". Le monument lui-même sera érigé en pierre de taille de Thénac. 

  • Adjudications 04/12/1922
    Source : Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 146

    Le 4 décembre, la municipalité engage Jules Guillon, entrepreneur à Barzan, pour réaliser le monument d'ici le 31 mai 1923.