France (Ariège) Arrien-en-Bethmale (09800)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
informations déposées par Cabos Nicolas et mises à jour par Choubard Alain dernière mise à jour le 05/03/2018

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Représentations - Sculptures (de série)
    • Poilu - Sentinelle (Camus - Jacomet)
  • Ornementation religieuse
    • Croix
      • Croix latine

Matériaux

sculpture : fonte de fer bronzée

Economie

Prix

19 105 francs

Souscription

6 043 francs

Subvention commune

13 063 francs

Commentaires (économie)

Le coût du monument, de sa grille, de sa statue ainsi que le transport et la pose sont couverts par la souscription publique de 6 043 francs et le budget communal de 13 063 francs.

Commentaires

Pour information, le Monument Aux Morts présenté se situe à l'entrée du village d'Aret, village faisant lui-même parti de la commune d'Arrien-en-Bethmale. Lors de l'édification du monument le village d'Aret était un peu central parmi les six villages qui composaient la commune de Bethmale (Ayet, Samortein, Aret, Arrien, Tournac et Villargein), ainsi le monument porte l'inscription "La commune de Bethmale à ses enfants morts pour la France". Depuis 1931 la commune de Bethmale n'est plus composée que d'Ayet et de Samortein, les quatre autres villages (Aret, Arrien, Tournac et Villargein) se sont regroupés sous le nom d'Arrien-en-Bethmale.  

Inscriptions présentes sur le monument

LA COMMUNE DE BETHMALE
À SES ENFANTS MORTS
POUR LA FRANCE
1914-1918

Historique du monument

  • Devis
    Source : patrimoines.midipyrenees

    Le devis, d'un montant de 19 105 francs, présenté par Paul Bergès, entrepreneur de monuments funéraires habitant la sous-préfecture proche de Saint-Girons est accepté et présenté dans le dossier adressé ...

    Lire la suite
    Devis

    Le devis, d'un montant de 19 105 francs, présenté par Paul Bergès, entrepreneur de monuments funéraires habitant la sous-préfecture proche de Saint-Girons est accepté et présenté dans le dossier adressé par le comité municipal du monument à la commission d'esthétique départementale de Foix.

  • 1923
  • Décret Approbation Préfecture 19/10/1923
    Source : patrimoines.midipyrenees

    L'avis de la commission d'esthétique étant favorable, le préfet accorde l'autorisation d'ériger ce monument en signant l'arrêté le 19 octobre 1923.

  • 1924
  • Achat/Vente Terrain 15/06/1924
    Source : patrimoines.midipyrenees

    Par délibération du 15 juin 1924, le conseil municipal de Bethmale autorise son maire, Jean Domenc, à acheter un terrain à madame Dupuy, d'un montant de 373,89 francs frais de ...

    Lire la suite
    Achat/Vente Terrain 15/06/1924

    Par délibération du 15 juin 1924, le conseil municipal de Bethmale autorise son maire, Jean Domenc, à acheter un terrain à madame Dupuy, d'un montant de 373,89 francs frais de notaire compris, afin d'ériger le monument aux morts.

  • 1925
  • Inauguration 29/11/1925
    Source : patrimoines.midipyrenees

    Le monument aux morts est inauguré le 29 novembre 1925 par le conseil municipal, les vétérans de 1870, les notables locaux, la population et les enfants des écoles. Le président ...

    Lire la suite
    Inauguration 29/11/1925

    Le monument aux morts est inauguré le 29 novembre 1925 par le conseil municipal, les vétérans de 1870, les notables locaux, la population et les enfants des écoles. Le président du comité, monsieur Doumenc, remet officiellement le monument au maire pendant qu'une palme, aujourd'hui disparue, est offerte par le groupement cantonal et déposée.