France (Nord) Noordpeene (59670)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Indochine (46-54)
  • OPEX (1962---)
  • Monument communal
dernière mise à jour le 26/04/2023

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Colonne quadrangulaire
  • Ornementation végétale
    • Palme(s)
  • Ornementation religieuse
    • Croix
      • Croix latine
Palme de la victoire - petite croix catholique

Economie

Prix

12 000 francs

Les morts

1914
DESCHODT Augustin, commandant, maire de Noordpeene
DESCHODT Joseph, sergent
CARTON Cyrille
DECLERCK Léon
DECLERCK Paul
DESMOUDT Jules
DEVULDER Alexandre
GARS Jules
GHESQUIERE Albert
LEGRAND Lucien
LEYNAERT Ovide
LOOCK Oscar
MARQUIS Albert
POHIE Julien
REGNIER René
VAESKEN Jules
VERMEULEN Émile
-
1915
BAMMEZ Alidor
BELLYNCK Henri
BOGAERT Camille
DELPIERRE Albert
DEPECKER Jules
DEVULDER Auguste
DEVULDER Léon
DEVYNCK Rémi
-----
HARRAU Romain
LEGRAND Auguste
LEYNAERT Gaston
LEYNAERT Jérémie
LOOCK Emile
LORTHIOY Jérémie
SALPERWYCK Emile
SMIS Emile
TAYALS Paul
VERMEERSCH Arthur
VEYER Henri
-
1916
BAILLIE Paul
BAMMEZ Lucien
BATEMAN Joseph
Abbé BERTRAM Paul
DECLERCK René
DENYS Jules
DEVULDER Henri
DEVYNCK Arthur
GARS François
GORILLOT Félicien, adjudant
LEFEBVRE Henri
LEURS Roger, aspirant
LOUCHART Louis
-----
PLOVIET Abel
MORMENTYN Aimé
POHIE René
POHIE Ernest
VANDAMME Maurice
-
1917
BAMMEZ Charles
COPPIN Albert
COUBRONNE Honoré
CREPIN Benoit
GOSSET Joseph
POHIE Jérémie
RENAERT Georges
VAESKEN Camille
VANBAVINCHOVE Léon
-
1918
BOVAERE César
CHAVATTE Lucien
DAMMAN Léon
DAMMAN Lucien
DELVAR Emile
MONET René
PERSYN Abel
PROVOST Gaston
PROVOST Lucien
DEU Clovis
Civiles
VERHAEGHE Louise
CHARMEUX André
CHARMEUX Fernand
CHARMEUX Bernadette
DEBAECKE Lénie
VITSE Pierre
-
Militaires
FERVAEL Prudent
SALPERWYCK Louis
DELVAR Hubert
DEVYNCK Pierre 1952
Vietnam
soldat Pierre DEVYCK

Sources / Bibliographies / Sites Internet

Historique du monument

  • 1922
  • Délibérations Conseil municipal 23/04/1922
    Source : AdN-Noorpeene-2O437/81
    Approbation du marché
  • Marché de gré à gré 23/04/1922
    Source : AdN-Noorpeene-2O437/81
    Entre Mairie et Monsieur Gabriel HERSAUX, marbrier, domicilié à Haazebrouck ...
  • Délibérations Conseil municipal 23/06/1922

    L'an 1922, le 23 juin, les membres du conseil Municipal de la commune de Noordpeene se sont réunis en séance ordinaire... Le Président expose qu'il y a lieu de procéder ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 23/06/1922
    L'an 1922, le 23 juin, les membres du conseil Municipal de la commune de Noordpeene se sont réunis en séance ordinaire... Le Président expose qu'il y a lieu de procéder aux formalités pour l'érection du monument aux morts pour la Patrie et de solliciter la subvention que l'État accorde aux communes "Loi des Finances 31-07-1920" ...
  • Courriers divers 24/06/1922
    Source : AdN-Noorpeene-2O437/81
    Courrier au Préfet
  • 1923
  • Courriers divers 08/05/1923
    8 mai 1923 Au Sous-Préfet Donne la date de l'inauguration le dimanche 10 juin à 4 h
  • Presse 10/06/1923
    Source : L’Indicateur du Dimanche

    Archives du journal L’Indicateur du Dimanche 10 juin 1923 Découverte d’ossements humains : les ouvriers en creusant l’emplacement pour la maçonnerie destinée au monument aux morts ont ...

    Lire la suite
    Presse 10/06/1923

    Archives du journal L’Indicateur du Dimanche 10 juin 1923

    Découverte d’ossements humains : les ouvriers en creusant l’emplacement pour la maçonnerie destinée au monument aux morts ont trouvé 14 squelettes et crânes dans une fosse de 2 m² ; les ossements se trouvaient pêle-mêle et plusieurs étaient seulement à 30 centimètres de profondeur.

    Les ouvriers n’ont remarqué dans la terre autour des ossements, dont beaucoup tombaient en poussière, que quelques petites tâches de vert de gris qui, probablement, datent de l’époque sanglante de la Révolution.

  • Inauguration 10/06/1923
  • Inauguration - Presse 17/06/1923
    Source : L’Indicateur du Dimanche

    L’Indicateur du Dimanche 17 juin 1923 Inauguration du Monuments aux Morts de la Grande Guerre Le dimanche 10 juin, la commune de Noordpeene rendait un glorieux ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 17/06/1923

    L’Indicateur du Dimanche 17 juin 1923

    Inauguration du Monuments aux Morts de la Grande Guerre
    Le dimanche 10 juin, la commune de Noordpeene rendait un glorieux hommage à ses héros tombés au champ d'honneur.

    Toute la population s'associa à cette manifestation du souvenir. Ici, ils sont plus nombreux même que partout ailleurs : 73 soldats de Noordpeene sont morts pour la France ; ils constituent les 8% de la population essentiellement agricole de l'endroit. Un temps sombre et morne a présidé aux diverses cérémonies qui ont pu cependant se dérouler sans pluie. Tout autour de la place de l'Église, des oriflammes, les bandes de drapeaux flottaient au vent donnant un aspect des plus jolis.

    Le monument
    Élevé face au grand portail de l'Église, au milieu du chemin qui y conduit, le monument est très bien placé. Il est formé de deux pyramides superposées. La première pyramide porte sur le devant une belle palme ; la seconde, sur ses faces, les noms des héros, dans le carré, une croix et la dédicace : « La commune de Noordpeene à ses enfants morts pour la Patrie ».
    Cet important monument haut de plus de cinq mètres est d'une belle venue et fait honneur au statuaire qui l'a conçu et exécuté, M. Gabriel Hénaux, d'Hazebrouck. Pour la circonstance, tout le bas du monument disparaissait sous les fleurs. Les glorieux Morts
    Nous donnons ci-après les noms des glorieux morts de la commune :

    • 1914. Deschodt Augustin, commandant. Maire ; Deschodt Joseph, son fils, sergent ; Carton Cyrille, Declerck Léon, Declerck Paul, Desmoudt Jules, Devulder Alexandre, Gars Jules, Ghesquière Albert, Leynaert Ovide, Loock Oscar, Marquis Albert, Pohie Julien, Regnier René, Vaesken Jules, Vermeulen Emile.
    • 1915 Bammez Alidor, Bellynck Henri, Bogaert Camille, Delpierre Albert, Depecker Jules, Devulder Auguste, Devulder Léon, Devynck Rémi, Harrau Romain, Legrand Auguste, Leynaert Gaston, Leynaert Jérémie, Loock Emile, Lorthioy Jérémie, Salperwyck Emile, Smis Emile, Tayals Paul, Vermeersch Arthur, Veyer Henri.
    • 1916 Baillie Paul, Bammez Lucien, Bateman Joseph, Abbé Bertram Paul, Declerck René, Denys Jules, Devulder Henri, Devynck Arthur, Gars François, Gorillot Félicien, adjudant ; Lefebvre Henri, Leurs Roger, aspirant ; Louchart Louis, Plovier Albert, Mormentyn Aimé, Pohie René, Pohie Ernest, Vandamme Maurice.
    • 1917 Bammez Charles, Coppin Albert, Coubronne Honoré, Crépin Benoît, Gosset Joseph, Pohie Jérémie, Renaert Georges, Vaesken Camille, Vanbavinchove Léon.
    • 1918 Bovaere César, Chavatte Lucien, Damman Léon, Damman Lucien, Delvar Emile, Monet René, Persyn Abel, Provost Gaston, Provost Louis. La cérémonie Religieuse

    Le matin à 10 heures, toute la population tint à assister à la grand'messe chantée à l'intention des soldats défunts. L'église, richement décorée, était bien trop petite pour contenir la foule. Des places spéciales avaient été réservées près du choeur pour la Municipalité, les Sociétés locales et les familles des héros.
    La Musique Communale se fit entendre durant la messe, au cours de laquelle le R. P. Courdent, missionnaire remua profondément les coeurs en évoquant le souvenir des chers disparus et en tirant de cette commémoration les leçons qui en découlent. L'absoute, donnée par M. le Curé, termina cette première cérémonie.

    La Bénédiction du Monument
    Après les petites vêpres un cortège comprenant la Croix, les enfants des Ecoles portant des fleurs, les oeuvres de la paroisse, les familles des défunts, la Musique Communale, les Vétérans de Noordpeene et Zuytpeene, les Carabiniers, l'Union des Mutilés des Cantons de Cassel et de Steenvoorde, la Municipalité, le Clergé, les autorités, se forma en partant de l'église, fit le tour du cimetière pendant que la Musique jouait une marche funèbre, pour se rendre au pied du monument où M. le Curé de Noordpeene, assisté des R. P. Courdent et Delafosse, missionnaires, procéda, au milieu du recueillement général, à la bénédiction solennelle du mausolée.

    L'inauguration Officielle
    Elle eut lieu aussitôt après la bénédiction.
    Près du monument, une estrade avait été dressée. Successivement y prirent place : MM. Gellion, sous-préfet, d'Hazebrouck ; Masselis, conseiller général ; Faure, conseiller d'arrondissement ; Heele, maire de Noordpeene ; le Conseil Municipal ; Achille Hadou, président de la Archives du journal L’Indicateur du Dimanche 17 juin 1923 Société d'Agriculture d'Hazebrouck, originaire de Noordpeene ; les Maires de Zuytpeene, Ochtezeele, Buysscheure, Arnèke, Rubrouck ; Deschodt, adjoint au maire de Cassel ; Landry, agent-voyer, etc. Après l'ouverture du ban par les clairons de la Musique, M. Heele ouvrit la série des discours. Au nom de la commune, il rendit hommage au sacrifice des glorieuses victimes et à leurs familles en deuil.

    Discours de M. Benoit Heele, Maire de Noordpeene
    C'est le coeur rempli à la fois d'une fierté patriotique et d'une douloureuse émotion que je vous adresse aujourd'hui la parole. Une commune pensée nous réunit ici : celle du suprême hommage rendu à nos héros de la grande guerre et dont ce monument perpétuera la mémoire devant les générations futures. Je voudrais pouvoir glorifier, comme ils le méritent, ces braves enfants de la Commune dont les noms resteront gravés dans nos coeurs aussi profondément qu'ils le sont sur cette pierre et qui sont tombés là-bas dans les vallons de notre chère Alsace dans les plaines de Champagne ou dans les marécages des Flandres, au mont Kemmel, pour la défense de l'humanité. Aucun langage humain n'est capable de s'élever à la hauteur de leur héroïsme. Mais en laissant parler mon coeur, je suis certain de trouver le chemin du vôtre ; elles sont encore présentes à votre esprit, ces longues heures d'angoisse où chacun et chacune de vous entendaient derrière la ligne extrême de notre arrondissement les rugissements haletants de la fournaise et où vous pensiez tout bas, sans même oser le dire ; mon enfant, mon époux est là, peut-être… Que la Providence le garde. Hélas le bien aimé est tombé dans le sillon creusé par la mitraille. La dernière pensée, n'en doutez pas, s'est tournée vers ses vieux parents désormais seuls au foyer, vers son épouse éplorée et ses enfants désormais sans appui. Elle a été aussi pour son autre mère, la nôtre à tous : la France. Et avant de clore les yeux pour toujours, il a répété ce cri du grand poète patriote ; la mort n'est rien ; vive la tombe quand le pays en sort vivant : Oui, c'est grâce à tous ces dévouements, obscures pour la plupart ; mais tous également dignes d'admiration, que la France est sortie plus grande que jamais de la plus terrible épreuve qu'aucun peuple ait jamais connue. Votre douleur est profonde, votre coeur s'est déchiré à la pensée de ceux que vous ne reverriez plus, mais vous aurez le droit d'être fiers, car vous êtes héritiers de leur gloire et de leur héroïsme. Et quand le 11 novembre 1918, par un matin de radieux soleil, la foudre des combats cessait soudain de déchirer l'horizon, quand les cloches envoyaient les échos de notre victoire, ce jour-là, nos morts, ont été vengés et ont tressailli d'allégresse sous leurs terres fleuris. Par la victoire, nous irons vers l'avenir immense ouvert devant nous tous d'un même pas, la tête haute, la main dans la main. Et nous, redirons avec tout son sens, la sublime innovation du poète : Gloire à notre France éternelle Gloire à ceux qui sont morts pour elle.

    La sonnerie « aux champs » retentit avant que le Maire ne fasse l'appel des glorieux morts.
    A chaque nom, il est répondu dans le plus grand silence : « mort au Champ d'honneur ». Cette partie de la cérémonie laissa, dans la nombreuse affluence qui se pressait autour du monument, la plus poignante émotion. M. Heele remercia ensuite toutes les autorités présentes.

    Après lui, prirent successivement la parole : MM. Masselis, conseiller général du Canton ; Faure, conseiller d'arrondissement et Gellion, sous-préfet d'Hazebrouck, qui, en présidant cette cérémonie, tenait à apporter le salut et l'hommage de la République aux nobles victimes de Noordpeene, tombées pour la plus belle des causes. M. Faure avait tenu à rappeler particulièrement le souvenir de M. Augustin Deschodt, ancien maire de Noordpeene, major de la garnison de Dunkerque, victime de l'effroyable guerre lui aussi, avec un de ses fils.

    Un « Hymne aux Morts » fut ensuite déclamé par le jeune Étienne Moeneclaey, et pendant que les enfants des écoles déposaient, au pied du monument, les magnifiques gerbes de fleurs, la « Marseillaise », exécutée par la Musique Communale, termina la cérémonie.

    La Réception des Autorités à la Mairie
    La Municipalité de Noordpeene voulut ensuite recevoir, à la Mairie, M. le Sous-Préfet, les autorités et les Sociétés invitées, et leur offrir les vins d'honneur. Comme c'était la première fois que M. Gellion visitait Noordpeene, il s'enquit aussitôt des besoins urgents de la Commune et, sur la demande de M. Faure, voulut bien donner toutes explications utiles concernant les Habitations à Bon Marché.

    Des crédits sont mis à la disposition des Communes à cet effet, par le département. M. Masselis donna ensuite, fort à propos, quelques indications relatives à la participation des communes au Crédit Immobilier, au Crédit Agricole et des explications concernant l'électrification des campagnes.

  • Délibérations Conseil municipal 25/08/1923
  • Délibérations Conseil municipal 26/08/1923

    26 août 1923 Le Conseil municipal adopte pour l'entourage du monument aux morts pour la France , le type P, projet de M. HENAUX, marbrier à Hazebrouck au ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 26/08/1923
    26 août 1923 Le Conseil municipal adopte pour l'entourage du monument aux morts pour la France , le type P, projet de M. HENAUX, marbrier à Hazebrouck au prix de 3100 francs compris tout pose
  • 1924
  • Délibérations Conseil municipal 1924
  • 2012
  • Ajout de noms 11/11/2012

    VIETNAM Le nom du soldat Pierre DEVYCK, né le 15 janvier 1926 à Noordpeene, décédé le 14 février 1952 à Lu Phu Sontay dans les rangs du 5e régiment ...

    Lire la suite
    Ajout de noms 11/11/2012
    VIETNAM
    Le nom du soldat Pierre DEVYCK, né le 15 janvier 1926 à Noordpeene, décédé le 14 février 1952 à Lu Phu Sontay dans les rangs du 5e régiment étranger d'infanterie a été inscrit sur le monument aux morts de Noordpeene.
    Un hommage lui a été rendu par M. Jacques Drieux, Maire de Noordpeene et par M. Bernard Gryseleyn, président de la section des anciens combattants de Noordpeene/Ochtezeele, en présence de nombreux villageois, le 11 novembre 2012.