France (Loire-Atlantique) Nantes (44000)

Conflits commémorés
  • 1870-71
  • Monument départemental
  • Monument construit pour 1870
informations déposées par Yziquel Jacques et mises à jour par Martine Aubry dernière mise à jour le 08/06/2020

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Autres représentations humaines
    • Homme/Groupe(s)
      • Homme terrassant un aigle
  • Représentations - Soldats
    • Guerre 1870-1871
      • 1870-Fusilier
      • 1870-Artilleur
      • 1870-Fantassin
Le groupe en bronze “Pour le drapeau” représentant un homme terrassant un aigle est de Bareau. Le Fantassin est dû à Charles Le Bourg, le Marin à Louis-Auguste Baralis, l’Artilleur et le Fusillier colonial à Henri Allouard, commandés le 1er février pour 3 000 F. chacun.

Les morts

Pas de noms

Sources / Bibliographies / Sites Internet

Historique du monument

  • 1896
  • Financement 1896
    1896 : bronze du groupe de Barreau réalisé par Barbedienne pour 8 000 F., les quatres statues pour 10 000 F. 
  • 1897
  • Souscriptions 1897
    1897 : financé par une souscription organisée par l’Association des anciens officiers de Terre et de Mer et par l’Union fraternelle et patriotique des Anciens Combattants de 1870-1871
  • Inauguration 21/04/1897

    inauguré le 21 ou 22 avril en présence du président de la République Félix Faure, de Méline, président du Conseil, de Louis Barthou, ministre de l’Intérieur, de l’amiral Besnard, minitre ...

    Lire la suite
    Inauguration 21/04/1897
    inauguré le 21 ou 22 avril en présence du président de la République Félix Faure, de Méline, président du Conseil, de Louis Barthou, ministre de l’Intérieur, de l’amiral Besnard, minitre de la Marine, et d’Etienne Etiennez, maire de Nantes. Le président de la République effectuait alors un voyage dans l’Ouest (Loire-Inférieure, Vendée, Deux-Sèvres). 
  • Inauguration - Presse 22/04/1897
    Source : Le Progrès de Nantes
    ​Compte rendu de l'inauguration du 21 avril, paru le 22 avril dans "Le Progrès de Nantes et de la Loire-Inférieure" : voir https://archinoe.fr/v2/ad44/visualiseur/presse.html?ir_alto=24154&id=398499813  (source Archives Départementales de Loire-Atlantique).
  • 1940
  • Autres 30/08/1940

    1940 : dans la nuit du 30 au 31 août, le groupe est déboulonné en raison de son iconographie (l’aigle ayant alors été interprété comme l’aigle allemand). Des ouvriers municipaux ...

    Lire la suite
    Autres 30/08/1940
    1940 : dans la nuit du 30 au 31 août, le groupe est déboulonné en raison de son iconographie (l’aigle ayant alors été interprété comme l’aigle allemand). Des ouvriers municipaux le cache dans un entrepôt de la ville, impasse de la Moutonnerie.
  • 1981
  • Autres 1981

    1981 : le groupe de Bareau est retrouvé à la manufacture des Tabacs de Nantes. Restauré par le sculpteur Raphaël Tullou (réfection d’un bras, du sabre et de la tête ...

    Lire la suite
    Autres 1981
    1981 : le groupe de Bareau est retrouvé à la manufacture des Tabacs de Nantes. Restauré par le sculpteur Raphaël Tullou (réfection d’un bras, du sabre et de la tête de la République), et par la fonderie F. Joly de Saint-Aignan de Grand-Lieu.
  • 1987
  • Rénovation 1987
    1987 : il retrouve sa place.
  • 2014
  • Presse 09/01/2014
    Source : Ouest France

    Nantes : les statues du monument aux morts (1870) ont été remises en place cours Saint-Pierre Nicolas Imbert et Bruno Perdu ont travaillé un mois et demi dans ...

    Lire la suite
    Presse 09/01/2014
    Nantes : les statues du monument aux morts (1870) ont été remises en place cours Saint-Pierre

    Nicolas Imbert et Bruno Perdu ont travaillé un mois et demi dans un atelier à Agen pour redonner jeunesse aux cinq sculptures en bronze (près de 4 t au total) qui constituent le monulent aux morts de la guerre de 1870 inauguré à la fin du XIXe siècle par le président de la République, Félix Faure.