France (Indre) Chezelles (36500)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Monument communal
informations déposées par Dubant Didier et mises à jour par Choubard Alain dernière mise à jour le 02/05/2022

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Obélisque
  • Ornementation militaire - Armes
    • Équipement militaire
      • Casque
  • Ornementation végétale
    • Couronne
      • Couronne végétale
    • Feuille(s)
      • Feuille(s) de Chêne
    • Palme(s)
  • Ornementation religieuse
    • Croix
      • Croix latine
Le monument est constitué d’un obélisque installé sur un socle reposant sur trois assises ayant forme d’emmarchement.
Au sommet de la face antérieure de l’obélisque se trouve une petite croix latine gravée en creux. Cette croix domine un ensemble en relief constitué d’une palme verticale sur laquelle est dressée une couronne en olivier nouée par un tissu à la base.
A la base de l’obélisque a été fixé la reproduction de profil d’un casque de type Adrien avec insigne de la grenade à gauche. Il est représenté sur une branche à feuilles de chêne accompagnée de trois tubes supports de drapeau, le tout en alliage cuivreux.
En dessous sur la face antérieure du socle, est fixée une plaque de teinte blanche portant en lettres dorées sur deux colonnes les noms et prénoms des 20 morts de la première guerre mondiale et des 2 de la seconde guerre mondiale.
En dessous sur l’assise la plus haute, une plaque de teinte noire porte en lettres dorées le nom d’une personne morte en déportation en 1944.

Matériaux

. Pierre de Chauvigny ou de Lavoux (département de la Vienne),

Economie

Prix

3 500 francs pour le monument aux morts + 2 947,30 pour la clôture

Commentaires

. La clôture autour du monument n’existe plus actuellement.

Inscriptions présentes sur le monument

Seulement les dates
1914-1918
 et
1939-1945
 sur la plaque de teinte blanche.

Les morts

. colonne de gauche
GARNIER Joseph
BLONDET Alexandre
ROBIN Édouard
PILORGET Maurice
TANCHOUX Aimé
ROBINET Georges
LUMET Léon
LEVEILLE Ferdinand
LÉVÈQUE Albert
CHARBONNIER Anthime
-
. colonne de droite
VILAIN Louis
PINAULT Isidore
SAUVAGET Émilien
POIRIER Agacien
BUREL Roger
NIVET Charles
PÉRON Raymond
BUREL Alfred
BEIGNEUX Eugène
MAUGHIEN Paul
. colonne de gauche
BERNARD Ernest
-
. colonne de droite
JANVIER Paul
-
Déportation
Viraud René Déporté à Bergen-Belsen en 1944

Historique du monument

  • 1922
  • Délibérations Conseil municipal 12/02/1922

    - Le 12 février 1922, le Conseil Municipal de Chézelles se réunit sous la présidence de M. Taupin, Maire et “décide à la majorité d’ériger le monument aux Morts pour ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 12/02/1922
    - Le 12 février 1922, le Conseil Municipal de Chézelles se réunit sous la présidence de M. Taupin, Maire et “décide à la majorité d’ériger le monument aux Morts pour la Patrie sur la Place de l’Eglise”.
  • Commission d’art 18/10/1922

    - Le 18 octobre 1922, la Commission chargée d’examiner, du point de vue artistique, les projets de monuments aux “Morts pour la France”, répond “approuvé” au projet de la commune de ...

    Lire la suite
    Commission d’art 18/10/1922
    - Le 18 octobre 1922, la Commission chargée d’examiner, du point de vue artistique, les projets de monuments aux “Morts pour la France”, répond “approuvé” au projet de la commune de Chézelles.
  • 1923
  • Courriers divers 08/08/1923

    - Le 8 août 1923, le Percepteur de Villedieu-sur-Indre écrit au Préfet de l’Indre : “J’ai l’honneur d’adresser à Monsieur le Préfet de l’Indre le marché passé entre la commune de ...

    Lire la suite
    Courriers divers 08/08/1923
    - Le 8 août 1923, le Percepteur de Villedieu-sur-Indre écrit au Préfet de l’Indre : “J’ai l’honneur d’adresser à Monsieur le Préfet de l’Indre le marché passé entre la commune de Chézelles et M. Menet entrepreneur pour l’érection d’un monument aux morts. Je vous prie Monsieur le Préfet de vouloir bien me retourner directement le marché après approbation, afin que je puisse adresser les pièces à l’enregistrement, M. Menet désirant toucher son argent le plus tôt possible”.
  • Approbation Préfecture 09/08/1923

    - Le 9 août  1923, le Préfet de l’Indre approuve un marché de gré à gré : “Construction d’un monument aux Morts pour la Patrie. Entre les soussignés, ...

    Lire la suite
    Approbation Préfecture 09/08/1923
    - Le 9 août  1923, le Préfet de l’Indre approuve un marché de gré à gré :
    “Construction d’un monument aux Morts pour la Patrie.
    Entre les soussignés, savoir : M. Taupin, Maire de la commune de Chézelles, autorisé par le Conseil municipal, d’une part,
    et M. Menet Jules, entrepreneur, tailleur de pierres domicilié à Villedieu-sur-Indre (département de l’Indre) d’autre part,
    il a été convenu ce qui suit :
    M. Menet s’engage à construire un Monument aux Morts pour la Patrie sur la place de l’église de Chézelles, en pierre de Chauvigny/Lavoux (département de la Vienne), avec une plaque en marbre noir et inscription, terrassement et béton, pour une somme de 3.500 francs non compris les travaux qui pourraient être imprévus.
    Que la dite somme pourra lui être payée après l’achèvement des travaux”.
  • 1924
  • Délibérations Conseil municipal 23/11/1924

    - Le 23 novembre 1924, le Maire de Chézelles, Henri Taupin propose “à l’occasion de l’inauguration du Monument aux Morts qui aura lieu le 14 décembre 1924”, “l’achat d’une couronne”. Le Conseil ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 23/11/1924
    - Le 23 novembre 1924, le Maire de Chézelles, Henri Taupin propose “à l’occasion de l’inauguration du Monument aux Morts qui aura lieu le 14 décembre 1924”, “l’achat d’une couronne”. Le Conseil Municipal “approuve à l’unanimité et vote une somme de 150 francs qui sera prise à l’article (laissé en blanc), du budget de 1924, dépenses imprévues”.
    - Le même jour, le 23 novembre 1924, le Maire de Chézelles : “présente au Conseil municipal la facture de Mr. Menet entrepreneur, pour la clôture du monument aux morts. Cette facture s’élève à 2.947F30, or comme une somme de 2.500 francs est inscrite au budget de 1924, article 35  (budget additionnel) la différence sera mandaté par virement de fonds sur l’article 34 budget additionnel “gué de Chézelles”. Le Conseil approuve à l’unanimité”.
  • Inauguration 14/12/1924
  • 1925
  • Marché de gré à gré 24/01/1925
    Source : DUBANT Didier

    - Le 24 janvier 1925, un “marché de gré à gré” est conclu “entre la Commune de Chézelles et M. Menet, entrepreneur à Villedieu. Conformément aux dispositions de la loi ...

    Lire la suite
    Marché de gré à gré 24/01/1925
    - Le 24 janvier 1925, un “marché de gré à gré” est conclu “entre la Commune de Chézelles et M. Menet, entrepreneur à Villedieu. Conformément aux dispositions de la loi du 30 juin 1925 – article 12.
    Entre Monsieur le Maire de la Commune de Chézelles et Monsieur Menet, entrepreneur à Villedieu-(sur-Indre) a été convenu ce qui suit :
    Monsieur Menet s’engage à faire un entourage au Monument aux Morts aux conditions suivantes.
    Les bornes en pierre de Chauvigny de 1m40 sur 0m80, un rectangle en dalles de Chauvigny, une grille en fer peinte d’une longueur de 12m90, pour le prix forfaitaire total de 2.947 francs 30 centimes”.
Soumettre de nouvelles informations

Localisation

Près de l'église
en centre-bourg en avant de l’entrée de l’église Saint-Christophe, dans l’axe d’une allée d’arbres plantés parallèlement à son mur sud, dans le prolongement du coude que fait à cet endroit la Rue de l’Eglise.