France (Essonne) Soisy-sur-Seine (91450)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Monument communal
informations déposées par Jean-baptiste Rousseau et mises à jour par Choubard Alain dernière mise à jour le 01/03/2016

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Mur
  • Représentations - Soldats
    • Types de Poilus (de série)
      • Poilu - La Résistance (Pourquet)
  • Ornementation végétale
    • Guirlande
    • Palme(s)
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Bornes/Chaînes

Devant le monument UN POILU ON NE PASSE PAS

Ce Monument érigé en commémoration de la guerre 1914-1918, a été complété après la seconde guerre mondial (ajout d'un bloc gravé sur le sommet du monument initial), et après la guerre d'Algérie (gravure d'un nom sur le socle du monument initial).

Inscriptions présentes sur le monument

AUX ENFANTS DE SOISY MORTS POUR LA FRANCE

Au dos du monument :

  • Marne Artois Verdun Somme, Après avoir résolument arrêté l'ennemi vous l'avez pendant des mois avec une foi et une énergie inlassable attaqué sans répit, Vous avez gagné la plus grande bataille de l'Histoire et sauvé la cause la plus sacrée, La Liberté du monde, Soyez fiers d'une gloire immortelle , Vous avez paré nos drapeaux, La Postérité vous garde sa reconnaissance,
    Proclamation du Maréchal FOCH aux soldats des armées alliées le 12 Novembre 1918

Historique du monument

  • 1922
  • Délibérations Conseil municipal 22/10/1922
    Source : Jean-Baptiste ROUSSEAU

    Le projet de Georges Legendre (architecte) a été adopté le 22 octobre 1922.

  • 1923
  • Érection 07/1923
    Source : Jean-Baptiste ROUSSEAU

    Les travaux ont débuté en juillet 1923

    Le Monument aux Morts de Soisy-sur-Seine (à l'époque Soisy-sous-Etiolles) a été érigé en 1923.

  • Inauguration 05/08/1923
    Source : Jean-Baptiste ROUSSEAU

    L'inauguration s'est déroulée le 5 août 1923, sous la présidence de Charles Reibel, Ministre des Régions Libérées.

  • 1924
  • Autres 11/1924
    Source : Jean-Baptiste ROUSSEAU

    Une grille basse de protection a été installée en novembre 1924.