Source : Péronne, Archives Historial, Fonds Gaudier-Rembaux