France (Ariège) Sentein (09800)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Monument communal
informations déposées par Choubard Alain et mises à jour par Martine Aubry dernière mise à jour le 24/06/2023

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
  • Statuaires de série
    • Statuaires de série - Soldats
      • Poilu - montant la garde - Baïonnette au canon (J. Pollachi)
  • Décorations militaires
    • Croix de Guerre
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Grilles
Le monument aux morts de Sentein est orienté vers le nord-est.
Entouré d'une grille en fer avec portillon à deux vantaux en façade, peinte de couleur verte et fixée sur un muret en béton, le monument est composé d'un soubassement en béton supportant une partie en marbre d'Ambège surmontée d'une statue polychrome, en fonte représentant un Poilu.
La partie en marbre d'Ambège est constituée d'une marche surmontée d'un socle, d'une corniche, d'un obélisque et d'une deuxième corniche. Elle porte sur la face principale des inscriptions gravées et une croix de guerre sculptée. Deux plaques en marbre blanc sont fixées sous la liste des noms des soldats morts en 1914-1918, liste gravée sur le socle.
Sur le socle, une couronne végétale en bronze est fixée sur la face nord-ouest et la dédicace est gravée sur la face sud-est.
Le Poilu veille, crosse du fusil à terre.

Inscriptions présentes sur le monument

Sur la corniche supérieure porte les inscriptions gravées sur ses quatre côtés
PAIX
LIBERTÉ
ÉGALITÉ
FRATERNITÉ


À NOUS LE SOUVENIR
1914
1918
À EUX L'IMMORTALITÉ

Les morts

1914
ANGLADE Joseph Lebe
ANGLADE Guillaume
PERISSE Pierre Guillaume
FORT François Émile
ANE Jean Grabieou
ANLGADE Aimé Saturnin
COUJOU Joseph
CEP Marc Aristide
FLINGOU Jean
ANGLADE Marc Pastre
ANGLADE Guillaume
COUJOU Marc Aimé
PERISSE Jean Houmagne
PERISSE Jean Cabale
COUJOU Marc Michel
-
1915
BERNIE Pierre
ROUGES Pierre Miro
LAPEINE Aimé
PERISSE Pierre Marcou
DONES Jean Marie
BERNIE Marc Aristide
ESTREME Jean David
LATOUR Marc Matiou
BERNE Joseph Coulm
ANE Guillaume Léon
BERNIE François
CEP Marc Estoue
BRUNE François
CEP Joseph Esteoue
-
1916
ROUGE François Cou
COUJOU Jean Boutet
COUJOU François
ROUGES Augustin
-
1917
LACROIX Alfred
ANE Jean Pierre
-
1918
LAPEINE Joseph
PERISSE Joseph

 
ROUGES Jean Joseph
ESPAGNE François Félicien
DONES Alfred Moderan
ANE Albert Jean Pierre
PRAT Aimé Sylvere Joffre
ESTREME René Aimé Jean
HAZANBEGOVIC Adem-Edherm

Historique du monument

  • 1918
  • Délibérations Conseil municipal 23/06/1918

    Après avoir adressé le 17 novembre 1918 leurs félicitations ""au citoyen Clémenceau et aux maréchaux Joffre et Foch"" ainsi qu'au président américain Wilson, et fait part de leur reconnaissance aux ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 23/06/1918
    Après avoir adressé le 17 novembre 1918 leurs félicitations ""au citoyen Clémenceau et aux maréchaux Joffre et Foch"" ainsi qu'au président américain Wilson, et fait part de leur reconnaissance aux soldats français, le conseil municipal et son maire Etienne Rougès reprennent le projet de construction d'un monument commémoratif évoqué dans la délibération datée du 23 juin 1918. 
  • 1921
  • Délibérations Conseil municipal 04/1921

    En avril 1921, monsieur François Ané, maire depuis le 10 décembre 1919, fait voter une augmentation significative des crédits pour financer le monument, propose son emplacement - l'ancien cimetière près ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 04/1921
    En avril 1921, monsieur François Ané, maire depuis le 10 décembre 1919, fait voter une augmentation significative des crédits pour financer le monument, propose son emplacement - l'ancien cimetière près de l'église - et lance une souscription
  • Délibérations Conseil municipal 10/1921

    En octobre 1921, 17 000 francs sont votés et une commission composée de six membres, dont l'ancien maire, doit suivre et contrôler l'exécution de ce projet. Mais la commission départementale ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 10/1921
    En octobre 1921, 17 000 francs sont votés et une commission composée de six membres, dont l'ancien maire, doit suivre et contrôler l'exécution de ce projet. Mais la commission départementale d'esthétique refuse le dossier présenté. La commission des Monuments Historiques émet, elle aussi, un avis défavorable, avis déterminant puisque l'église proche est classée. 
  • 1923
  • Approbation Préfecture 03/1923

    L'intervention d'un des trois députés de l'Ariège, Paul Laffont, qui est aussi sous-secrétaire d'Etat aux Postes et Télégraphes, est nécessaire à l'obtention de l'autorisation. L'arrêté préfectoral est délivré en mars ...

    Lire la suite
    Approbation Préfecture 03/1923
    L'intervention d'un des trois députés de l'Ariège, Paul Laffont, qui est aussi sous-secrétaire d'Etat aux Postes et Télégraphes, est nécessaire à l'obtention de l'autorisation. L'arrêté préfectoral est délivré en mars 1923 et les traités de gré à gré sont donc signés entre le maire et le tailleur de pierres de Saint-Girons, commune proche, monsieur Lagarde ainsi qu'entre le maire et la société Guichard et Cie de Castelnaudary, commune du département de l'Aude, pour la statue du Poilu en fonte. 
  • Souscriptions 09/1923
    souscription dont la somme de 5 517 francs sera recueillie par François Périssé et versée en septembre 1923 au receveur municipal. 
  • 1924
  • Inauguration 11/11/1924
    Par voie de presse, dans le quotidien régional, La Dépêche, le maire informe la population de l'inauguration prochaine du monument aux morts le 11 novembre 1924.
Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Près de l'église
Ancien cimetière actuellement dénommé square François Berné, et près de l'église