France (Nord) Wattignies (59139)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • Monument communal
dernière mise à jour le 14/08/2015

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Représentations - Sculptures (de série)
    • Poilu - La Victoire en Chantant (Richefeu)
  • Ornementation végétale
    • Palme(s)
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Haie végétale

Il représente un « Poilu » fièrement campé et marchant joyeusement au combat.

Inscriptions présentes sur le monument

LA COMMUNE DE WATTIGNIES À SES ENFANTS 1914-1918

Les morts

Inscriptions illisibles

Historique du monument

  • 1920
  • Délibérations Conseil municipal 10/08/1920
  • Délibérations Conseil municipal 12/08/1920
    Source : AdN 2 O 646-155

    Décision d'érection du monument aux morts

  • Courriers divers 17/08/1920
  • Courriers divers 17/08/1920
    Source : AdN 2 O 646-155

    Le Préfet au Maire

    demande de dossier complet

  • 1921
  • Courriers divers 04/05/1921
    Source : AdN 2 O 646-155

    demande d'envoi de la délibération ...

  • 1922
  • Délibérations Conseil municipal 05/03/1922
    Source : AdN 2 O 646-155

    Monsieur le Maire expose à l'assemblée la nécessité et l'urgence pour la commune de se mettre en mesure des à présent pour édifier le Monument commémoratif. À cet effet, ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 05/03/1922

    Monsieur le Maire expose à l'assemblée la nécessité et l'urgence pour la commune de se mettre en mesure des à présent pour édifier le Monument commémoratif.
    À cet effet, il dépose les plan et devis dressé par M. Walare, architecte et invite le conseil municipal à se prononcer définitivement

     

  • Courriers divers 08/03/1922
    Source : AdN 2 O 646-155

    Courrier du Préfet au Maire

  • Financement 16/03/1922
    Source : AdN 2 O 646-155

    Crédit inscrit au budget additionnel de 1921 10435,66

    Montant de la souscription publique 18408,12

    Total 28843,78

  • Courriers divers 18/03/1922
    Source : AdN 2 O 646-155

    Préfet du Nord au Ministre de l'Intérieur L'exécution du monument entrainera une dépense de 28 843,78 francs couverte en totalité par la souscription publique ouverte dans la ...

    Lire la suite
    Courriers divers 18/03/1922

    Préfet du Nord au Ministre de l'Intérieur

    L'exécution du monument entrainera une dépense de 28 843,78 francs couverte en totalité par la souscription publique ouverte dans la commune qui a produit 18 408, 12 et par un crédit de 10 435,66 voté par le conseil municipal.

    ...

  • Inauguration - Presse 20/08/1922
    Source : Le Grand Hebdomadaire

    Le Grand Hebdomadaire, n° 34, dimanche 20 août 1922, p. 539 La commune de Wattignies a inauguré, dimanche, le monument qu’elle a élevé à la mémoire de ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 20/08/1922

    Le Grand Hebdomadaire, n° 34, dimanche 20 août 1922, p. 539

    La commune de Wattignies a inauguré, dimanche, le monument qu’elle a élevé à la mémoire de ses enfants morts pour la France.

    Dans un bel élan de générosité et de patriotisme, toutes les volontés s’étaient unies pour donner à cette cérémonie du Souvenir tout l’éclat qu’elle méritait. Les rues avaient reçu une riche décoration ; toutes les façades étaient garnies de drapeaux. Des arcs de triomphe, de la verdure complétaient le décor qui avait été particulièrement soigné sur les routes que devait emprunter le cortège des sociétés appelées à faire une garde d’honneur au monument des morts.

    Le matin, à l’issue de la grand’messe célébrée à la mémoire des héros, le clergé paroissial bénissait le monument qui, quelques heures plus tard, était officiellement inauguré.

    À 2 h 30 se formait, à l’Arbrisseau, le cortège du Souvenir, composé des sociétés locales et de nombreux groupements de gymnastique ou d’anciens combattants des localités voisines. Une heure plus tard, ce cortège pénétrait dans le cimetière et prenait place derrière le monument du « Poilu ».

    La cérémonie commença par la remise de médailles militaires aux familles des héros, puis eut lieu l’appel des morts qui suivit l’exécution de la cantate « Gloire à la France ! » (600 exécutants), accompagnée de musiques militaires. Après quoi on découvrit le monument.

    Bien conçu, d’un beau style, il représente un « Poilu » fièrement campé et marchant joyeusement au combat. Il est l’œuvre du sculpteur Richefeu. Tandis qu’une gracieuse jeune fille montait fleurir d’un magnifique bouquet l’arme du « vaillant » et que retentissait la « Marseillaise » avait lieu un magnifique lâcher de pigeons.

  • 1923
  • Procès-verbal de Réception 03/02/1923
    Source : AdN 2 O 646-155

    Entreprise de MM. Dutilleul & Morel ... Procès verbal de réception définitive Je, Soussigné A. Walare architecte agrée, expert, chargé de la conduite & ...

    Lire la suite
    Procès-verbal de Réception 03/02/1923

    Entreprise de MM. Dutilleul & Morel ...

    Procès verbal de réception définitive

    Je, Soussigné A. Walare architecte agrée, expert, chargé de la conduite & réception des travaux, accompagné de Monsieur le Maire de la commune et de deux conseillers municipaux, ainsi que des entrepreneurs dument convoqués, nous sommes rendus au cimetière de Wattignies à seule fin de voir s'il était possible de recevoir les travaux à titre définitif...

  • Délibérations Conseil municipal 18/04/1923
    Source : AC-Metz Nancy

    Monsieur le Maire expose que la construction du Monument aux soldats est terminée depuis un certain temps, que ces travaux examinés par la commission municipale en présence de M. Walare, ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 18/04/1923

    Monsieur le Maire expose que la construction du Monument aux soldats est terminée depuis un certain temps, que ces travaux examinés par la commission municipale en présence de M. Walare, architecte n'ont donné lieu à aucune observation; il y a lieu d'en prononcer la réception définitive, plus il invite l'assemblée à émettre son avis.

Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Cimetière communal

Cimetière - Au centre du carré militaire