Belgique (Région de Bruxelles) Bruxelles (1000)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • Monument spécifique - À une personne
informations déposées par Casier Micheline et mises à jour par Debuck Amélie dernière mise à jour le 29/01/2020

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Représentations féminines
    • Femme(s)
      • Femme debout
Statue : 1m80 de haut
Socle : 2m50 de haut x 2m25 de large

Matériaux

Pierre bleue (socle)
Bronze (statue)

Economie

Subvention commune

1 000 (province de Brabant) et 30 000 (commune de Schaerbeek)

Inscriptions présentes sur le monument

À
GABRIELLE PETIT
FUSILLÉE
PAR LES ALLEMANDS
LE 1 AVRIL 1916


ET À LA MÉMOIRE
DES FEMMES BELGES
MORTES POUR LA PATRIE
"JE VIENS
D'ÊTRE CONDAMNÉE
À MORT
JE SERAI FUSILLÉE DEMAIN
VIVE LE ROI
VIVE LA BELGIQUE "
"... ET
JE LEUR MONTRERAI
COMMENT
UNE FEMME BELGE
SAIT MOURIR"

Les morts

Figure emblématique du combat des femmes belges lors de la première guerre mondiale, Gabrielle PETIT a été arrêtée le 20 janvier 1916 et condamnée à mort le 3 mars 1916 par les Allemands pour espionnage, diffusion de presse clandestine et participation à des exfiltrations de soldats. Le premier avril 1916, la sentence est exécutée au Tir national (commune de Schaarbeek). Elle repose à l'enclos des fusillés, rue Colonel Bourg à Schaarbeek. Une statue lui est dédiée à Bruxelles et à Tournai.
Gabrielle PETIT Fusillée par les Allemands le 1 avril 1916

Historique du monument

  • 1923
  • Inauguration 21/07/1923
  • 1944
  • Dégradations 1944
    Dégats de guerre
  • 1993
  • Modifications 1993
    Il y a eu une modification des fondations et du socle en 1993