France (Nord) Bersée (59235)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Autres
  • Monument communal
informations déposées par Henri Caudrelier et mises à jour par Choubard Alain dernière mise à jour le 03/05/2018

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Représentations - Sculptures (de série)
    • Poilu - La Victoire en Chantant (Richefeu)
  • Ornementation végétale
    • Guirlande
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Bornes/Chaînes ou barres

Matériaux

sculpture : fonte de fer bronzée

Economie

Prix

17997 francs

Subvention Etat

700 francs

Les morts

Les mêmes noms figurent sur l'autre monument de Bersée au cimetière

1914
BART Henri
BART Henri Jules
COGET René
DARRAS Octave
DELPLANQUE Jean Baptiste
DELZENNE Henri
DELZENNE Henri Joseph
DELZENNE Marcel
DEREGNAUCOURT Henri
DHAYNAUT Paul
HUGOT Louis
LEBRUN René
MORTELETTE Henri
WACHEUX Henri
--
1915
BASSEMENT Henri
BLONDEAU Jean-Baptiste
BRUNEAU Louis
CONCOURT Félicissime
DELZENNE Émile
DELZENNE Gaston
FAILLE Gilbert
FAVA Jules
FIRMIN Louis
FOSSIES Victor
HUGOT Paul
LELEU Louis
LINQUETTE Henri
MARTIN Henri
MERLIO Albert
PASBECQ Georges
--
1916
BASSEMENT Honoré
DELPLANQUE Joseph
DUHEM Rémy
FAILLE Léon
WARDAVOIR Émile
--
1917
AUGUSTE Léon
DAMBRY Charles
DESOBRY Modeste
FAVAS Fernand
HUGOT Jean-Baptiste
LOYEZ César
--
1918
BILLOUEZ Henri Joseph
DEPRET Léon
DESPREZ Victor
LEMAIRE Jules
--
1921
LECOMTE Séraphin
--
1925
FAILLE Henri
Victimes civiles
DESPINOY Henri
DUQUESNOY Jean
HAVEZ Jean
MERLIN Paul
BLONDEAU Marcel
CARLIER Raymond
DEPRET Alphonse
DERACHE Roland
DUQUESNOY Victor
HAVEZ François
LESTRIEZ Arcange
MARTINACHE Albert
SEUGET Julien
TISON Jules
--
Victimes civiles
BLONDEAU Gustave
DESCAMPS Clémence
DESPRET Louise
DUHEM Angèle
DUHEM Yvonne
HUGOT Camille
HUGOT Marie-Thérèse
HUGOT Michel
LETURCQ Étiennette
LETURCQ Jules
LETURCQ Juliette
LETURCQ Guy
SCACHE Albert
SCACHE Alice
SCACHE Lucienne
SCHACHE Paul
STEUX Geneviève
1956
DELWAL Michel Paul
LIEKENS Pierre Henri
LECOMTE SéraphinMaroc

Historique du monument

  • 1920
  • Délibérations Conseil municipal 02/12/1920
    Source : Archives commune

    Le Conseil Municipal décide qu’un terrain sera concédé gratuitement à perpétuité dans le cimetière communal pour établir un caveau pour 20 soldats. Il est prévu que ce caveau soit agrémenté ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 02/12/1920

    Le Conseil Municipal décide qu’un terrain sera concédé gratuitement à perpétuité dans le cimetière communal pour établir un caveau pour 20 soldats. Il est prévu que ce caveau soit agrémenté d’un monument, et situé dans le nouveau cimetière, qui vient d’être aménagé.

  • 1921
  • Délibérations Conseil municipal 18/02/1921
    Source : archives commune

    Après avoir étudié plusieurs projets de monuments, le Conseil adopte l’un d’entre eux. Le choix se porte sur « La victoire en chantant »,  réalisation de la   Fabrique des Hauts-fourneaux ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 18/02/1921

    Après avoir étudié plusieurs projets de monuments, le Conseil adopte l’un d’entre eux. Le choix se porte sur « La victoire en chantant »,  réalisation de la   Fabrique des Hauts-fourneaux et Fonderies du Val  d'Osne, en Haute  Marne.

  • Délibérations Conseil municipal 06/07/1921
    Source : Archives commune

    L’idée d’ériger un monument sur le caveau des poilus est abandonnée, compte tenu de son poids et du terrain mouvant qui constitue le cimetière. Il sera élevé dans une partie ...

    Lire la suite
    Délibérations Conseil municipal 06/07/1921

    L’idée d’ériger un monument sur le caveau des poilus est abandonnée, compte tenu de son poids et du terrain mouvant qui constitue le cimetière. Il sera élevé dans une partie de l’ancien cimetière, à côté de l'Eglise, près de l’endroit où se trouve planté l’arbre de la Liberté.

  • 1922
  • Érection 1922
  • Délibérations Conseil municipal 17/01/1922
    Source : Archives commune

    Le Conseil Municipal décide de mettre en adjudication le "monument principal" à élever près de l’ancien cimetière.

  • Devis 04/02/1922
    Source : Archives commune

    Le Conseil Municipal approuve le cahier des charges et les plans, établis par un architecte de Croix, Léonce Vasseur. Le projet est estimé à 17 997f. ...

    Lire la suite
    Devis 04/02/1922

    Le Conseil Municipal approuve le cahier des charges et les plans, établis par un architecte de Croix, Léonce Vasseur.

    Le projet est estimé à 17 997f.

    Le Monument sera en pierre de Soignies ; la statue sera, comme décidé précédemment, « La Victoire en chantant ». Elle mesure 1.75m et pèse 480kg.

  • Autres 06/05/1922
    Source : Archives commune

    Le Président de la  République, Alexandre Millerand, approuve la délibération du Conseil Municipal du 17 janvier 1922 décidant l’érection du Monument. Pour la petite histoire, on peut ...

    Lire la suite
    Autres 06/05/1922

    Le Président de la  République, Alexandre Millerand, approuve la délibération du Conseil Municipal du 17 janvier 1922 décidant l’érection du Monument.

    Pour la petite histoire, on peut relever que la décision du Président de la République est signée à bord du cuirassé Edgar Quinet, Mr Millerand effectuant à cette époque un voyage officiel au Maroc, en Algérie et en  Tunisie.

  • Devis 17/05/1922
    Source : Archive commune

    Approbation des plans et devis par le Préfet du Nord.

  • Marché de gré à gré 07/08/1922
    Source : Archive commune

    Le Préfet ayant autorisé la Commune à traiter de gré à gré pour l’édification de ce monument, le Conseil attribue le marché à Mr Lowys Cerisier. Les travaux ...

    Lire la suite
    Marché de gré à gré 07/08/1922

    Le Préfet ayant autorisé la Commune à traiter de gré à gré pour l’édification de ce monument, le Conseil attribue le marché à Mr Lowys Cerisier.

    Les travaux sont adjugés pour 16 755f.

  • Inauguration 08/10/1922
    Source : Archive commune

    Inauguration officielle, en présence du lieutenant Ducourant, du  43ème Régiment d’Infanterie de Lille, du représentant du Préfet, d’un Député et de la plupart des sociétés locales. Elle ...

    Lire la suite
    Inauguration 08/10/1922

    Inauguration officielle, en présence du lieutenant Ducourant, du  43ème Régiment d’Infanterie de Lille, du représentant du Préfet, d’un Député et de la plupart des sociétés locales.

    Elle coûtera très exactement 839,65f.

  • 1923
  • Financement 05/07/1923
    Source : Archives commune

    Par arrêté, le Ministre de l’Intérieur fixe à 700f la participation de l’Etat aux dépenses d’érection du Monument Commémoratif aux Morts pour la Patrie. 

  • Procès-verbal de Réception 16/10/1923
    Source : Archives commune

    Réception définitive du Monument. Cette réception a été retardée en raison de quelques  remarques de l’architecte, relatives à l’inobservation par l’entrepreneur de certaines prescriptions quant au dessin ...

    Lire la suite
    Procès-verbal de Réception 16/10/1923

    Réception définitive du Monument.

    Cette réception a été retardée en raison de quelques  remarques de l’architecte, relatives à l’inobservation par l’entrepreneur de certaines prescriptions quant au dessin du monument.

  • 2008
  • Rénovation 10/2008
    Source : FINEZ Christian

    Fin octobre 2008, la municipalité le faisant déboulonner, lui a accordé une permission d’une vingtaine de jours pour aller se refaire une santé et être pimpant pour le 90ème anniversaire ...

    Lire la suite
    Rénovation 10/2008

    Fin octobre 2008, la municipalité le faisant déboulonner, lui a accordé une permission d’une vingtaine de jours pour aller se refaire une santé et être pimpant pour le 90ème anniversaire de l’Armistice 1918. On en a profité pour lui faire une visite complète. Il mesure 1.75m à la toise et pèse 480kg de fonte de fer, coloré façon bronze. Depuis 86 ans (en 1922) qu’il était installé devant l’église, la patine du temps avait marqué ses traits.
    Il avait besoin d’un petit lifting. Lors de dsa réinstallation, Jean-olivier Wibaux l'architecte qui a supervisé toute l'opération de restauration, faisait remarquer que « la couleur vert de gris ressort bien sur les couleurs d’automne du majestueux hêtre pourpre planté derrière ».