France (Nord) Seclin (59113)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Indochine (46-54)
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Monument communal
informations déposées par Allan et mises à jour par Jean dernière mise à jour le 14/11/2021

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Obélisque
      • Piédestal
  • Statuaires - Soldats
    • Poilus ou soldats
      • Poilu bras droit tendu
  • Représentations animalières
    • Coq(s)
      • Coq au sommet

Commentaires

Note VdB - Dans la presse, 1923 - à Seclin, un "monument funéraire", inauguré au cimetière le 11 novembre 1922, alors que le monument que nous avons dans la base est inauguré, au printemps 1923, comme monument de "la victoire" installé sur la place. Il y a donc deux monuments à Seclin.

Les morts

Côté droit
ARNOULD Jules
BALLET Eugène
BARON Louis
BARTOUX Louis
BAUDOUX Jules
BEGARD Henri
BERNARD Anatole
BIGOTTE Jules
BLANC Charles
BLANC Jules
BLANQUART Fernand
BLICK Maurice
BLONDE Achille
BLONDEAU Maurice
BLONDEAU Raoul
BOISSEROLLES Marcel
BOS Achille
BOUCHE Paul
BOURSIN Jules
BOUSSEMART Auguste
BOUTILLIER Charles
BRAME Eugène
BRAS DE FER Hippolyte
BRASSEUR Émile
BRASSEUR Paul
BRICE Arthur
BROUSSE Alphonse
CALLET Fernand
CARLIER Léon
CARPENTIER André
CARY Augustin
CERFONT Julien
CHOQUET Émile
CHOQUET Jules
CHRETIEN Augustin
COQUELET Albert
COUSIN Marcel
CONRATH Paul
DAMIDE Léon
DANGLOS François
DEBERGH Julien
DEBRUYNE Jules
DEBUSE Charles
DEBYTTERE Robert
DECOURTRAY Charles
DEOULLE Achille
DEOULLE Désiré
DELACOURT Albert
DELAHAYE Auguste
DELAHAYE Henri
DELATTRE Charles
DELATTRE Paul
DELECAMBRE Eugène
DELEFOSSE Boniface
DELEMAZURE Jean-Baptiste
DELEPLACE Henri
DELFORGE Victor
DELHAYE Joseph
DELOBELLE Alphonse
DELOBELLE Théodore
DENNEULIN Henri
DENNEL Camille
DEROUBAIX Arthur
DEROUBAIX Louis
DESCAMPS Émile
DESMONS Alphonse
DESPRET Paul
DHAENE François
DHAINAUT Maximilien
DHENIN Émile
DHENNIN Marcel
DIEU Jean
DANCOISNE Émile
--
Arrière
DRUELLE Émile
DUBAR Charles
DUBOIS Adolphe
DUBOIS Charles
DUBOIS Paul
DUBREUCQ Émile
DUBUS Henri
DUFOREAU Désiré
DUGARDIN Henri
DUGARDIN Joseph
DUHAYON Charles
DUMEZ Charles
DUMONT François
DUMONT Joseph
DUMORTIER Émile
DUMORTIER Jean-Baptiste
DUMORTIER Olivier
DUPIRE Émile
DUPIRE Octave
DURIEZ Arthur
DURIEZ Émile
DURIEZ Émile-Léon
DURIEZ Eugène
DURIEZ François
DURIEZ François Louis
DURIEZ Gaston
DURIEZ Hector
DURIEZ Henri
DURIEZ Louis
DURIEZ Marcel
DURIEZ Raphaël
DURIEZ Victor
DUROT Jean-Baptiste
DUTHILLEUL Alfred
EGGERMONT Henri
ENGELS François
FACQ Victoir
FAVIER Émile
FAVIER Florent
FIEVET Marcel
FLAMENT Amédée
FOUQUE Léon
FOUQUE Auguste
FOURNEAU Maurice
FREMEAUX Paul
GAUTHIER Jean-Baptiste
GODON Émile
GODON Jean-Baptiste
GOSSART Émile
GRUSON Claude
HACOUT Achille
HAVEZ Désiré
HELART Alexandre
HENNART Albert
HENNO Fortuné
HENNO Léon
HOUPLINES Jean
HUBERT Louis
ISA Alfred
JUMEL Marcel
LAMBERT Marcel
LAMBLIN Émile
LAROYE Désiré
LAURIE Charles
LEBARGY Raoul
LEBON Jean
LEFEBVRE Charles
LEFEBVRE Désiré
LEFEBVRE Louis
LEFEBVRE Victor François
LEFEBVRE Victor Louis
LEDROUX Auguste
--
Côté gauche
LEMAIRE Gustave
LEMESRE Auguste
LEMIERE Désiré
LESTAEGHE Hector
LEVOYE Isaïe
LEYSSENS Léon
LOEUL Albert
LOHIER Alexandre
LONGUEPEE Julien
LORTHIOIR Séraphin
LOYEZ Maurice
MAILLARD Constant
MANGEZ Édouard
MANGEZ Georges
MANGEZ Louis
MASCLET Charles
MASSON Léon
MINET Louis
MONCHEAUX Henri
MONTAGNE Jean
MOULIN Florimond
MOUTIER Pierre
MULLEM Charles
NAGRAL Victor
OCQUEMANT Gustave
OCSOMBRE Adanson
OCSOMBRE Émile
PIERRONNE Amédée
PILLOT Charles
PILLOT François
PIONNIE Henri
PLANCART Alexandre
POUPAERT Henri
PRINGUET Fidèle
RABAT Élie
RABAT Émile
REMAUX Joseph
RICHARD Edmond
RICHER Théodore
RIVELONG Charles
ROELS Gustave
SAINT WAIL Fleuris
SAMSON Paul
SATAR Lucien
SAUTREUIL Alphonse
SAUVAGE Anthime
SAUVAGE Gaston
SAUVAGE Robert
SCHABAILLIE Jérôme
SENECHAL Henri
TESSELY Louis
THERRIN Achille
TOURBEZ Albert
TOURBEZ Eucher
TREDEZ Alexandre
TREDEZ Fleury
TREDEZ Henri
TREMERIE Théodore
VAILLANT Alphonse
VANDAMME Isidore
VANDENHECKE Désiré
VANDENTORREN Gustave
VANDEROMME Émile
VANDROMME Victor
VAUGE Émile
VERDIERE Gustave
VERDIERE Joseph
VERDIERE Jules
VILAIN Honoré
VIRIQUE Albert
WALOCQ Louis
WEGMULLER Fernand
ZEBROCK Émile
Au bas du monument
BALLET Marcel
BEGHIN Alcide
BEGHIN Léon
BERNARD Georges
BOUVRY Roger
COLLETTE Jean-Baptiste
DELEMOTTE Joseph
DENNAU Albert
DENNEULIN Alphonse
DRUELLE Louis
DUBROEUCQ André
DURIEZ Robert
DUROT Jean-Baptiste
DUTHILLEUL Jules
FACQ Charles
FOUQUE Arthur
GUILLUY Raoul
JANSSENNS Philippe
LADGLOIS André
LECQ Alphonse
LEFEBVRE Robert
LEPETZ Victor
LEROUGE Raymond
MINET Henri
MINET Roger
RINGUET Jean
PIPELART Paul
TREDEZ Roger
VANOUICKELBERGHE Martial
VERHOYE Paul
--
Victimes civiles
ANDRIEUX Noël
BIGOTTE Édouard
CHRETIEN Paul
COOPMAN Jules
DEBRET Gaston
DELCOURT Paul
DESCAMPS Émile
DEWEVER Jules
DUBROEUCQ Louis
DUPONT Alfred
DUPONT Fernand
DUTHILLEUL Émile
GERARD Alphonse
GODON Achille
GOSSART Joseph
HELARD Hector
HESPEL Simone veuve THIBAUT
HUGO Joseph
JANSSENS Alfred
LAMBIN Georges
LEFEBVRE Henri
LEMAIRE Maurice
LEMIERE Étienne
MACQUART Pierre
MANGEZ Georges
MARSY Émile
MENEZ
POISSONNIER
PRIEM Jérôme
SAUDEMONT
CHRYVER R
SEL Désiré
THELIER Alphonse
VANDENBUSSCHE Albert
VROLANT Bertrand
DELATTRE Roger
DELATTRE Simon
GODON Orges
GOURDIN Alfred
LONGUEPEE Marcel
PALAMEDE Roger
PALLEUX Charles
VERHOYVE Michel
DUBURCQ Auguste
VANDAMME Jean-Louis

Historique du monument

  • 1923
  • Inauguration 13/05/1923
  • 2011
  • Autres 11/11/2011
    Voix du Nord 11-11-2011 - Photo Philippe Pauchet Le coq en bronze (en)volé, un coq en pierre l'a remplacé. ... A.-G. D.
  • 2021
  • Rénovation 11/11/2021
    Source : La Voix du Nord

    L’éclat du bronze pour le Poilu du monument aux morts de Seclin, restauré contre l’oubli…  On a rarement vu autant de monde pour une cérémonie du 11 ...

    Lire la suite
    Rénovation 11/11/2021
    L’éclat du bronze pour le Poilu du monument aux morts de Seclin, restauré contre l’oubli… 

    On a rarement vu autant de monde pour une cérémonie du 11 Novembre à Seclin ! Beaucoup d’habitants   étaient curieux de découvrir le monument aux morts, dont la restauration a été dévoilée hier matin. 
    Fini le bleu horizon de son origine et le vert-de-gris de ces dernières années. Le Poilu du monument aux morts de Seclin, dressé sur le flanc gauche de la collégiale, a désormais l’éclat du bronze. Lors de son inauguration, le 13 mai 1923, des milliers de Seclinois s’étaient massés pour découvrir le monument patriotique, édifié après une souscription et conçu par l’architecte Victor Mollet (son arrière-arrière-petit-fils Alan Mollet était présent !). 
    Une tempête et un ministre
    en 1923…
    Le ministre de la justice d’alors, Raymond Poincaré, avait même fait le déplacement ! Il avait pourtant dû affronter, comme l’a rappelé le maire François-Xavier Cadart, une tempête. Pour dévoiler la restauration de 2021, une météo de novembre mais sans pluie, pas de ministre mais un député, un sénateur et beaucoup d’élus de tous bords. Il y avait certes moins de monde qu’au siècle dernier, mais tout de même : les services de la ville ont comptabilisé 400 personnes.
    Une rénovation subventionnée à plus de 60 %
    Un succès pour Roger Mille, conseiller délégué aux affaires patriotiques, lui-même ancien combattant de la guerre d’Algérie. C’est lui qui a milité pour la restauration du monument en marbre, symbole du devoir de mémoire, dont le soubassement menaçait. L’entreprise Serviloc s’est attelée à la tâche pour finir in extremis pour le 11 Novembre : consolidation des fondations, rénovation de la couleur du soldat, lettrage… Le tout pour un budget d’environ 20 000 €, dont 60 à 80 % sont pris en charge par des subventions (Région et MEL, d’autres demandes étant en attente). « Il est reparti pour cent ans ! »
    Autour du monument, une foule intergénérationnelle, avec les associations patriotiques et les porte-drapeaux, les sapeurs-pompiers et leur capitaine, Stéphane Debrabant, qui a lu le texte de la secrétaire d’État, l’Union musicale et beaucoup de jeunes ! Roger Mille a en effet su intéresser les collèges privé et public de Seclin : des élèves de 4 e ont d’ailleurs participé par des lectures lors de la cérémonie. Ému lors de son discours, Roger Mille veut passer le flambeau à la jeune génération se battant contre une histoire trop abstraite : « C’est aujourd’hui qu’il faut leur rappeler d’où ils viennent, ce qu’ils doivent à l’Histoire, pourquoi ils sont là, pourquoi ils sont libres et quelle est leur chance. »