Source : archives d'Epinal
extrait du journal le télégramme